Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Articles avec #animaux en voie de disparition catégorie

Le loup à crinière, Chrysocyon Brachyurus, espèce menacée, Brésil

Publié le 21 Octobre 2016 par Quilaztli dans animaux en voie de disparition

Le loup à crinière, Chrysocyon Brachyurus, espèce menacée, Brésil

Le loup à crinière, Chrysocyon Brachyurus, Brésil

 

 

Le loup à crinière vit dans les prairies et les forêts peu denses. Il est rencontré au sud du Brésil mais aussi au Paraguay, en Argentine et Bolivie.

 

C'est un canidé qui ne ressemble pas beaucoup aux loups que nous connaissons car il est haut sur pattes un peu comme les chacals et son corps ressemble plutôt à celui d'un renard.

 

Il a le pelage roux, les pattes rousses et noires, de très grandes oreilles, une crinière noire sur le dos.

Son poids varie entre 20 et 30 kg. Il fait 130 centimètres de long, 90 centimètres au garrot.

En captivité, il peut vivre jusqu'à 15 ans mais on ne peut déterminer dans son milieu naturel.

 

Ce loup est un opportuniste, il se nourrit de divers aliments comme le poisson, les oiseaux, agouti paca, tatous mais il lui arrive de manger des baies qui lui permettent de se protéger contre les vers.

 

La reproduction : la femelle a une gestation de 65 jours.

Elle donnera naissance de 2 à 5 louveteaux.

 

A l'heure actuelle, le loup à crinière est menacé dans son milieu naturel et comme d'habitude, cela est du à la déforestation et l'expansion de l'homme qui fait de l'agriculture.

Il reste environ 2200 loups à crinière qui vivent encore à l'état sauvage.

Il n'est pas très rare qu'il soit capturé afin de devenir un animal de compagnie.

Et malheureusement, certaines parties de son corps servent pour la médecine traditionnelle.

Le loup à crinière, Chrysocyon Brachyurus, espèce menacée, Brésil
Le loup à crinière, Chrysocyon Brachyurus, espèce menacée, BrésilLe loup à crinière, Chrysocyon Brachyurus, espèce menacée, Brésil
Le loup à crinière, Chrysocyon Brachyurus, espèce menacée, BrésilLe loup à crinière, Chrysocyon Brachyurus, espèce menacée, Brésil
commentaires

Le Fossa, Cryptoprocta Ferox, le Plus Grand Carnivore de Madagascar

Publié le 16 Janvier 2016 par Quilaztli dans Madagascar, animaux en voie de disparition

 Le Fossa, Cryptoprocta Ferox, le Plus Grand Carnivore de Madagascar

Le Fossa, Cryptoprocta Ferox, le Plus Grand Carnivore de Madagascar

Je vais parler dans ce nouvel article d'une espèce peu connue et qui est sur la liste des espèces en voie de disparition.

Il n'en resterait que 2000 à l'âge adulte qui se cachent dans les forêts et les massifs de l'île de Madagascar.

C'est un cousin de la mangouste... voici le Fossa.

On le nomme aussi Cryptoprocte féroce, c'est un mammifère carnivore endémique de Madagascar.

Il appartient à la famille des Eupleridae.

Sur l'île de Madagascar, le Fossa fait partie des plus grands carnivores. Sa mâchoire et sa dentition sont proches de celles des félidés et il possède des griffes rétractiles.

Le Fossa est un plantigrade qui mesure à l'âge adulte 1,4 mètres pour un mâle, avec la queue qui est aussi longue que son corps.

Il pèse entre 7 et 12 kilogrammes et a une force musculaire très impressionnante. Il l'a montre en montant très rapidement dans les arbres afin d'y chasser.

Sa longévité est d'environ 15 ans.

Le Fossa est connu pour se nourrir principalement de lémuriens et s'il n'en a pas sous la patte, il va se rabattre sur des cochons sauvages ou de petites souris.

C'est un prédateur hors pair et une espèce très solitaire.

Il aime être actif le jour comme la nuit et n'hésites pas à chasser ses proies durant leur sommeil ou carrément se rendre dans les basses-cours malgaches.

Lors de la reproduction, le mâle fera une parade nuptiale, la femelle va sélectionner un arbre dans lequel se fera l'accouplement.

