Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Poulet façon Thaï et en brochette sauce Satay

Publié le 28 Juillet 2013 par Quilaztli dans recettes

 

Recette asiatique au poulet

 

Poulet mariné façon Thaï

 

 

 

 


 

poulet-marine-thai.jpeg 

 

Ingrédients

 

500g de filet de poulet2 c à s de mayonnaise1 oignon rouge1 poivron rouge1 poivron vert1 piment frais haché (optionnel)1 c à c de coriandre2 c à s de jus de citron vert1 c à s de miel (optionnel)1 c à s de curry

 

Préparation

 

1 Préchauffez le four à 200°C.

2 Coupez les poivrons et l'oignon en tranches, et le poulet en dés.

3 Mélangez la mayonnaise avec les poivrons, l'oignon, le curry, la coriandre, le jus de citron vert et le miel.

4 Faites mariner les dés de poulet dans le mélange, et laisser reposer au réfrigérateur pendant 30 minutes.

5 Placez les dés avec la marinade dans un plat allant au four, et laissez cuire pendant 15 minutes.

6 Servir avec du riz et vos légumes préférés, en ajoutant éventuellement le piment pour donner plus de piquant.

 

 

 

Brochettes de poulet à la sauce Satay

 

 

 

 

 

brochette-satay-poulet.jpg

 

Les Ingrédients :

 

1.2kg de blancs de poulet

5 gousses d’ail fraîches

50g de beurre de cacahuètes

3 tiges de citronnelle

40cl de lait de coco

15g de curry en poudre

1 bouquet de coriandre

Sel et Poivre du Moulin

 

 

Préparation

 

 

1. Préchauffez votre four sur gril.

 

2. Découpez le blanc de poulet en gros morceaux puis pelez et hachez finement les gousses d’ail. Lavez la coriandre sous l’eau froide puis effeuillez-la. Découpez finement les tiges de citronnelle.

 

3. Préparez la marinade : Dans un robot de cuisine, mixez les gousses d’ail hachées avec la citronnelle finement coupée, le beurre de cacahuètes, le lait de coco et le curry en poudre. Salez et poivrez selon votre convenance. Mixez bien pendant quelques minutes. Versez la marinade obtenue dans un saladier.

 

4. Enrobez les morceaux de blancs de poulet dans le saladier contenant la marinade puis recouvrez-le d’un film alimentaire et réservez dans votre réfrigérateur durant 1 heure.

 

5. Piquez les morceaux de poulet mariné sur des pics en bois puis faites-les dorer sur le gril de votre four pendant 6 minutes en les retournant régulièrement de façon qu’ils soient cuits de chaque côté.

 

 

6. Répartissez les brochettes de poulet aux cacahuètes dans 4 assiettes individuelles puis dégustez bien chaud avec du riz blanc aux cacahuètes hachées.

commentaires

Kate Middleton, C'est un garçon!

Publié le 23 Juillet 2013 par Quilaztli dans Evènements

Kate Middleton : C'est un garçon !

 

 

 

 

Kate-Middleton

 

Depuis des semaines, les journalistes attendaient patiemment devant l'hôpital où devait

accouché Kate Middleton.

 

Kate Middleton, la Duchesse de Cambridge et épouse du Prince William, a accouché d'un petit garçon.

 

C'est le Palais qui en a fait l'annonce le 22 juillet 2013.

 

Le petit garçon est assuré d'une troisième position dans l'ordre d'accession au trône Britannique.

Il pèse 3 kilogrammes 800 et est en bonne santé. Il est né à 16 heures 24 exactement.

 

Le père, le Prince William a assisté à l'accouchement et la Reine Elisabeth II ainsi que le Duc d'Edimbourg, Prince de Galles, la Duchesse des Cornouailles ainsi que le prince Harry ont été informés un peu plus tard et ils sont bien entendu ravis de la bonne nouvelle.

 

bb.jpg

 

le Prince Charles, le "grand père" aurait dit, je cite :

 

"Ma femme et moi sont fous de joie à l'arrivée de mon premier petit-enfant. C'est un moment incroyablement spécial pour William et Catherine et nous sommes tellement ravis pour eux de cette naissance d'un petit garçon."

 

 

Après l'annonce par communiqué, un agent chargé d'une missive s'est rendu sous escorte policière au Palais de Buckingham qui est la résidence secondaire de la reine. La missive est une proclamation signée par les médecins royaux. Elle donne l'heure de la naissance du nouveau-né, son sexe.

 

Cette missive est ensuite placée sur un chevalet dans la cour du Palais de Buckingham. Là, ce sera le même qui a été utilisé pour la naissance de William.

 

Pour le moment le prénom du bébé n'est pas encore dévoilé. Il va falloir attendre au moins une semaine si ce n'est pas plus afin de connaître son prénom.

