Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Mythologie Aztèque : la légende des soleils

Publié le 30 Décembre 2012 par Quilaztli dans mythologie

Mythologie Aztèque

La légende des soleils

 

 

 

_defaut.jpg

 

En ce temps-là, il n'y avait pas encore un soleil pour éclairer le monde. Celui-ci était plongé dans le nuit éternelle.

 

Alors quatre dieux puissants se réunirent pour en créer un.

 

Tous étaient d'accord pour créer un soleil mais ils mirent un temps fou avant de se décider quelle en serait la couleur.

 

Serait-il rouge, blanc, bleu, noir? Chacun des dieux prônaient pour sa couleur préférée. Aussi ils décidèrent de faire chacun une expérience.

 

 

Tlatoc-1.jpg

 

Le premier fut Tlaloc, le dieu de la pluie. Il siégeait au sud des cieux. Il tira son soleil des eaux, un soleil bleu.

C'est alors que la pluie se mit à tomber, elle tombait tellement que le monde entier en était bleu, un joli bleu certes mais comme il ne cessait de pleuvoir, il y eut tellement d'eau que le soleil lui-même se noya. Seuls les poissons survécurent au déluge.

 

 

 

 

xipe-totec-2.jpg

Le deuxième fut Xipe Totec qui lui aussi commit une erreur. Le monde, sous ses flamboyants rayons se mit à brûler en une immense flamme. La flamme monta haut dans le ciel, si haut que le soleil se consuma. Les oiseaux furent les seuls à survivre car ils avaient pu s'envoler à temps.

 

 

 

 

 

Quetzalcoatl_magliabechiano-3.jpg

Les ténèbres revinrent alors jusqu'à ce que le Blanc Quetzalcoatl, le dieu de l'Orient crée à son tour son soleil.

Et cette fois ci tout se passa bien. Il ne fit ni trop chaud, ni trop froid, il ne plut pas. Mais peu de temps après la création, le vent se mit à souffler. Tout d'abord doucement puis le vent se changea en tourbillon qui balaya toutes les créatures vivantes de la terre.

Le soleil fut aussi chasser par ce tourbillon.

 

A vrai dire Quetzalcoatl n'était en rien responsable de cette catastrophe mais le quatrième dieu, Tezcatlipoca. Le dieu du septentrion. Celui-ci avait chassé le soleil de Quetzalcoatl pour imposer le sien. le soleil noir des jaguars.

 

Les rayons noirs envahissaient la terre et c'est alors qu'apparut une multitude de jaguars.

Les jaguars massacrèrent sans aucune pitié les autres créatures vivantes sur terre.  Tezcatlipoca était satisfait et en riait mais il déchanta assez rapidement car bientôt, les jaguars se vengèrent sur le soleil noir. Et c'est à coup de griffes et de dents qu'ils le mirent en pièce.

 

Les ténèbres revinrent alors une nouvelle fois et les dieux se mirent à réfléchir à ce qu'il y avait vraiment de mieux à faire.

 

Durant longtemps, les quatre dieux se demandèrent comment ils allaient s'y prendre pour faire le cinquième soleil qui soit meilleur que les autres mais les dieux n'arrivaient pas à se décider, ni à avoir une idée bien claire.

 

Les dieux firent un nouveau conseil sur la place consacrée du site de Teotihuacán. Ils décidèrent aussi d'inviter d'autres dieux qui étaient moins puissants et finalement, ils se retrouvèrent à 999.

 

L'assemblée de tous ces dieux étaient immense et imposante. Cependant, tous se rallièrent à la dernière proposition.

 

L'un des dieux devait se jeter dans le feu pour se transformer en soleil et les flammes l'élèveraient jusqu'aux cieux sous la forme d'un disque flamboyant.

 

 

tecuciztecatl-4.jpg

 

Mais bien sûr, personne n'avait envie de se retrouver pour une seconde fois dans les flammes.

 

Tecuciztécatl se présenta :

 

- Je donnerai la lumière à la terre et vous pourrez voir comme ce sera magnifique.

 

Les autres dieux n'avait pas envie de lui confier cette tache, ils doutaient de lui car Tecuciztécatl avait la réputation d'être un bavard. Allait-il tenir sa promesse? Les dieux se demandaient s'il ne fallait qu'un autre l'accompagne dans sa tache.

 

Il y eut un grand moment de silence puis les regards se tournèrent vers un petit dieu nommé Nanautzin.

Celui-ci était d'une grande timidité mais il ne refusait jamais rien.

 

Il déclara alors :

- Pourquoi ne deviendrais je pas le soleil, si vous le désirez?  Je serais très heureux de devenir le soleil.

 

Les dieux furent ravis que le plus dur soit fait et ils commencèrent les préparatifs.