L'arbre choisit à une très grande importance car c'est celui-ci qui restera pour tous les autres accouplements de cette femelle.

Le Fossa se reproduit durant la période de septembre à décembre. La gestation dure 10 semaines environ.

La femelle aura une portée de 2 à 4 petits. Durant environ 6 mois, ceux-ci vont rester auprès de leur mère.

L'âge adulte est atteint à 3 ans.

Si 2 adultes Fossa se rencontrent en-dehors de la reproduction, généralement ils vont se battre. Ils communiquent essentiellement par des vocalisations.

Le Fossa est un grand prédateur et un nuisible car il a une mauvaise réputation auprès des malgaches, vu qu'il ravage les basses-cours.

C'est à cause de cette raison qu'il n'est pas bien protégé par les habitants de l'île.

Son seul prédateur est l'homme!

Le Fossa est en voie de disparition. Cela est du à la déforestation qui cause de gros dégâts et qui engendre la disparition de ses principales proies.

Il est inscrit dans la catégorie vulnérable sur la liste rouge de l'IUCN et en Annexe II par la CITES.

Saviez-vous que....???

Il y a eut des cas de Fossa apprivoisés et dressés à la chasse au potamochère. (c'est un mammifère omnivore de la famille des Suidae)

Le Fossa est le seul représentant du genre Cryptoprocta.

Le Fossa est considéré comme un animal courageux par la population.

Une expression malgache dit "Courageux comme un Fossa".

Une croyance subsiste dans les concepts Sakalava (ce sont d'anciennes ethnies malgaches) selon lesquelles :

"Si le Fossa surprend la nuit un homme dormant dehors, il lui souffle dessus pour rendre son sommeil plus pesant, puis lui dévore les intestins".

auteur photo : Stephanie Adams/Houston Zooauteur photo : Stephanie Adams/Houston Zoo

auteur photo : Stephanie Adams/Houston Zoo

Photo 4 : source Parc zoologique de ParisPhoto 4 : source Parc zoologique de Paris
Photo 4 : source Parc zoologique de ParisPhoto 4 : source Parc zoologique de Paris

Photo 4 : source Parc zoologique de Paris

Auteur photo : Berthal... Superbe photo.

Auteur photo : Berthal... Superbe photo.

commentaires

Le Liophidium Pattoni, serpent découvert en 2010, Madagascar

Publié le 14 Octobre 2015 par Quilaztli dans animaux en voie de disparition

Le Liophidium Pattoni, serpent découvert en 2010, Madagascar

Le Liophidium Pattoni, serpent découvert en 2010, Madagascar

Ce serpent est endémique de l'île de Madagascar. Localement à Angozongahy sur le côté est de l'île.

C'est là que se trouve aussi le parc Naturel de Makira.

Ce serpent peut se différencier des autres espèces de Liophidium par ses couleurs uniques.

Il présente une face dorsale noire avec 4 rayures roses/rouge qui sont discontinues. La décoloration mi-corps est bleu-gris et il possède un ventre jaune très vif, lumineux avec une coloration rose/rouge sur la face ventrale de la queue.

Il peut atteindre jusqu'à 40 centimètres.

Cette nouvelle espèce de 2010 fut nommée Pattoni car c'est un mammalogiste qui l'a découvert Jim Patton.

Ce serpent fait partie de la famille des Lamprophidae, ordre Squamata. Il est extrêmement rare.

Le Liophidium Pattoni se nourrit principalement d'amphibiens. Ce serpent est ni venimeux, ni agressif.

Le fait qu'il soit rare le met dans la catégorie "quasi menacé". Il vit dans la forêt de Makira et aussi dans la péninsule de Masoala dans le nord de l'île. C'est une zone qui fait environ 7993 km². Il peut vivre jusqu'à une altitude de 1000 mètres.

Cette espèce ne fait pas partie du commerce international! Il faut dire qu'il y en a très peu et le mieux pour le découvrir c'est de se rendre à Madagascar dans le Parc Makira ou dans la réserve de Ambatovaky.

