Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Musée D'Erawan, Airavata l'éléphant à 3 têtes, Samut Prakan, Bangkok, Thaïlande

Publié le 31 Mars 2014 par Quilaztli dans lieux insolite

Musée D'Erawan, Airavata l'éléphant à 3 têtes, Samut Prakan, Bangkok, Thaïlande

Musée D'Erawan, l'éléphant à 3 têtes Airavata, Samut Prakan, Bangkok, Thaïlande

C'est sur Sukhumvit Road à l'entrée de Samut Prakan, en Thaïlande, que se trouve le Musée d'Erawan.

Il est à l'intérieur d'un jardin peuplé de Nâgas et autres êtres fabuleux.

Le Naga (ou serpent en Sanskrit) est une créature fabuleuse de l'hindouisme, souvent chimériques et effrayantes : capuchon de cobra, gueule de chien et yeux exorbités.

Le Musée d'Erawan se trouve à l'intérieur de l'énorme éléphant à 3 têtes Airavata.

Il fut construit entre 1994 et 2005.

Airavata

Dans la religion hindouiste, Airavata (en Sanskrit Erawan) est un éléphant blanc qui porte le dieu Indra.

Indra est le roi des dieux et Seigneurs du ciel dans la mythologie de l'Inde ancienne.

Airavata est un éléphant gigantesque qui est représenté avec 3 têtes, voire parfois plus. Ces têtes possèdent parfois plus de 2 défenses.

Airavata figure sur certains drapeaux et armoiries du Siam (Thaïlande en 1939) et aussi sur les armoiries du Protectorat français du Laos (de 1893 à 1954) et enfin du Royaume du Laos (de 1946 à 1975).

Selon le Ramayana, c'est-à-dire, le parcours de Rama qui est la plus courtes des 2 épopées mythologiques de la langue sanskrite, sa mère était Iravati (La Ravi, l'une des 5 rivières du Penjab)

Selon le Matangalila, Airavata serait né lorsque Brahma, le dieu créateur-démiurge de l'hindouisme, chanta des hymnes sacrés sur les moitiés de l'œuf dont était sorti Garuda (oiseau de la mythologie hindouiste et bouddhiste), suivi de 8 autres éléphants femelles et 7 mâles.

Prithu fit de Airavata le roi de tous les éléphants.

Le mythe affirme que ces éléphants sont capables de produire des nuages car un de ses noms signifie "Celui qui tisse ou lie les nuages".

Les gardiens des 8 directions nommés "Dikpala" c'est-à-dire les dieux gardant les points cardinaux et inter cardinaux.

Je fais une parenthèse pour vous les citer :

* Nord : Kubera

* Nord-Est : Ishana (qui ressemble à Shiva)

* Ouest : Varuna

* Est : Indra

* Sud-Est : Agni

* Sud : Yama

* Sud-Ouest : Nirriti

Donc les gardiens des 8 directions règnent donc sur les 8 points cardinaux et ils sont chacun juchés sur un éléphant qui participe à la protection de sa direction (sud, est,....)

Le chef de cette troupe d'éléphants est Airavata qui est la monture d'Indra, gardienne de l'Est.

Dans le mythe d'Indra, les éléphants ont un rapport avec la pluie, l'eau, cela est mit en évidence. Indra est monté sur Airavata lors de sa victoire sur Vritra. Vrita est le démon de la sécheresse, de l'inertie et de la résistance. Il avait la forme d'un serpent ou d'un dragon et il aurait empêché les eaux de s'écouler avec l'aide de sa mère Danu.

Airavata plonge sa trompe dans les eaux humides des régions inférieures, y pompe l'eau et la projette vers les nuages. Indra l'obligea à relâcher la pluie et permit ainsi aux eaux du ciel de rejoindre celles du monde souterrain.

Airavata se tient aussi à l'entrée du palais d'Indra qui est situé au-dessus du Mont Méru) à l'entrée du Svarga.

Le musée d'Erawan

Le musée est là pour contribuer à faire perdurer les traditions de l'artisanat thaïs et de l'art et aussi de disséminer la connaissance de la culture nationale. Il est aussi là pour fournir un endroit où garder les représentations du Bouddha et afin surtout d'éviter leur perte.

