Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Florence Cassez

Publié le 24 Janvier 2013 par Quilaztli in Evènements

Libération de Florence Cassez

 

 

 

 

 

0290017105024760-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToi.jpg

 

 


"C'est un immense bonheur d'apprendre la libération de Florence Cassez après 7 années difficiles de détention dans une prison au Mexique!"

 

 

Les faits ....

 

L'affaire Florence Cassez débute en 2005, alors qu'elle est arrêtée au Mexique. Elle sera condamnée en 2009 par la justice mexicaine à une peine de 60 années de prison pour enlèvement, séquestration mais aussi délinquance organisée, sans oublier possession d'armes et de munitions.

 

 

alfredoestrellaafpfilesafp000mvd6465863.jpg

 

 

Florence Cassez est née le 17 novembre 1974 à Lille, en France. En 2003, elle va quitter son emploi et se rend au Mexique où son frère a créé une entreprise d'équipement médical.

 

En octobre 2004, grâce à l'intermédiaire de son frère, elle va faire la rencontre de Israël Vallarta Cisneros. En 2005, Florence Cassez et lui se séparent. Elle revient en France puis repart au Mexique où elle va vivre chez Israël Vallarta Cisneros du mois de septembre à décembre.

 

Elle le présentera à ses parents lors de leur visite au Mexique.

 

 

florence-cassez.jpg

 

 

L'arrestation....

 

Florence Cassez sera arrêtée le 8 décembre 2005 sur une autoroute à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Mexico car elle est considérée comme la complice de son ex compagnon. Celui-ci se trouve avec elle et sera donc arrêté en même temps.

 

La police va mettre en scène son arrestation pour 2 chaînes de télévision : Televisa et TV Azteca) le 9 décembre 2005 dans la maison d'Israël Vallarta Cisneros.

 

La police va faire, avec les médias, l'arrestation mise en scène et filmer pour un flagrant délit et montrer une opération de "sauvetage". Ils vont retrouver 3 personnes qui auraient été kidnappées sur les lieux. Leurs noms : Ézéquiel Yadir Elizalde Flores, Cristina Rios Vallardares et son fils alors âgé de 10 ans.

 

e6630b60-1f4b-11de-878f-e47e7daa7a30.jpg

 

 

Le 11 février 2006, Florence Cassez va faire un témoignage de la prison où elle est détenue et ce, en direct pour l'émission "Punto de Partida". Elle dénonce le montage de son arrestation.

A l'époque, seul le directeur de l'agence fédérale d'investigation, va reconnaitre qu'il s'agissait effectivement d'une reconstitution demandée par les médias et que cette reconstitution n'a pas été prise en considération pour son procès!

 

Les avocats de Florence Cassez disent alors que selon la loi mexicaine, Florence aurait du être présentée au parquet dans les 2 heures qui ont suivi son arrestation ce qui n'a pas été le cas.

 

Pendant ce temps, Israël Vallarta Cisneros aurait reconnu 10 enlèvements et un meurtre. Il est présenté aujourd'hui comme le kidnappeur en chef de la bande des "Zodiaque" mais il n'est toujours pas jugé pour les faits qui lui sont reprochés.

L'accusation ...

 

 

1032758-florence-cassez-620x0-1.jpg

L'accusation va présenter Florence Cassez comme faisant partie de la bande du "Zodiaque". Elle est donc arrêtée en compagnie de Israël Vallarta Cisneros avec qui elle vivait depuis plusieurs mois dans la maison de celui-ci, selon les dires de la police et de la justice mais aussi les kidnappés.

 

Ces 3 personnes kidnappées et retrouvées sur les lieux, une seule va reconnaître Florence Cassez lors des confrontations c'est Ezéquiel. Mais les 2 autres victimes ne l'ont reconnue que parce qu'ils l'avaient vue aux journaux télévisés.  Ces victimes ont dit que les ravisseurs ne montraient pas leur visage, qu'ils étaient masqués en leur présence mais qu'ils auraient reconnus Florence à des signes distinctifs comme le son de sa voix, son accent français, sa peau et ses cheveux. Mais au fur et à mesure, les déclarations de Cristina Rios Vallardares vont aller dans le sens pour inculper Florence.

 

Selon les correspondants français présent au Mexique, les victimes auraient été dans les locaux de la police au parquet avant de modifier leur témoignage et mettre toutes les accusations sur Florence Cassez.

 

 

 

Florence-Cassez-en-route-vers-la-France_article_popin.jpg

Lors du procès, toutes les déclarations des victimes sont prises en compte même celles qui avaient été modifiées.

 

Cristina Rios Vallardares et son fils auraient été enlevés le 19 octobre 2005 avec son mari et elle aurait été séquestrée avec son fils durant 52 jours jusqu'en décembre 2005. Selon le quotidien "La Jornada", Cristina déclare que son fils et elle ont reconnu Florence Cassez grâce à sa voix et son accent.

 

En revanche, le témoignage de Ezéquiel Elizalde est fragile car il est établi que la tache qu'il présentait comme une preuve n'est en fait non pas une piqure que lui aurait fait Florence Cassez mais une tache de naissance!

 

Florence Cassez va nier totalement être la complice de Israël Vallarta Cisneros et celui-ci va d'ailleurs la disculper. Pour Florence, Israël n'était qu'un vendeur de voiture et elle n'a jamais vu quelqu'un qui aurait été séquestré dans sa maison.