 

 

A l'heure actuelle, le bébé royal fait la une de tous les journaux même aux Etats-Unis.

bb1

 

 

 


 
commentaires

Alcatraz

Publié le 22 Juillet 2013 par Quilaztli dans Histoire

Alcatraz, l'île et la prison

 

 

 

 

1.jpg

 

L'île d'Alcatraz

 

L'île est située dans la baie de San Francisco aux Etats-Unis. Elle est à 2,4 kilomètres de la Côte de San Francisco en Californie.

L'île est dans l'ouest des Etats Unis.

 

Elle est nommée en anglais "Alcatraz Island". Elle fut nommée ainsi par les Espagnols car au départ, l'île servait de refuge à de nombreux pélicans qu'on appelaient "Alcatraces" en Espagnol ancien. Cela voulait dire "aigle des mers".

 

L'île hébergera durant plusieurs décennies une forteresse militaire de 1850 à 1909.

Ensuite, elle abritera une prison militaire de 1909 à 1933 et enfin la fameuse prison fédérale de haute sécurité que l'on connait sous le nom d'Alcatraz de 1934 à 1963.

 

 

112.jpg

L'île fut occupée par les Amérindiens de 1969 à 1971 et à l'heure actuelle, le site est reconverti en site historique qui est géré par le service des parcs nationaux des Etats-Unis.

 

Chaque année, plus d'un millions de touristes viennent visiter Alcatraz mais le lieu demeure tout de même un lieu d'observation des oiseaux de la baie.

 

Le phare d'Alcatraz est l'un des plus vieux phare en activité de la côte ouest, il fonctionne depuis 1854 et la seule fois où il a cessé d'éclairer c'était en 1970 lorsqu'un incendie se déclencha dans la maison du gardien et que l'électricité fut coupée.

 

La superficie de l'île est de 4,8 kilomètres²

 

 

phare-d-alcatraz.JPG

        

 

              

La prison militaire

 

Après la guerre de Sécession, les fortifications et l'armement d'Alcatraz devinrent obsolètes. Au fur et à mesure, on retira les canons puis des efforts pour la modernisation débutèrent entre 1870 et 1876 mais ceux-ci demeurèrent inachevés.

 

En 1867, une prison fut aménagée en briques et l'année qui suivit, l'île d'Alcatraz devint officiellement un lieu de détention pour les prisonniers militaires.

 

En 1870, 19 Amérindiens Hopis furent incarcérés après s'être révoltés contre la politique américaine.

 

Le nombre des prisonniers passa de 25 en 1899 à 441 en 1900.

 

Lors du séisme de 1906 à San Francisco et l'incendie qui le suivit, il y eut de nouveaux détenus, ceux ci étaient des civils.

 

 

aa.jpg

Alors que l'utilité qui était au départ purement défensive sur l'île, celle-ci diminua avec le temps car Alcatraz n'eut jamais à utiliser ses canons en bataille.

 

Son rôle de prison se confirma dans la première moitié du 20 è siècle.

 

L'île est en effet isolée et entourée par les eaux froides ainsi que des courants violents du Golden Gate. (détroit qui relie la baie de San Francisco à l'océan pacifique)

L'île était un lieu dont les prisonniers ne pouvaient et ne devaient pas pouvoir s'échapper.

 

En 1909, l'armée américaine quitta la citadelle et Alcatraz devint officiellement une prison militaire. La même année, les prisonniers militaires commencèrent à construire un grand bloc en béton qui comprenait 600 cellules ainsi qu'une cuisine, une infirmerie, un réfectoire et des bureaux. Les travaux furent terminés en 1912.

 

Alcatraz fut alors surnommée "The Rock" (le rocher).

 

Plus tard une centrale électrique fut installée et durant la première guerre mondiale, Alcatraz accueillit des objecteurs de conscience. C'est-à-dire des personnes qui refusaient de se soumettre à l'autorité, les anarchistes, la religion.....

 

 

alcatrazmap1.jpg

Parmi les prisonniers, il y avait Philip Grosser qui avait écrit un "pamphet" intitulé "Uncle Sam's Devil's Island". (L'île du diable de l'Oncle Sam).

 

En 1933, au mois d'octobre, le statut de la prison changea afin d'accueillir des prisonniers civils.

 

 

La prison d'Alcatraz en 1933

 

La propriété d'Alcatraz fut transférée en 1933 au Département de la Justice des Etats-Unis afin d'en céder son utilisation au Bureau Fédéral des prisons.

 

En 1934, le gouvernement fédéral décida de faire un établissement modèle de la prison d'Alcatraz en offrant un maximum de sécurité afin qu'il n'y ait plus d'évasions et en accordant très peu de privilèges aux détenus. Ceux-ci ne pouvaient pas, par exemple, négocier leurs conditions d'incarcération.