Le musée fut construit par les propriétaires de Muang Boran, il est divisé en 3 parties :

* le sous sol représente le mont des Morts, la terre. C'est embelli de représentations de morceaux de verre coloré et des dieux.

* à l'intérieur de l'éléphant, le paradis.

* dans la tête et à l'extérieur de l'éléphant, c'est un lieu de prière.

Une rumeur prétend qu'une jeune fille qui avait acheté un billet de loterie, vint prier à cet endroit. Le billet s'avéra gagnant.

L'éléphant est sortit de l'imagination de Lek Viriyapant. Il voulu donner une forme adaptée aux traditions orientales et il décida de prendre la forme de l'éléphant, celle de Airavata qui était le "véhicule" d'Indra.

Cet éléphant devait montrer le centre de l'univers et donc le musée serait le cœur spirituel du pays et il contiendrait des objets typiques.

Lek Viriyapant fit les plans et les confia à son fils aîné Pagpean Viriyapant qui les mit à exécution.

Mais l'un et l'autre décédèrent bien avant la fin des travaux, leurs héritiers continuèrent afin que le projet voit le jour.

L'éléphant :

Airavata mesure 29 mètres de hauteur, le bâtiment en totalité fait 43 mètres 60.

Son envergure est de 12 mètres, avec une longueur de 39 mètres.

Son poids, niveau corps est de 150 tonnes et le poids de la tête 100 tonnes.

Le Musée se compose :

* Des jardins : ils sont tout autour du musée, avec de jolis jardins et plusieurs pièces d'eaux. Il est décoré avec des animaux mythiques de la forêt d'Himavanta.

* Le monde des Nagas : il se situe au sous-sol et il représente le monde souterrain ou monde des nagas. Ce sous-sol contient une exposition sur la construction du musée et une autre sur les meubles anciens, sur de la porcelaine chinoises et thaïe.

* Le paradis Tavatimsa : c'est à l'intérieur de l'éléphant. Cela représente le paradis. Là se trouve des reliques ainsi que des statues de Bouddha à différentes époques.

L'endroit est orné de peintures qui représentent le système solaire.

* Le monde des humains : l'endroit contient des antiquités orientales et occidentales. A l'intérieur, c'est un mélange de plusieurs styles, le plafond est en vitrail et représente la carte du monde et du zodiaque. Il y a un sanctuaire qui contient la statue de Koua-Nin ainsi que 4 piliers qui sont ornés de feuilles de zinc.

Pour plus de renseignements ::

les dieux des points cardinaux et inter cardinaux : Agni, Brahma, Garuda, Indra, Kubera, Varuna, Vayu et Yamales dieux des points cardinaux et inter cardinaux : Agni, Brahma, Garuda, Indra, Kubera, Varuna, Vayu et Yama
les dieux des points cardinaux et inter cardinaux : Agni, Brahma, Garuda, Indra, Kubera, Varuna, Vayu et Yamales dieux des points cardinaux et inter cardinaux : Agni, Brahma, Garuda, Indra, Kubera, Varuna, Vayu et Yama
les dieux des points cardinaux et inter cardinaux : Agni, Brahma, Garuda, Indra, Kubera, Varuna, Vayu et Yamales dieux des points cardinaux et inter cardinaux : Agni, Brahma, Garuda, Indra, Kubera, Varuna, Vayu et Yama
les dieux des points cardinaux et inter cardinaux : Agni, Brahma, Garuda, Indra, Kubera, Varuna, Vayu et Yamales dieux des points cardinaux et inter cardinaux : Agni, Brahma, Garuda, Indra, Kubera, Varuna, Vayu et Yama

les dieux des points cardinaux et inter cardinaux : Agni, Brahma, Garuda, Indra, Kubera, Varuna, Vayu et Yama

Les éléphants à 3 têtesLes éléphants à 3 têtes
Les éléphants à 3 têtes
Les éléphants à 3 têtesLes éléphants à 3 têtesLes éléphants à 3 têtes

Les éléphants à 3 têtes

en-dessous des éléphants

en-dessous des éléphants

les jardins et le monde de nagasles jardins et le monde de nagas
les jardins et le monde de nagasles jardins et le monde de nagas

les jardins et le monde de nagas

Le monde des humains et le livre de RamayanaLe monde des humains et le livre de Ramayana
Le monde des humains et le livre de Ramayana
Le monde des humains et le livre de RamayanaLe monde des humains et le livre de RamayanaLe monde des humains et le livre de Ramayana

Le monde des humains et le livre de Ramayana

le Paradisle Paradis

le Paradis

commentaires

Staffordshire Bull Terrier, Staffie, Staffy, histoire

Publié le 30 Mars 2014 par Quilaztli dans chiens

Staffordshire Bull Terrier, Staffie, Staffy, histoire

Staffordshire Bull Terrier

Généralement il est surnommé : Staffie ou Staffy, Stafford ou SBT.