Auteur photo : David Vieites

Auteur photo : David Vieites

source : http://markscherz.tumblr.com/post/69907596871/liophidium-pattoni-vieites-ratsoavina

source : http://markscherz.tumblr.com/post/69907596871/liophidium-pattoni-vieites-ratsoavina

Auteur : Bernard Dupont . Son site : https://www.flickr.com/people/65695019@N07

Auteur : Bernard Dupont . Son site : https://www.flickr.com/people/65695019@N07

Le Liophidium Pattoni, serpent découvert en 2010, Madagascar
commentaires

La grenouille Kokoï de Colombie, Phyllobates terribilis venimeuse et dangereuse, en voie de disparition

Publié le 18 Septembre 2015 par Quilaztli dans animaux en voie de disparition

La grenouille Kokoï de Colombie, Phyllobates terribilis venimeuse et dangereuse, en voie de disparitionLa grenouille Kokoï de Colombie, Phyllobates terribilis venimeuse et dangereuse, en voie de disparition

La grenouille Kokoï de Colombie, Phyllobates terribilis venimeuse et dangereuse, en voie de disparition

Ne vous fiez pas à son apparence de petite grenouille inoffensive car elle ne l'est pas du tout, bien au contraire car à son contact, elle peut vous tuer en quelques minutes.

Comme son nom l'indique : Phyllobates Terribilis, elle est capable de tuer 10 êtres humains avec une seule dose de son venin soit 1 milligramme seulement!

Malgré le fait qu'elle soit très forte pour se défendre, elle est pourtant en voie d'extinction.

Le World Land Trust (WLT) et l'ONG colombienne ProAves, travaillent en collaboration afin de faire une réserve de 50 hectares dans la forêt de Choco.

Cette grenouille est endémique, on ne la trouve qu'en Colombie.

Elle est en péril à cause de la déforestation, de l'agriculture, de l'exploitation forestière, de la culture du coca et des mines d'or.

La grenouille Kokoï fait partie des vertébré le plus venimeux de la planète. Elle sert aux autochtones pour faire les pointes de leurs flèches empoisonnées. Mais pour cela, ils ne lui font aucun mal, ils enduisent juste la pointe de poison et cette pointe gardera sa toxicité durant au moins 2 années.

La grenouille possède plusieurs couleurs : vert, orange, blanc mais la plus commune est jaune.

Elle vit dans les forêts amazoniennes le long de la côte pacifique de la Colombie.

Elle aime vivre dans une zone bien humide.

La femelle est plus grande que le mâle. Sa taille est d'environ 41 mm à 47 mm mais certaines femelles peuvent aller jusqu'à 55 mm.

Dès qu'il y a danger, la grenouille n'a peur de rien, sa toxicité la protège de toutes les attaques possibles.

Le seul prédateur qu'on lui connait est un petit serpent arboricole Liophis epinephetus qui est immunisé contre son poison.

La grenouille Kokoï est insectivore, elle apprécie les fourmis, les termites et les coléoptères. Elle utilise sa longue langue collante afin de les attraper.

Elle vit en groupe et ne montre pas d'agressivité envers ses congénères.

Côté reproduction, le nombre des oeufs ne dépassent jamais 20. Ils sont fertilisés dans l'eau par le mâle et naitront 11 à 12 jours plus tard.

En captivité, cette grenouille peut vivre jusqu'à 5 années.

Niveau toxicité, cette grenouille est enduite d'une substance nommée batrachotoxine. C'est grâce à cela qu'elle peut tuer un homme.

Lors du contact, la personne va ressentir une vive brûlure.

Si la grenouille est si toxique c'est parce qu'elle mange un coléoptère de la famille des Melyridae.

Si vous possédez une grenouille Kokoï en captivité, sa toxicité diminue au bout d'un certain temps.

La grenouille Kokoï de Colombie, Phyllobates terribilis venimeuse et dangereuse, en voie de disparitionLa grenouille Kokoï de Colombie, Phyllobates terribilis venimeuse et dangereuse, en voie de disparition
La grenouille Kokoï de Colombie, Phyllobates terribilis venimeuse et dangereuse, en voie de disparition
https://www.flickr.com/photos/widdowquinn

https://www.flickr.com/photos/widdowquinn

source : http://www.dutchrana.nl/

source : http://www.dutchrana.nl/

commentaires

Le Cobra Royal, Ophiophagus Hannah, le Serpent le plus dangereux au monde, espèce menacée

Publié le 13 Septembre 2015 par Quilaztli dans animaux en voie de disparition

Le Cobra Royal, Ophiophagus Hannah, le Serpent le plus dangereux au monde, espèce menacée

Le Cobra Royal, Ophiophagus Hannah, le Serpent le plus dangereux au monde, espèce menacée

Le Cobra Royal est réputé pour être le serpent le plus venimeux au monde, le plus dangereux.