 

Il était question de montrer à tous que l'Etat était résolu à enrayer la hausse de la criminalité des années 1930.

 

C'est ainsi que l'île accueillit les gardiens ainsi que leurs familles mais aussi et surtout des prisonniers célèbres.

 

 

DSC05139.jpg

 

 

habitant-de-l-ile-en-50.jpgLes Familles qui vivaient sur l'île en 1953

 

 

 

Evasion d'Alcatraz en 1962

 

L'évasion d'Alcatraz de 1962 eut lieu durant la nuit du 11 juin 1962. Trois détenus de la prison fédérale de haute sécurité prennent la fuite à bord d'un radeau de fortune après avoir creusé le mur de leur cellule.

 

Ces 3 prisonniers étaient :

 

Frank Morris, né le 1er septembre 1926. Il fut condamné pour la première fois pour un délit à l'âge de 13 ans puis à la fin de son adolescence, il fut arrêté pour détention de drogue et attaques à main armée. Morris fut incarcéré à chaque fois dans des prisons un peu plus grandes jusqu'à arriver à Alcatraz. Morris avait aussi une intelligence supérieure à la moyenne, un QI de 133.

 

A Alcatraz, Morris devient le prisonnier sous le matricule "AZ1441". Visiblement dès son arrivée, Morris commence à mettre en œuvre son plan d'évasion. Malgré le fait que d'autres ont déjà essayé avant lui. Il y eut 14 tentatives par 36 prisonniers différents mais en vain.

 

Frank_Morris.jpg

 

 

 

 

Les frères Anglin,

Clarence Anglin né le 11 mai 1931 à Donalsonville et présumé mort le 11 juin 1962. C'est un criminel qui a disparu lors de son évasion de la prison d'Alcatraz. On n'a plus jamais trouvé de trace de lui et il est présumé mort dans la Baie de San Francisco, noyé. Il est encore recherché par le FBI.

 

Clarence_Anglin.jpg

 

Son frère John William Anglin né le 2 mai 1930 est aussi un criminel, lui aussi, ne fut jamais retrouvé et déclaré mort noyé dans la Baie. Il reste lui aussi recherché par le FBI.

 

 

JohnAnglin.jpg

 

Il y avait un dernier prisonnier qui aurait du se joindre au trio : Allen West mais il n'a pas réussi à se joindre à eux au moment final.

 

 

 

La Préparation de l'évasion

 

Toutes les tentatives pour s'évader d'Alcatraz restent très compliquée. Durant presque 2 années, Morris et les frères Anglin créent un radeau avec des gilets de sauvetages. Ils volent aussi des outils afin de pouvoir creuser dans les cellules.

 

En mai 1962, ils réussissent enfin à faire des ouvertures par les conduits qui se situent au fond des cellules. Ils travaillent par roulement tout en surveillant les tours de garde.

 

DSC05175.jpg

 

L'Evasion

 

Durant la nuit du 11 juin 1962, la tentative d'évasion débute. Le groupe va s'échapper par les conduits de leurs cellules puis par le couloir de service.

Ils parviendront alors à grimper sur le toit puis ils descendent vers la Baie de San Francisco.

Là, ils montent dans leur radeau et disparaissent dans la nuit.

 

Ce n'est que le lendemain matin que les officiers découvrent les mannequins couchés dans les lits des prisonniers. L'alerte est donnée. Le FBI met alors en place une gigantesque chasse à l'homme mais sans aucun résultat.

 

 

Alcatraz--1-.jpg

Plus tard, on retrouvera des morceaux du radeau, des gilets de sauvetages dans la Baie ainsi qu'un sac imperméable qui contenait les effets personnels des frères Anglin.

 

Bien que les corps n'ont jamais été retrouvés, les autorités supposent que les hommes sont morts noyés. Les autorités mettent aussi en avant que depuis l'évasion, aucune attaque à main armée ou de vol de voiture n'a été signalée or les 3 hommes étaient des multirécidivistes. Le plus étrange c'est qu'ils n'ont jamais été à nouveau arrêtés.

 

Toutefois, une émission nommée "MythBuster" a pu démontré qu'il est tout à fait possible que le radeau ait atteint les Marin Headlands. De ce fait, l'émission accentue le doute sur le fait que les 3 prisonniers soient morts.

 

Autres évasions

 

*** Joe Bowers, le 27 avril 1936, alors qu'il brûle des détritus dans l'incinérateur de l'île, tente de forcer le grillage au bord de la rive. Refusant de se rendre puis de faire demi-tour, il est abattu par un gardien depuis la tour de garde. Le détenu fit alors une chute de 15 à 30 mètres et mourut de ses blessures.