 

Tecuciztécatl et Nanautzin prièrent durant 4 jours et firent des sacrifices. Tecuciztécatl apporta des offrandes : les plumes de l'oiseau Quetzal, de l'or, des coraux rouge et des pierres précieuses.  Nanautzin offrit des objets bien plus modestes : des roseaux, des feuilles d'agave qu'il avait arrosées de son propre sang et une épée de paille.

 

Pendant ce temps, on préparait le feu.

 

nanautzin-5.jpg

 

Quand vint l'instant précis, Tecuciztécatl se montra. Il était vêtu d'une armure de plumes d'oiseaux et Nanautzin portait un grand manteau de paille. Ils se dirigèrent vers le feu.

 

Tous les dieux étaient présents, rangés en 2 files. Tous se tournèrent vers Tecuciztécatl et lui dirent :

 

- Saute, saute dans le feu!

En quelques pas, Tecuciztécatl fut au bord de l'énorme brasier. Il avait peur mais il finit par dominer celle-ci. Les Dieux se tournèrent ensuite vers Nanautzin et lui dirent la même chose.

 

Sans aucune peur, le petit dieu se jeta dans les flammes et le foyer gronda, des étincelles jaillirent et il fut engloutit.  Tecuciztécatl retrouva alors le courage et se jeta lui aussi dans les flammes.

 

Les dieux attendirent en silence. Ils attendaient le premier lever de soleil et ils virent Nanautzin qui se transformait en soleil. Le cinquième soleil.

 

 

Les rayons rougeâtres de l'aurore embrasèrent le monde. Une grande clarté grandissait et à l'orient apparut un anneau d'or. Il monta dans le ciel tel un disque parfait. Il éblouissait les yeux. Les modestes offrandes qu'avaient faites Nanautzin avaient portés leurs fruits.

 

Mais soudain,  un  autre soleil fit son apparition!!!!

C'était Tecuciztécatl !!!

Les dieux étaient en colère, ils n'avaient pas prévu cet événement.

 

Les dieux se demandaient pourquoi ce lâche de Tecuciztécatl brillerait-il autant que Nanautzin. Alors l'un des dieux lança un lièvre à la tête de Tecuciztécatl afin de diminuer l'éclat de son disque.

 

C'est ainsi que Tecuciztécatl devint la lune. Cette lune qui apparait toujours derrière le soleil.

 

C'est ce jour-là, que notre soleil brilla pour la première fois dans les cieux et ce même jour, la lune fit son entrée derrière le soleil.

 

Les dieux contents de leur travail purent s'accorder un bon moment de repos. 

 

 

Teotihuacan.preview.jpg

commentaires

Mythologie Aztèque : Quilaztli ou Cihuacoatl

Publié le 28 Décembre 2012 par Quilaztli dans mythologie

Mythologie Aztèque

Cihuacoatl : Quilaztli

 

 

 

escultura-jaime-carbo-cihuacoatl-1.jpg

 

Cihuacoatl, la femme serpent, était la déesse de la Terre. Elle était vêtue d'une jupe et d'un chemisier blanc, la bouche ouverte garnie d'horribles dents.

 

Elle était la patronne de Chihuateteo et était la sœur de Huitzilopochtli. Elle était la mère de Mixcoatl qu'elle abandonna.

 

La tradition veut qu'elle retourne à cet endroit afin d'y pleurer son fils perdu et qu'elle y retrouve le couteau de sacrifice.

 

 

cihuacoatl-or-cihuateteo1.jpg

 

Cihuacoatl était la déesse des sages-femmes. Elle était souvent représentée comme une vieille femme au visage en tête de mort et portant une lance plus un bouclier des guerriers.

 

L'accouchement étant souvent comparé à la guerre et les femmes mortes en couches honorées comme des combattants.  Leurs esprits, les Chihuateteo, sont alors dépeints avec des crânes de morts comme Cihuacoatl.

 

A l'époque, on pensait que comme elle, ces esprits hantaient les carrefours de nuit pour voler les enfants.

 

Cihuacoatl peut être trouvée sous le nom de Cihuacoatl et aussi Quilaztli déesse des Xochimilcas.

 

 

serpent-like.jpg

 

 

Le Culte

 

Le culte de cette déesse demandait le sacrifice des prisonniers de guerre.

Son image était gardée dans une grande pièce à Tenochtitlan, toujours plongée dans l'obscurité. Pour accéder à ce sanctuaire, il fallait ramper et l'entrée était fermée par un couvercle.

 

 

Agora1007cihuacoatl.jpg

 

Lors d'une fête dédiée à la déesse, celle-ci se déroulant après le crépuscule dans l'obscurité, une jeune fille avait la poitrine ouverte d'un coup de couteau sacrificiel et on lui arrachait le coeur. Son sang était ensuite récupéré dans un bol pour être versé sur la statue de Cihuacoatl.