Le Staffordshire Bull Terrier est une race canine ancienne. Il est de taille moyenne et à poil court.

Il fut sélectionné à l'origine au Royaume-Uni pour participer à des combats de chiens après que les combats entre chiens, ours et même taureaux ne soient prohibés.

Après l'interdiction des fameux combats, le "Staffie" s'est fait une place d'animal de compagnie et il a acquit une certaine respectabilité. Puis il fut présenté à des concours...

C'est le Kennel Club du Royaume-Uni qui a reconnu la race en 1935 sous le nom de Staffordshire Bull Terrier.

La race est donc d'origine anglaise et de la famille des Bull Terrier. Ils sont d'aspect comparables à l'American Staffordshire terrier et le Pitt bull terrier, sauf qu'ils ont un gabarit un peu plus réduit.

Caractéristiques

Taille : 30 à 40 centimètres ce qui en fait un chien de taille moyenne

Poids : de 12 à 17 kilos pour le mâle, et pour la femelle de 10 à 15 kilos. Ce sont des chiens qui sont fortement charpentés.

Poils : lisse, serré et court

Robe : fauve, blanc ou noir (pour tous les panachés, ou non, de blanc), rouge, ton bringé et bleu.

Tête : Elle est large est carrée, courte avec stop prononcé et bien sûr, une puissante mâchoire.

Yeux : Ils sont foncés, ronds et généralement harmonisés avec la robe.

Oreilles : Elles sont ni grandes, ni lourdes, en rose ou semi-droite.

Queue : de taille moyenne et portée basse.

Staffordshire Bull Terrier, Staffie, Staffy, histoireStaffordshire Bull Terrier, Staffie, Staffy, histoire
Staffordshire Bull Terrier, Staffie, Staffy, histoire
Staffordshire Bull Terrier, Staffie, Staffy, histoireStaffordshire Bull Terrier, Staffie, Staffy, histoire
commentaires

Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire

Publié le 29 Mars 2014 par Quilaztli dans Histoire

Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire

Sigirya, le Rocher du Lion, Sri Lanka

Le Sri Lanka est une île bouddhiste et un paradis tropical qui est surnommé "Perle des Océans".

Il est situé au sud-est de l'Inde et il est baigné totalement dans l'océan Indien.

C'est un pays qui renferme une multitude de merveilles et de beautés.

En voici une, Le rocher du Lion, Sigirya.

L'histoire de Sigirya commence au Vè siècle, lorsque Kassapa, le fils cadet du roi Dhatusena, tue son père car il est avide de pouvoir. Il montera aussi un complot contre son frère Mongallana afin de prendre sa place sur le trône.

Kassapa va le contraindre ensuite à l'exile en Inde mais Mongallana jure qu'il reviendra afin de reprendre sa place et le royaume qui lui était normalement destiné. Il avait aussi pour but de venger la mort de son père.

A cette époque, le Sri Lanka avait pour capitale Anarudhapura. Cependant, dans la crainte des menaces émises par Mongallana, Kassapa décida de refaire une capitale à Sigirya.

Alors il choisit un immense promontoire rocheux pour y loger sa forteresse. Ce rocher est le Rocher du Lion.

Le Rocher du Lion est à plus de 370 mètres d'altitude et il est perdu au milieu de la jungle. Le site semble à ce moment là imprenable.

Kassapa va alors entreprendre énormément de travaux afin d'y bâtir un palais d'une grande beauté, orné de jardins, de majestueuses statues et aussi d'une piscine de 100 m²...

Comme la peur le tenaillait, il décida aussi de faire construire 2 immenses murailles et il fit creuser un profond faussé. Kassapa ordonna aussi qu'une garde permanente reste là pour sécuriser sa forteresse dorée. Il y resta reclus durant une vingtaine d'années.