 

*** Théodore Cole et Ralph Roe, le 16 décembre 1937, réussissent à s'évader de leur cellule, ils disparaissent dans la Baie. Certaines personnes pensent qu'ils ont pu s'en sortir malgré la tempête et les courants forts. Ils ont été malgré tout portés disparus.

 

*** James Limerick, Jimmy Lucas, Rufus Franklin, le 23 mai 1938, attaquent un gardien non armé et le tuent avec un marteau. Les détenus seront stoppés par les tirs des gardiens. Limerick meurt mais Lucas et Franklin sont condamnés à perpétuité.

 

*** Arthur "Doc" Barker, Dale Stamphill, William Martin, Henri Young et Rufus Cain, le 13 janvier 1939, s'évadent de leur cellule d'isolement. Ils seront interceptés sur le rivage.

Marin, Young et McCain se rendent mais Barker et Stamphill seront neutralisés par balle. Arthur Barker décèdera de ses blessures.

 

*** Joe Cretzer, Sam Shockley, Arnold Kyle et Lloyd Barkdoll, le 21 mai 1941, vont prendre des gardiens en otage. Mais ils renoncent à s'évader après avoir été persuadés qu'il était impossible de s'échapper d'Alcatraz.

 

*** John Bayless, le 15 septembre 1941, tente de s'échapper alors qu'il travaille au centre des déchets. Peu après s'être introduit dans l'eau froide, il renonce. Au cours de son jugement, il fera une tentative pour s'évader mais sans succès.

 

 

aaa.jpg

*** James Boarman, Harold Brest, Floyd Hamilton et Fred Hunter, le 14 avril 1943, vont prendre des gardiens en otage, mais l'un d'eux réussit à donner l'alerte. Le feu est ouvert sur les détenus qui nagent au large.

Hunter et Brest sont repris facilement, Boarman est tué, Hamilton est présumé noyé mais il fut retrouvé par les gardiens car il avait fait demi tour.

 

*** Huron "Ted" Walters, le 7 août 1943, disparait de la laverie. Il sera capturé sur le rivage avant qu'il ne puisse rejoindre la Baie.

 

 

 

alcatraz.jpg

*** John Giles, le 31 juillet 1945, fit une tentative d'évasion des plus ingénieuses. Il avait pour fonction de décharger les bateaux du dock de l'île. Ce jour-là, Giles qui déchargeait du matériel militaire en profita pour subtiliser un uniforme militaire et grâce à cela, il repartit avec le bateau.

Malheureusement, le bateau fit route vers Angel Island et non vers San Francisco comme il l'espérait. Il fut déclaré manquant et rattrapé à Angel Island faute de pouvoir en sortir.

 

*** Floyd Wilson, le 23 juillet 1956, disparaît de son travail aux docks. Après plusieurs heures à le chercher, il fut retrouvé.

 

*** Aaron Burgett et Clyde Johnson, le 29 septembre 1958, s'évadent en neutralisant un gardien, ils fuient l'île à la nage. Johnson est capturé et Burgett n'est retrouvé que 2 semaines plus tard. Son corps flottait en pleine mer.

 

 

alcatraz-breakout.jpg

***John Paul Scott et Darl Parker, le 16 décembre 1962, scient les barreaux de leurs cellules et ils sautent à l'eau. Parker sera retrouvé sur un rocher et Scott qui a tenté de nager vers la Baie sera déporté vers le large. Il fut retrouvé vers Fort Point par des adolescents.

Scott souffrait d'hypothermie, il fut transféré dans un hôpital puis retour à Alcatraz.

 

 

Le débarcadère - la prison

 

 

batch3--234---1280x857-.jpg


Situé en bas au centre de la photo, le débarcadère où accoste les bateaux fut construit en 1854. Le grand bâtiment qui le surplombe fut terminé en 1867 et servait à l'origine de caserne. Les murs du rez-de-chaussée mesurent 3,5m d'épaisseur et pouvaient résister aux bombardements. Il était initialement conçu pour abriter des canons et protéger le débarcadère. Mais les canons se révélèrent obsolètes avant même d'être installés.

 

On y trouve aujourd'hui une salle de projection (où passe un court film sur l'histoire d'Alcatraz), ainsi qu'une exposition sur le système pénitentiaire des Etats-Unis et sur la prison. En 1905, 3 étages furent ajoutés au-dessus de la caserne pour loger les soldats puis plus tard le personnel pénitentiaire. Jusqu'à 300 civils habitèrent sur l'île, dont 60 enfants qui prenaient chaque jour le transbordeur pour San Francisco. A proximité, le mirador restauré est le seul encore debout. Il date de l'époque du pénitencier. Il en existait alors 6, tous gardés par des surveillants armés

 

 

Broadway, Le couloir central de la prison ("Broadway")

 

 

 

alcatraz-broadway.jpg

A son achèvement en 1912, la prison était un des plus grands bâtiments en béton armé jamais construit. Il acquit très vite une réputation de prison modèle, en raison notamment du chauffage central, de l'éclairage électrique et des lucarnes laissant entrer la lumière du jour. La main d'œuvre, recrutée parmi les détenus, ne manquait pas.