Il fait partie de la famille des Elapidae.

Son venin est une arme particulièrement mortelle, aucun animal ne peut y résister et ne va prendre le risque de se retrouver sur le chemin du cobra royal.

Les plus grands spécimens de cobra peuvent atteindre une longueur de 5,5 mètres mais généralement, il est plus près des 3 mètres.

Le record est détenu par un cobra royal élevé dans un zoo à Londres, il faisait 5,71 mètres.

Lorsque ce serpent veut intimider sa proie, ou lorsqu'il se sent menacé, il va déployer sa "coiffe" et se redresser verticalement, du moins une petite partie de son corps.

Il peut ainsi se mouvoir facilement et peut vous regarder droit dans les yeux car il peut se déployer jusqu'à une hauteur de 1 m 70!

C'est énorme!

Le cobra royal est aussi un très bon nageur et un grimpeur hors pair.

Le cobra royal est ophiophage ce qui veut dire qu'il ne se nourrit que de lézards ou encore d'autres serpents. Il n'hésitera pas à s'attaquer à d'autres pythons, ou serpents qui sont eux aussi venimeux.

Il peut aussi survivre durant plusieurs mois sans s'alimenter.

Le cobra royal est comme je l'ai dis plus haut, dangereux et bien entendu venimeux, sa morsure est redoutable. Ses crochets font environ 15mm de long et il peut tuer un homme en moins d'un quart d'heure. Un éléphant en 3 heures environ!! De quoi fuir lorsque vous en voyez un ...

Il est capable d'injecter une dose énorme de venin et pourtant il a un comportement plutôt pacifique et généralement, il va fuir en cas de danger.

On va le trouver dans différents pays comme : Thaïlande, Bangladesh, Birmanie, Cambodge, Laos, Vietnam, Malaisie, Singapour, Indonésie (Sumatra, Bangka, Bali, Java...) Chine, Népal, Inde, et aux Philippines.

On le trouve jusqu'à 2000 mètres d'altitude.

Le cobra royal est ovipare, c'est-à-dire qu'il pond des œufs. Il va donc construire un nid et la femelle y pondra entre 20 et 40 œufs au printemps. Eclosion des œufs entre 60 et 80 jours.

La taille des petits sera entre 45 et 60 centimètres, ce sera déjà de belles bêtes!

Le cobra royal est comme tous les serpents sourds et ne voit pas très bien sauf lorsque les proies bougent. Sa vue est limitée en noir et blanc.

Comme il est sourd, il est attentif au moindre mouvements. Il possède aussi une langue sensorielle très performante, c'est un organe récepteur qui analyse les choses. Le cerveau retransmet alors l'information si c'est un obstacle, une proie ou un cours d'eau par exemple.

Le cobra royal peut vivre jusqu'à 40 ans.

Lors de sa mue, sa peau va commencer à le gêner car trop petite. Durant la mue, le jeune cobra sera vulnérable alors il va se cacher dans un terrier et va y rester une dizaine de jours.

Ses yeux de couleur blanchâtre vont annoncer une mue proche et lorsque le voile opaque sur ses yeux va disparaitre, c'est qu'il a retrouvé une nouvelle peau et il peut alors se débarrasser de cette autre peau qui l'embête. Il va devoir faire de nombreuses contorsions pour pouvoir l'enlever.

Cette mutation n'oublie rien, tout est remis à neuf cela va des dents, des crochets venimeux au bout de sa queue. Tout y passe!

Le cobra royal est une espèce vulnérable menacée.

Le Cobra Royal, Ophiophagus Hannah, le Serpent le plus dangereux au monde, espèce menacée
Le Cobra Royal, Ophiophagus Hannah, le Serpent le plus dangereux au monde, espèce menacéeLe Cobra Royal, Ophiophagus Hannah, le Serpent le plus dangereux au monde, espèce menacée
Le Cobra Royal, Ophiophagus Hannah, le Serpent le plus dangereux au monde, espèce menacée
https://www.flickr.com/photos/36519775@N00/

https://www.flickr.com/photos/36519775@N00/

commentaires

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>