Durant tout ce temps, Mongallana va monter une armée et revenir au Sri Lanka. Mais il trouva l'ancienne capitale Anuradhapura déserte. Très rapidement, il va découvrir où se trouve son frère Kassapa. Mongallana étant conscient des futures difficultés devant l'immense forteresse, se décida d'assiéger la ville.

C'est à ce moment-là que Kassapa dépourvu d'approvisionnement se rendit au bout d'une semaine seulement. Il se trancha la gorge lui-même!

Après tout cela, Mongallana décida de laisser le rocher du Lion aux moines et malheureusement, celui-ci tomba dans l'abandon au fil du temps.

Le Site est classé patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1982.

Vous pouvez le visiter pour 30 dollars. Cela comprend l'entrée au musée, un petit DVD sur le Rocher du Lion et l'ascension du Rocher.

Attention pour arriver en haut, il vous faudra gravir 600 marches sous un soleil de plomb mais arrivé en haut, vous allez découvrir un panorama spectaculaire à 360° qui domine la jungle.

Sur votre chemin, vous pourrez admirer les fresques des "Demoiselles de Sigiriya". Ces fresques représentent des courtisanes qui sont légèrement vêtues, aux poitrines volumineuses.

Au niveau du Rocher du Lion, de nos jours, seules les pattes antérieures d'un lion colossal sont encore présentes, la tête n'ayant pas survécu aux intempéries.

Les ruines du palais sont encore visibles ....

Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
Sigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, HistoireSigirya, Le Rocher du Lion, le Palais de Kassapa, Sri Lanka, Histoire
commentaires

Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande

Publié le 28 Mars 2014 par Quilaztli dans lieux insolite

Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande

Phraya Nakhon, les grottes, Thaïlande

et le pavillon Kuha karuhas

La grotte se situe en Thaïlande et se nomme Phraya Nakhon. Elle est dans le parc " Sam Roi Yot National Park", Pranburi.

La grotte est un lieu de visite très populaire pour les rois locaux en raison de l'éclairage qui est fourni par les toits effondrés.

Le pavillon a été construit pour la visite du roi Chulalongkorn en 1890.

Cette grotte est la plus photographiée de la Thaïlande. Elle est impressionnante et située à l'intérieur du parc national comme je l'ai dis plus haut.

La grotte se compose de 2 chambres. Le plafond des 2 chambres est ouvert se qui permet au soleil de venir à l'intérieur. L'éclairage de la grotte donne un aspect mystique.

L'atmosphère à l'intérieur est plutôt tranquille et serein, à condition, bien sûr, qu'il n'y ait pas trop de touristes.

En entrant dans la grotte de la toute première chambre, on peut voir un panneau d'information avec une carte détaillée qui montre la disposition des chambres et les attractions à voir.

La première choses que vous verrez en entrant c'est une chute d'eau à sec qui se situe dans la première chambre. Celle-ci contient aussi des stalagmites et stalactites.

La chambre principale à gauche de la chambre d'entrée contient le fameux pavillon Kuha Karuhas.

Etant donné que les 2 chambres n'ont plus de toits, elles sont donc ouvertes à la pluie, au vent, au soleil. C'est ainsi que dans la grotte, on peut découvrir des arbres, des buissons. Tout y pousse.

A la fin de l'après-midi, il fait vite sombre à l'intérieur de la grotte, il y a de la route à faire pour retrouver une ville proche.

Le trajet dure 45 minutes en partant du village de Bang Pu en voiture.

L'entrée de parc est de 200 bahts thaï par personne. Le voyage en bateau coûte 150 baths aller-retour par personne mais le prix peut varier selon la saison et le nombre de personnes.

La Montée vers la grotte

Pour atteindre la grotte, il vous faudra faire un peu d'effort.

La première partie commence dès le parking du village de Bang Pu. Vous pouvez grimper, si vous êtes en bonne condition physique, en 30 minutes ou alors prendre le bateau.

La deuxième partie commence à la plage de Laem Sala qui se situe à une centaine de mètres de la grotte. Sauf que cette partie est faite d'un chemin assez raide et rocheux.

A mi-chemin vous trouverez un endroit où vous pourrez faire une pause et profiter de la vue qui est vraiment exceptionnelle.