 

La plupart de ceux qui aidèrent à l'édification de la prison en furent les premières détenus. Elle fut rénovée pour en faire un établissement pénitentiaire de haute sécurité pendant la période de la montée du gangstérisme.

 

La prison était constituée de 4 blocs distincts, de A à D. Le bloc A est le seul qui n'ait quasiment pas évolué depuis qu'Alcatraz était une prison militaire. Il était utilisé occasionnellement pour isoler les faiseurs de troubles. Le couloir le plus utilisé, entre les blocs C et D a été surnommé Broadway. 

 

 

Cellule du bloc D, Une cellule du bloc D

 

 

cellule.jpg


Pour chaque infraction, un détenu pouvait perdre ses privilèges et pour une faute grave, il se retrouvait dans une des 14 cellules du bloc D, aussi appelé Unité d'Isolement et de Traitement Spécial. Leur seul contact avec l'extérieur était alors les 2 repas quotidiens servis à travers une fente dans la porte et la douche hebdomadaire.

 

La plupart des détenus ne passaient que 5 jours maximum au "trou" mais certains y sont restés enfermés pendant des mois. Ces cellules n'avaient pas de fenêtre et bien qu'il y ait une lumière dans chaque, elle pouvait être éteinte et le détenu se retrouvait dans le noir. 

 

 

Les cellules

 


Le pénitencier, qui disposait de 336 cellules, n'a jamais fonctionné à pleine capacité. On y comptait en moyenne 260 détenus et il n'en a jamais accueilli plus de 302. A la suite du grand tremblement de terre de 1906, 176 détenus des prisons de San Francisco ont été logés temporairement à Alcatraz.

 

 La discipline était très dure : interdiction de parler, un prisonnier par cellule et un gardien pour 3 détenus. Les cellules mesurent 1,5m sur 3. Les détenus y passaient de 16 heures à 23 heures par jour pour ceux qui n'étaient autorisés à quitter leur cellule que pour les repas. Les détenus restaient en général à Alcatraz aussi longtemps qu'ils étaient considérés comme non-réhabilitables, soit 8 à 10 ans en moyenne.

 

Il n'y avait pas de femme dans le personnel pénitentiaire ni parmi les détenus. En effet, jusqu'en 1969, les femmes ne pouvaient pas être déclarées non-réhabilitables. Transféré en 1934 et emprisonné pendant 4 ans et demi sur l'île sous le matricule AZ 85 (pour fraude fiscale), Al Capone a longtemps occupé une cellule d'isolation à l'infirmerie de la prison. 

 

Broadway.jpg

 

Fermeture d'Alcatraz

 

Le 21 mars 1963, sur une décision du Procureur Général des Etats-Unis Robert Kennedy, la prison d'Alcatraz ferma définitivement ses portes.

 

29 années après son ouverture. Les causes mises en avant, le coût de gestion qui devenait très élevé. Si la prison n'avait pas fermé ses portes, le coût était estimé de 3 à 5 millions de dollars juste pour pouvoir restaurer le site.

 

Pour remplacer Alcatraz, le pénitencier de Marion dans l'Illinois fut ouvert la même année.

 

 

cour-pour-les-prisonniers.jpgCours pour les prisonniers

 

 

 

Reconversion du site d'Alcatraz

 

Après la fermeture de la prison, plusieurs idées furent dites afin de transformer le site.

Il fut question de construire un monument pour les Nations Unies, où d'ériger une "statue de la liberté" ou encore d'améliorer le site en faisant un complexe hôtelier.

 

En 1970, un incendie se déclara dans la prison et aussi dans la maison du phare.

En juin 1971, les occupants de l'île furent évacués, ordre du gouvernement fédéral.

En 1972, le congrès américain créa "une zone récréative nationale du Golden Gate" dans laquelle Alcatraz fut intégré.

 

L'île fut classée sur le "National Register of Historic Places" en 1976. Puis elle fut classée sur le "National Historic Landmark" en 1986.

 

Elle fut alors ouverte au public en 1973 et elle devient très rapidement, un lieu touristique très fréquenté de San Francisco. Plus d'un millions de touristes viennent chaque année visiter l'île et la prison d'Alcatraz.  Les touristes peuvent également voir des objets qui retracent la vie dans la forteresse.

 

La "Global Peace Foundation" proposa de raser la prison et de construire un centre pour la "paix" à la place du site.

Le projet recueilli en 2007 et 2008, 10 350 signatures. Son coût fut évalué à un milliard de dollar.