Puis le cadavre de la jeune fille était dépecé et la peau était portée par un prêtre.

La dépouille était finalement jetée sur les corps de 4 autres victimes.

 

Dans le mythe de la création des hommes, comme il est rapporté dans "les légendes des soleils", c'est Cihuacoatl qui serait chargée de moudre les os que Quetzalcoatl a ramené du Mictlan pour créer une nouvelle race humaine. Ensuite Quetzacoatl aurait fait couler dessus le sang de son sexe.

 

 

cihuacoatl.jpg

 

 

Fonction dans l'empire Aztèque  

 

Cihuacoatl est aussi le titre donné au vice-roi de Tenochtitlan qui était chargé des affaires quotidienne de la capitale. Tlacaelel servit comme Cihuacoatl sous 4 rois aztèques au 15è siècle.

 

 

 

 

 

92ac3d75.jpg

 

La légende de Cihuacoatl   

 

Cihuacoatl = la femme à plumes.

 

Selon la légende, elle portait les 2 premiers humains, un homme et une femme. Elle l'avait fait avec Quetzalcoatl après la naissance du cinquième soleil.

 

Elle était donc la Déesse de la création mais aussi comme Coaticue, qui signifie "Jupe serpent" et Tonantzin "Notre mère".

 

 

Cihuacoatl--1-.jpg

 

Elle avait un hymne à elle, que j'ai traduits.

 

 

"..... empanaché de plumes d'aigle,

avec la crête de l'aigle,

Peint avec du sang de serpents,

avec un balai dans ses mains...

déesse d'un battement de tambour

Elle est morte notre mère, déesse de la guerre,

notre mère, une déesse de la guerre,

un exemple, un  compagnon

de la maison de nos ancêtres...

 

Elle sort,

Elle apparaît lorsque la guerre est menée,

elle nous protège dans cette guerre,

afin que nous ne soyons pas détruit...

Elle vient orné à l'ancienne

avec l'aigle crête.... "

 

 

Autres détails

 

tumblr_md3ghaynbH1rj1f8lo1_500.jpg

 

 

Religieusement pour les Aztèques, la couleur entre en jeu. Par exemple pour Cihuacoatl, elle est représentée en blanc.

 

Il y a 2 choses importantes. La première couleur est le noir et le rouge. Le rouge symbolise la montée du soleil le matin et le noir l'obscurité de la nuit. Ce sont les couleurs de la sagesse que Quetzalcoatl a apporté. 

 

 

Site à voir absolument : http://jaimecarbo.com/escultura/index.html

 

280px-Quetzalcoatl_1.jpg192321.jpg

 

commentaires

Mythologie : Le cerbère

Publié le 28 Décembre 2012 par Quilaztli dans mythologie



Le CERBERE

 

 

cerbere--1-.jpg

 

Le portrait de Cerbère

 

Cerbère est le fils de Typhon, le monstre et d'Echina la "vipère" (mi femme, mi serpent). Cerbère est le frère d'Orthos, le chien hideux du géant Géryon, de l'hydre de Lerne et du Lion de Némée.

 

C'est un chien à trois têtes qui est représenté avec une queue de dragon et des têtes de serpents sur l'échine.

 

Symboliquement, les 3 têtes menaçantes éloignaient les vivants et sa queue empêchait toute fuite des morts.

 

Son cou était hérissé de serpent et ses dents injectaient un poison à chacune de ses morsures, un peu comme un serpent.

 

 

Hadès maître de Cerbère


Sa vie

 

 

Couché dans un antre, sur la rive du Styx, Cerbère était enchaîné à l'entrée des Enfers. Il était le gardien de la porte et du palais de Pluton.

 

Il caressait les ombres qui entraient et menaçait de ses aboiements et de ses 3 gueules béantes, ceux qui voulaient en sortir.  Il terrorisait les morts qui devaient l'apaiser en lui apportant un gâteau de miel. Celui-ci avait été placé dans leur tombe en même temps que l'obole pour Charon déposée dans la bouche.

 

Cerbère était aussi terrible pour les vivants qui tentaient de forcer la porte des enfers comme Pirithoos et Thésée qui cherchaient à enlever Perséphone.

 

Ou encore....

 

Orphée le calma en lui jouant de la lyre, Cerbère s'endormit et Orphée alla chercher Eurydice.

 

Cerbère était très sensible à la musique et lorsque Orphée vint délivrer son épouse, la lyre l'envoûta.

 

La Sibylle de Cumes l'endormit aussi avec une pâte assaisonnée de miel et d'opium lorsqu'elle conduisit Enée aux Enfers.

 

Cerbère était gourmand c'est pour cela que Psyché et la Sibylle réussirent l'exploit de pénétrer dans son territoire.