 

 

florence-cassez--2-.jpg

Selon son avocat, il y a eut un montage dans lequel serait impliqué Eduardo Margolis (celui ci aurait été en affaire avec Israël et serait ensuite entré en conflit avec lui). Ce n'est qu'une hypothèse.

 

Un couple qui tenait un restaurant à quelques kilomètres de la maison de Vallarta, Alma et Angel se rendaient souvent dans la maison où vivait Florence car ils détenaient les clés. Ils vont alors déclarés qu'ils n'ont jamais vu de kidnappés dans la maison et encore moins la veille de l'arrestation.

 

Un avocat incrimine alors la sœur d'Israël Vallarta comme complice des enlèvements mais elle n'a pas été inquiétée par les autorités mexicaines. Pourtant, les victimes reconnaissent immédiatement sa maison comme étant le premier endroit où ils avaient été détenus.  Une perquisition a été faite le 28 décembre 2005 et les policiers y ont retrouvé les papiers d'identités des victimes. Une fois de plus, la sœur d'Israël Vallarta n'a pas été convoquée par le juge qui était chargé de l'affaire et elle n'a pas été inquiétée par la police.

Les condamnations...

 

130123214508436_93_000_apx_470_.jpg

 

 

 

Durant 18 mois, le procès de Florence Cassez se dérouler. Du 15 février 2006, jour de la toute première audience, au mois d'octobre 2007.

 

A l'issu du procès, Florence Cassez est condamnée à un total de 96 ans de prison, le 25 avril 2008.

Elle écope donc de 4 fois 20 ans pour 4 enlèvements, 8 ans pour s'être associée à des malfaiteurs et 4 ans pour possession d'armes à l'usage exclusifs des forces armées... + encore 4 ans pour les munitions!

 

Le 26 juin 2008, la cour suprême mexicaine va rejeter le pourvoi en cassation de Florence.

 

Le président français Nicolas Sarkozy va désigner un avocat Me Frank Berton afin qu'il suive l'affaire et tout le dossier.

 

Le 4 mars 2009, Florence réussit à obtenir en appel, une réduction de sa peine. Celle-ci sera ramenée à 60 ans d'emprisonnement au lieu des 96 ans!

 

 

 

130124013046152_11_000_apx_470_.jpg

Intervention de la France...

 

Florence Cassez est emprisonnée au Mexique au Centro femenil de readaptacion social de Tepepan qui se situe au sud de Mexico et la France désire qu'elle soit rapatriée.

 

Le 9 mars 2009, la visite de Nicolas Sarkozy au Mexique en tant que président français décide de faire une conférence de presse avec le président mexicain Felipe Calderon Hinojosa. Ils veulent trouver une solution et annoncent la création d'une commission binationale.

 

Mais le gouvernement du Mexique après étude approfondie du dossier décide que Florence Cassez ne sera pas transférée vers la France car les conditions n'étaient pas réunies ainsi que pour différentes raisons.

 

En avril 2009, l'avocat de Florence annonce qu'il va saisir la Cour internationale de justice à La Haye si le Mexique refuse toujours le transfère de sa cliente.

 

Le 23 juin 2009, Felipe Calderon annonce à la télévision mexicaine que Florence Cassez purgera sa peine de 60 années de prison au Mexique. Il indique une fois de plus que les conditions de transfère n'étaient pas réunies et il adresse une lettre au Président français le 22 juillet 2009.

 

 actu-monde-Florence-Cassez.jpg

Annulation de la condamnation....

 

Le 7 mars 2012, l'affaire Florence Cassez va prendre un tournant décisif avec la diffusion d'un rapport de 145 pages du juge Arturo Zaldivar Lelo de Larrea. Il demande la libération immédiate et absolue de Florence Cassez.

 

Motifs : plusieurs irrégularités de procédures, violation des droits de Florence lors de son arrestation et de l'instruction de son affaire.

Il est reproché à la police d'avoir organisé son arrestation devant les caméras (mise en scène) et de ne pas l'avoir présenté au parquet dans un délai de 2 heures et de ne pas avoir prévenu le consulat de France.

 

Le 23 janvier 2013, la Cour suprême qui est composée de 5 juges décide de la libération de Florence Cassez.

 

Florence Cassez quitte le Mexique pour la France!

 

 florence-cassez--1-.jpg

 

Florence Cassez attendue en France aujourd'hui même le 24 janvier 2013.

 

Elle a été libérée mercredi après 7 années d'emprisonnement au Mexique. Elle a été accueillie par le ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius.

 

Elle déclare être soulagée de retrouver la France et rajoute qu'elle n'a pas de rancune envers le Mexique.

 

Les premières paroles de Florence :

 

« Je crois que j'ai été innocentée. La cour suprême a déclaré ma liberté immédiate et absolue. Libre, je l'ai toujours été dans ma tête ». Elle a dit vouloir désormais « profiter des [siens], vivre ». Dans l'avion, elle avait déclaré aux journalistes « son soulagement de retrouver la France », ajoutant « ne pas avoir de rancune envers le Mexique ».

 

.photo_1358978296807-1-0.jpg

 

La mère de Florence Cassez a eu des larmes de joies et est très heureuse de retrouver sa fille.

 

 

 

Je lui souhaite de très bonnes choses et j'espère sincèrement qu'elle pourra retrouver une vie, en France... moins éprouvante que ce qu'elle a vécu ces dernières années. 

 

808797-florence-cassez-637x0-2.jpg