 

En 2008, le projet fut proposé au référendum du 6 février 2008 et il fut rejeté par 72% des votants.

 

 DSC05113.jpg

 

 

Légende d'Alcatraz

 

Une des légendes dit qu'il est tout à fait impossible de s'évader de l'île à la nage à cause des requins. Il y a bien des requins dans la Baie de San Francisco mais aucune espèce n'est mangeuse d'homme.

Le principal soucis et obstacle pour les fuyards est l'eau. La température, les forts courants qui entrainent vers le large et aussi la distance de 2 kilomètres qui séparent l'île de la rive.

 

En 1934, une jeune fille a réussi la traversée pour prouver aux autorités que tout était possible.

Depuis plusieurs nageurs ont réussi à rejoindre la ville depuis l'île.

 

Un garçon de 7 ans, le 22 mai 2006, a fait la traversée en 47 minutes lors d'une épreuve sportive de natation qui est organisée chaque année et qui est nommée " Escape from Alcatraz".

 

 DSC05199.jpg

 

 

 

 

Les prisonniers célèbres

 


***Al Capone            Big Al Al Capone      1934-1939      Grand personnage du crime organisé de Chicago, Al Capone fut condamné pour fraude fiscale en 1931. Il réussit à poursuivre ses affaires en corrompant les gardiens, puis contracta la syphilis et fut transféré à la Federal Correctional Institution de Los Angeles.

 

al-capone.jpg

 

 

***Henri Young                    Henry Hyoung           1935-1948      Il tenta de s'échapper de la prison avec Arthur Barker et Rufus McCain qu'il assassina ensuite avec une cuillère. Il fut condamné pour vol à main armé et meurtre en 1935. Connu du public par le film Meurtre à Alcatraz.

 

 

henry-young.jpg

 

 

***Alvin Karpis         Creepy Karpis Alvin Karpis   1936-1962      Il se bagarrait souvent avec ses codétenus. Il travailla à la boulangerie du pénitencier et n'essaya jamais de s'enfuir. C'est le prisonnier qui passa le plus de temps à Alcatraz (26 années).

 

alvin-karpis-03.jpg

 

***Robert Stroud      Birdman of Alcatraz  Robert Stroud 1942-1959      Il disait élever et vendre des oiseaux. Il ne fut pas autorisé à garder ses oiseaux à Alcatraz[réf. souhaitée]. Condamné pour homicide en 1909, il passa six années en isolement au Block D puis 11 années dans l'hôpital de la prison. En 1959, il fut transféré au Medical Center for Federal Prisoners de Springfield (Missouri).

 

robert-stroud.jpg

 

 

***George Kelly Barnes        Machine Gun Kelly

Pop Gun Kelly           Georges Kelly Barnes            1944-1961      Condamné pour l'enlèvement de Charles Urschel, il passa 17 ans dans la prison puis fut transféré à Leavenworth (Kansas).

 

 

kelly-cell.jpg

 

***Waxey Gordon     "Waxey"                     1951 - 1952 (Mort en prison d'un crise cardiaque)   Condamné pour trafic d'héroine, membre du gang de la Yiddish Connection.

 

waxey-gordon.jpg

 

***Frank Morris                    Frank Morris   1960-1962      Connu pour son évasion de l'île en 1962, il ne fut jamais retrouvé.

 

alcatraz-escape.jpg

 

Film, séries

 

Le prisonnier d'Alcatraz en 1962

The Enforcer en 1976 avec Clint Eastwood

L'évadé d'Alcatraz en 1979 avec Clind Eastwood

Meurtre à Alcatraz en 1995

The Rock en 1996

Mission Alcatraz en 2007

 

 

Une série fort sympathique mais qui malheureusement n'a pas pu continuée.

 

 

AlcatrazKeyArt.jpeg

Alcatraz saison 1 (unique saison d'ailleurs) A voir et à revoir sauf que l'on reste totalement sur notre faim vu qu'il n'y aura jamais de suite.

 

 

 

Le site : http://www.nps.gov/alca/index.htm

 

 

 

Alcatraz_San_Francisco_Skyl.jpg

 

image.jpg

 

tete-que-les-prisonniers-ont-realise.jpg

 

Marionillinoistownsquare.JPGLa prison Marion dans l'Illinois

 

alcatraz6.jpg

 

 

alcatraz7.jpg

 

 

alcatraz9.jpg

 

 

alcatraz12.jpg

 

alcatraz14.jpg

 

 

alcatraz10.jpg

 

 

alcatraz3.jpg

 

alcatraz2.jpg

commentaires

Yakitori de Gambas, recette japonaise

Publié le 21 Juillet 2013 par Quilaztli dans recettes

Yakitori de Gambas

 

 

 

 

 

ambiance_yakitori.jpg

Recette pour environ 6 personnes, assez facile à réaliser

 

Les ingrédients

 

Gambas surgelée(s) : 36 pièce(s)

Pâte de satay : 20 g

Citron(s) vert(s) : 2 pièce(s)

Sauce Soja : 6 cl

Saké : 2 cl

Chapelure de pain : 100 g

Gousse(s) d'ail : 3 gousse(s)

Gingembre frais : 30 g

Farine de blé : 50 g

3 Oeufs

 

 

 

51291834_m.jpg

 

La préparation

 

 

Laissez des brochettes en bois tremper dans de l'eau froide.