 

 Cerbère oki


 

Héraclès conte Cerbère

 

Héraclès reçoit l'ordre d'aller voler Cerbère et de le ramener à Mycènes.

 

Héraclès est aidé par Hermès qui va le guider vers les Enfers. Athéna va le protéger et veiller sur lui.

 

Héraclès doit persuader Charon de lui faire passer le fleuve Styx. C'est ce même fleuve que doivent franchir les morts pour pénétrer dans les Enfers.

 

Une fois le fleuve franchi, Héraclès va affronter au corps à corps Hadès qui lui barre le chemin.

 

 

Cerbere-oki2.jpg

Il réussit à terrasser Hadès et celui-ci l'autorise à passer et à capturer Cerbère. Une seule condition est accordée, c'est de le capturer à mains nues.

 

Héraclès se jette à la gorge de Cerbère et il tente de l'étouffer grâce à ses mains puissantes.

 

Cerbère se débat, ses 3 gueules vont réussir à mordre Héraclès et la queue munie d'un dard va aussi frapper le Héros.

 

Mais Cerbère suffoquant va perdre connaissance.  Héraclès en profite pour lui mettre un collier et rejoint les rives du Styx ou Athéna l'attend pour lui faire traverser à nouveau le fleuve.

 

Héraclès ramène Cerbère dans le monde des vivants, enchainé au roi Eurysthée. Celui-ci se cache dans une jarre car il est effrayé.

 

L'exploit fut réussi par Héraclès et Cerbère put regagner les Enfers.

 

 Heracles-et-cerbere.jpgstatue-cerbere.JPG

 

 

 

commentaires

Joyeux Noel

Publié le 25 Décembre 2012 par Quilaztli

auguri_di_buon_natale.gif

 

 

                                      Un très joyeux Noël à tous ! 

commentaires

Recettes Asiatiques pour les fêtes de fin d'année

Publié le 23 Décembre 2012 par Quilaztli dans recettes

Recettes Asiatique pour les fêtes

 

 

 

 

 

 

Soupe de crevettes

 

 bobo-de-camarao--1-.jpg


C'est une soupe de crevettes pour 6 à 8 personnes environ.

Préparation : 45 minutes

Cuisson : 30 minutes

 

Recette facile à réaliser

 

Ingrédients

 

2 kilogrammes de crevettes décortiquées

1 kilogrammes de purée de manioc

2 oignons émincés

500 grammes de tomates pelées et épépinées

2 cuillères à soupe de coriandre haché

1 tasse de lait de coco

4 cuillères à soupe d'huile de tournesol

4 cuillères à soupe d'huile de palme

sel

poivre

 

 

Préparation

 

Faites dorer les oignons dans l'huile de tournesol et ajoutez les tomates. Vous laissez mijotez quelques minutes.

 

Vous incorporez les crevettes décortiquées avec la coriandre. Salez et poivrez selon vos goûts.

 

Réduisez le feu et couvrez jusqu'à ce que les crevettes soient bien cuites.

 

Ajoutez la purée de manioc, le lait de coco et l'huile de palme.

 

Vous remuez et vous portez à ébullition. Ensuite vous rajoutez de l'eau si vous trouvez que votre sauce est trop compacte.

 

C'est prêt!

Vous pouvez servir avec du riz.

 

 

 

 

 

Brochettes de porc sauce cacahuètes

 

 

38646396.jpg 

 

Pour 4 personnes environ.

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 15 minutes

Repos : 1 heure

 

recette facile à réaliser.

 

 

Ingrédients :

 

500 grammes de grillade de porc (filet mignon)

4 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes

5 citrons verts

1 piment frais

2 gousses d'ail

1 cuillère à soupe de cacahuètes non salées et hachées

2 cuillères à soupe de nuoc nam (vous trouverez le produit dans le rayon asiatique)

1/2 cuillère à café de coriandre moulue.

 

 

Préparation

 

Coupez le morceau de grillade en tranches minces.

 

Dans un plat, préparez une marinade avec le jus de citron, le piment haché, les gousses d'ail pressées, le nuoc nam et la coriandre hachée. Vous mélangez.

 

Mettez les tranches de viande dedans. Couvrez et laissez macérer durant une heure.

 

Une heure après, préchauffez le gril du four.

 

Egouttez les tranches de viande et piquez les sur les brochettes

 

Faites cuire durant 12 à 15 minutes et n'oubliez pas de les tourner à plusieurs reprises et de les badigeonner de marinade.

 

Dans une casserole, vous délayez le beurre de cacahuète avec le reste de la marinade.

Chauffez à feu doux en tournant mais sans faire bouillir.

 

Versez dans une saucière et parsemez de cacahuètes hachées.

 

Servez avec la sauce et du riz nature.

commentaires

Afficher plus d'articles

1 2 > >>