Il faut donc 30 minutes pour atteindre la grotte, si vous vous y rendez penser à prendre de l'eau car il fait très chaud et prendre aussi un insecticide.

La piste est rocailleuse donc des bonnes chaussures de marche sont nécessaires.

Sur la plage, vous trouverez un certain nombre de restaurants et de petits magasins qui vendent des souvenirs et des boissons.

Le Pavillon Kuha Karuhas

La grotte est surtout connue pour son pavillon.

Il fut construit à la fin du 19è siècle pour la visite du roi Chulalongkorn le Grand (Rama V).

Plus tard, le roi Prajadhipok (Rama VII) et l'actuel roi de Thaïlande, le roi Bhumibol Adulyadej (Rama IX) ont également visité la grotte.

La chambre principale contient les signatures du roi Rama V et de Rama VII sur le mur.

Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, ThaïlandePhraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, ThaïlandePhraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, ThaïlandePhraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
Phraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, ThaïlandePhraya Nakhon, Les grottes, le Pavillon Kuha Karuhas, Thaïlande
commentaires

Mytiloïda, Les Moules, mollusques bivalves

Publié le 27 Mars 2014 par Quilaztli dans Animaux marins

Mytiloïda, Les Moules, mollusques bivalves

Mytiloida, les Moules, Mollusques

Les mytiloïdes sont nommées généralement moules. Ce sont des mollusques bivalves et cette espèce est dépourvue de dents de charnière, sa forme peut aller du triangle au flabelliforme.

Elles possèdent des crochets qui se trouvent aux extrémités antérieure et le ligament est très développé.

Les muscles adducteurs sont vestigiaux. (une structure vestigiale est une structure anatomique de l'organisme d'une espèce dont la fonction initiale a été perdue au cours de l'évolution).

Il existe 2 sortes d'espèces que l'ont peut consommer :

* Mytilus edulis

* Mytilus galloprovincialis

La première est exploitée sur les côtes bretonnes et dans tout le nord de l'Europe et même au Canada.

La seconde se trouve sur les côtes de la Méditerranée, espagnoles, portugaises et atlantiques.

Les bancs de moules sont nommés "Moulières".

Présentation de la Moule

La moule est caractérisée par :

* Un manteau (épiderme+derme) qui est très développé et qui est formé de 2 lames palléales qui enveloppent la totalité du corps.

* Une coquille bivalve qui permet la sauvegarde de la muqueuse

* 2 muscles adducteurs qui permettent la fermeture de la coquille

* Une cavité palléale qui est délimitée par le manteau

* Des branchies qui baignent dans la cavité palléale et qui sont en forme de lamelles

* Un byssus (fibres sécrétées par les mollusques bivalves et qui leur permet d'adhérer au stubstrat).

La moule peut alors se fixer. C'est aussi nommé Filaments de Byssus.

* La moule n'a pas de yeux!

Plus encore.....

La sensibilité de la moule :

* Elle est dotée d'une bouche, mais sans organes sensoriels regroupés, ni cerveau.

* Elle ne possède pas de yeux, contrairement à la coquille Saint Jacques. Mais cela n'exclut pas qu'elle soit très sensible à la lumière.

* La bouche de la moule est entourée par des palpes qui vont lui permettre d'amener les aliments jusqu'à sa bouche.

* La moule est sensible aux rythmes des marées et peut être troublée par un éclairage nocturne ou des heures anormales de nourrissage lorsqu'elles sont en laboratoire.

* La moule ne se déplace presque pas, elle est fixée par son byssus. Si elle se déplace c'est très lentement et grâce à son pied.

* La moule ne se reproduit qu'au bout d'un an. Chez la moule les gonades blanchâtres sont chez les mâles et les jaunes orangés pour les femelles. La fécondation est externe et la réussite de la reproduction va dépendre de la rencontre dans l'eau des gamètes mâles et femelles.

Mytiloïda, Les Moules, mollusques bivalves
Mytiloïda, Les Moules, mollusques bivalvesMytiloïda, Les Moules, mollusques bivalves
le Byssus

le Byssus

Mytiloïda, Les Moules, mollusques bivalves
Mytiloïda, Les Moules, mollusques bivalves
commentaires

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 5 > >>