Ensuite vous décortiquez les gambas et vous faites une incision sur le dos pour enlever le boyau.

Vous épluchez le gingembre et l ail, puis râpez le tout.

 

Pour réaliser la marinade vous mélangez : la sauce soja, la pâte de satay, le jus de citron vert, le gingembre, le saké et l'ail. Mettre ensuite les gambas à mariner pendant 30 min.

 

Vous cassez les œufs et vous les battez puis les mettez sur une plaque. Disposez la farine et la chapelure sur des plaques distinctes.

Passez les gambas égouttées dans la farine, puis dans l'œuf et enfin dans la chapelure. Réservez ensuite sur une plaque.

 

Dans une friteuse, cuire les gambas jusqu'à obtenir une belle coloration, puis les égoutter sur un papier absorbant.

 

 

Monter 3 gambas par brochette et déguster chaud.

 

 

Yakitori-6Pieces-Gambas.jpeg

commentaires

Fête Nationale, 14 Juillet

Publié le 9 Juillet 2013 par Quilaztli dans Histoire

 

14 Juillet, Fête Nationale Française

 

 

 

 

14-copie-1.jpg

 

On connaît rarement l'année - 1880 -  qui marque pour la France la consécration du 14 Juillet comme fête nationale.

 

Après quelques recherches, j'ai retrouvé les textes fondateurs : comme le dit Henri Martin, rapporteur au Sénat de la loi du 6 juillet faisant du 14 juillet une "journée Fête Nationale annuelle", "ce jour-là, le 14 juillet 1790, a fait, je ne veux pas dire l’âme de la France [...] mais la révolution a donné à la France conscience d’elle-même".

 

En 1878, le ministère Dufaure avait fixé au 30 juin une fête parisienne en l’honneur de la République. Elle fut alors immortalisée par un tableau de Claude Monet.

 

Le 14 juillet 1879 prend un caractère semi-officiel. Après une revue des troupes à Longchamp (le 13 juillet), une réception est organisée le 14 à la Chambre des députés à l’initiative de Gambetta qui la préside, une fête républicaine a lieu au pré Catelan en présence de Louis Blanc et de Victor Hugo. Dans toute la France, note Le Figaro : "on a beaucoup banqueté en l’honneur de la Bastille" (16 juillet 1879).

 

 

 

Bal_populaire_du_14_juillet_1912_-Paris-.jpeg

Le 21 mai 1880, Benjamin Raspail dépose une proposition de loi signée par 64 députés, selon laquelle " la République adopte comme jour de fête nationale annuelle le 14 juillet ". L’Assemblée vote le texte dans ses séances des 21 mai et 8 juin ; le Sénat l’approuve dans ses séances des 27 et 29 juin 1880 à la majorité de 173 contre 64, après qu’une proposition en faveur du 4 août eut été refusée.

 

La loi est promulguée le 6 juillet 1880. Le ministre de l’intérieur prescrit aux préfets de veiller à ce que cette journée " soit célébrée avec autant d’éclat que le comportent les ressources locales ".

 

La fête célébrée cette année-là fut à la mesure de l'événement.

 

 

Voici le projet de cette loi

 

 

 

 

14-juillet-a-paris.jpg

Article unique. - La République adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle.

 

 

 

Programme de la fête nationale du 14 juillet 1880

 

Distribution de secours aux indigents. Grands concerts au jardin des Tuileries et au jardin du Luxembourg. Décorations de certaines places, notamment de la place de la Bastille et de la place Denfert où l’on verra le fameux Lion de Belfort qui figurait au Salon de cette année, monument élevé au colonel Denfert-Rochereau, de glorieuse mémoire - illuminations, feux d’artifices - ajoutons les fêtes locales, comprenant des décorations, des trophées, des arcs de triomphe et le tout organisé par les soins des municipalités de chaque arrondissement avec le concours des habitants.

 

Deux cérémonies importantes doivent dominer toute la fête : la distribution des nouveaux drapeaux à l’armée et l’inauguration, sur l’ancienne place du Château d’eau, du monument surmonté de la figure de la République, monument qui a fait l’objet d’un concours ouvert l’année dernière par la Ville de Paris.

 

Pour cette première fête nationale, la République fait les choses en grand. Le Champ de Mars est abandonné au profit de l’hippodrome de Longchamp où se déroule désormais le défilé militaire qui marque la réconciliation de la République et de l’armée. Devant 300 000 spectateurs et en présence du Président de la République Jules Grévy, le ministre de la guerre distribue de nouveaux drapeaux et étendards.

 

 

 

defile.jpg

 

De nos jours

 

 

Le 14 Juillet donne lieu à un défilé des troupes sur les Champs-Élysées de Paris, dont le coup d'envoi a lieu généralement à 10 heures, après que les différents corps armés sont passés en revue par le Président de la République. D'autres défilés ou des cérémonies militaires ont lieu dans la plupart des grandes communes françaises.

 

Des feux d'artifices sont tirés dans la plupart des villes françaises, au cours de la nuit du 13 au 14 pour les plus petites communes, et celle du 14 au 15 juillet pour les grandes villes. Ces spectacles nocturnes prennent place autour de sites dégagés au sein des villes, comme des esplanades, des parcs ou des cours d'eau.

 

Sans oublier qu'il y a de nombreux bals qui sont célébrés un peu partout.

 

 

 

14juillet.jpg

 

 

Les Sans-culottes

 

 

Le sans-culotte est d'abord reconnaissable à sa tenue : il porte un pantalon long, généralement en bure rayée, ce qui le différencie de l'aristocrate exécré arborant culotte courte et bas de soie. Il est chaussé de sabots, parfois remplis de paille. Coiffé du bonnet phrygien rouge (rappelant l'affranchissement des esclaves) avec cocarde tricolore, il tient en main, dans les occasions importantes, la fameuse pique, emblème du militant.

 

 

sans-culottes-et-parapluies.jpgLes Sans-culotte de Molsheim (Alsace, Bas-Rhin)

 

 

 

Après 1792, on le voit, à l'imitation des volontaires marseillais, endosser la carmagnole, veste courte à gros boutons. Les carmagnoles loqueteuses deviendront une marque de patriotisme révolutionnaire. Les sans-culottes répandent les usages démocratiques : ils se tutoient et s'appellent "citoyens". Renonçant aux vieux patronymes de leur baptême, ils ont adopté des noms glorieux de l'Antiquité : Brutus, Gracchus ou Mucius Scaevola. Ils gardent un culte pour Marat, assassiné par la " garce du Calvados". Le Père Duchesne , connu pour la verdeur de son style et la violence de ses propos, est leur feuille de prédilection.

Pour eux, la délation est un devoir, la Terreur un moyen légitime de défense, et ils vénèrent la sainte guillotine.

 

 

Sans-culotte_dessin.jpg

Dès le début de la Révolution, ces bons patriotes ont joué un rôle décisif en assurant la victoire du peuple sur la tyrannie : ce sont eux qui ont permis la prise de la Bastille, la chute des Tuileries, l'élimination des Girondins. A partir de 1792, ils s'imposent dans les sections de Paris, les tièdes s'éliminant d'eux-mêmes. Dans les assemblées, comités de surveillance ou sociétés populaires, ils sont au premier rang pour punir les aristocrates et les traîtres. La sans-culotterie parisienne est composée d'éléments hétérogènes - petits commerçants, employés, ouvriers, artisans - mais un même idéal démocratique anime les militants. Ils poussent la passion politique jusqu'au fanatisme et voudraient imposer leurs vues à la Convention, à laquelle ils envoient pétition sur pétition.

 

 

 

Ils affirment d'abord le caractère inaliénable de la souveraineté populaire. Férus d'égalité, ils s'insurgent contre les riches, inutiles et fainéants : leur vœu n'est d'ailleurs pas la suppression, mais la limitation de la propriété. Au printemps de 1793, alors que sévit la disette, ils proposent des mesures radicales : taxation des prix, réglementation du commerce, lutte contre les accapareurs. Ils réclament en même temps le droit à la subsistance, à l'instruction. Devant ces exigences, la Montagne est divisée et montre des réticences : le gouvernement révolutionnaire aura d'ailleurs d'autres tâches que de satisfaire toutes ces aspirations. Après Thermidor, le rôle politique des sans-culottes semble terminé.

 

 

Quelques images pour souhaiter ce grand évènements

 

 

 

drap-fr.gif

 

11-copie-2.jpg11111111.jpg

 

FRANCE.jpg

 

 

avion-fleu-blanc-rouge-14-juillet.jpg

 

bon14juillet.gif

 


 

1310058931.gif

 

 


 

1-copie-4.jpg

 

 

eugene-delacroix-la-liberte-guidant-le-peuple-1.jpg

Tableau d'Eugène Delacroix. 


commentaires

Afficher plus d'articles

1 2 > >>