Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Camp de concentration de Lichtenburg, Allemagne

Publié le 25 Janvier 2014 par Quilaztli in Histoire

 

Le Camp de concentration de Lichtenburg, Allemagne

 

 

 

 

camp-le-chateau.jpg

 

 

C'est un camp de concentration en Allemagne qui était situé dans un château du XVIe siècle à Prettin. Dans la région Saxe Anhalt.

 

En 1812, le château servait de pénitencier et en 1928, il fut fermé pour cause d'hygiène, l'état des sanitaires et des bâtiments étaient aussi en mauvais état.

 

Dans le système concentrationnaire de l'état Nazi, le camp de concentration de Lichtenburg

a une grande importance historique. Il est en effet l'un des premiers camps de concentration qui a eut une fonction provisoire.

 

En 1933, le 13 juin, le camp devient un camp de concentration pour hommes en détention provisoire.

 

L'un des plus ancien détenu se nommait Wolfgang Langhoff. Son nom complet était Joseph Heinrich Hermann Wolfgang Reyhard Langhoff. C'était un ancien résistant, un acteur, metteur en scène, réalisateur et écrivain allemand. A la suite de son engagement politique, il fut arrêté par la Gestapo, le 28 février 1933 à cause de son activité en tant qu'acteur dans la compagnie Agitprop "Nordwest-ran".

Il fut déporté au camp de Börgermoor au mois de juillet 1933 puis il fut transféré au camp de Lichtenburg puis libéré le 31 mars 1934.

 

Langhoff.jpgLanghoff

 

 

Dans le camp de Lichtenburg, il y a eut aussi 70 % de détenus communistes, 20 % de socialistes et 10 % de politiques non affiliés à un parti.

 

La surveillance du camp incomba au départ à la police mais à partir de la mi-août, les SS la remplacèrent.

 

En 1934, c'est Arthur Liebehenschel qui en fut l'adjudant mais dès le 1er juin, Arthur fut sous les ordres du camp de Dachau.

 

Cette même année, ce fut la chasse aux homosexuels qui débuta, en plein jour et après les décrets des Lois Raciales de Nüremberg en 1935 (la Honte raciale) , au mois de septembre, les détenus juifs y furent incarcérés.

 

Les Lois de Nuremberg :

 

Ce sont des textes adoptés par le Reichstag à l'initiative de Adolf Hitler lors d'une session qui s'est tenue à Nuremberg lors du 7è congrès annuel du parti nazi, le 15 septembre 1935.

 

- la Reichsflaggengesetz (Loi sur le drapeau du Reich) ;

- la Reichsbürgergesetz (Loi sur la citoyenneté du Reich) ;

- la Gesetz zum Schutze des deutschen Blutes und der deutschen Ehre (Loi sur la protection du sang allemand et de l'honneur allemand).

 

Loi sur la citoyenneté du Reich qui fut mise en oeuvre par un décret du 14 novembre 1935.

Loi sur la protection du sang et de l'honneur allemand.

 

Ces lois permettent de poursuivre et d'accentuer l'expulsion et l'extermination des Juifs de la société allemande dès le mois d'avril 1933.

 

 

C'est le 15 décembre 1937 qu'arrivent les premières femmes du camp de concentration de Moringen, elles étaient 200.

Jusqu'en 1939, 1415 détenues furent incarcérées et immatriculées.

 

A côté d'elle, les détenus politiques qui étaient déjà pour une grande partie incarcérés depuis 1933, puis ce nombre fut renforcé par les "Etudiants de la Bible" en 1935. Ceux-ci sont plus connus sous le nom de Témoins de Jéhovah... ensuite ce fut au tour des émigrantes rapatriées et bien entendu, à cause de la "Honte Raciale", ce fut des femmes juives qui furent pourchassées ainsi que les criminelles de droit commun, et prétendues asociales.

Toutes ces personnes furent déportées dans ce camp.

 

En 1938, au mois d'octobre, Maria Mandel fut intégré dans le camp au personnel comme "Aufseherin"  c'est-à-dire une gardienne auxiliaire des SS. (plus tard elle sera exécutée par pendaison à Cracovie en Pologne, le 24 janvier 1948)

 

 

Maria_Mandel.jpg

 

 

Dans le camp de Lichtenberg, elle travaillait avec 50 autres femmes qui comme elle appartenaient toutes à la SS.

 

En mai 1939, Maria Mandel fut envoyée dans le camp de Ravensbrück près de Berlin avec d'autres gardiennes.  Et les détenues la suivirent peu de temps après dans ce même camp.

 

 

Les SS occupèrent le château de 1940 à 1945.

Ce camp abritait l'inspection des camps de concentration, la réunion des Stabsführers et des représentants des inspecteurs des camps dans la salle de la galerie.

 

 

Le personnel du camp :

 

 

 

Commandant du camp :

 

Mai 1934 - Juillet 1934 SS-Brigadeführer Theodor Eicke

Juillet 1934 - Mars 1935 SS-Obersturmbannführer Bernhard Schmidt

Mars 1935 - Mars 1936 SS-Standartenführer Otto Reich

Avril 1936 - Octobre 1936 SS-Standartenführer Hermann Baranowski

Novembre 1936 - Juillet 1937 SS-Standartenführer Hans Helwig

Juillet 1937 - Décembre 1937 Commisar Alexander Piorkowski

 

Chef de la garde de protection :

 

Juillet 1934 - Février 1935 Edgar Entsberger

Février 1935 - Avril 1935 Karl Otto Koch

Avril 1935 - Octobre 1936 Heinrich Remmert

Novembre 1936 - Août 1937 Egon Zill

 

Directeur du camp des femmes :

 

De décembre 1937 à mai 1939 Günther Tamaschke

 

 

Directeur adjoint du camp :

 

Décembre 1937 - Août 1938 Alexander Piorkowski

De septembre 1938 à mai 1939 Max Koegel

 

 

 

Après 1945

 

 

L'association du camp, en 1995, dut lutter pour la conservation de ce site historique.

Début 2000, le KZ de Lichtenberg, comme propriété d'Etat, devait être vendu par la Direction Financière Supérieur de l'Etat fédéral de Magdebourg.

 

Tout cela, sous le slogan : "Camp de Concentration à vendre".

 

Une protestation nationale et internationale fit son apparition.

 

 

En 2004, le soucis du site historique fut posé à nouveau. Et ce n'est qu'après des protestations massives que le gouvernement de Saxe-Anhalt décida d'annoncer clairement qu'il participerait au fonctionnement du site mais aussi financièrement. 

 

Hitler-lors-du-congre-loi-de-nuremberg.jpgHitler lors du congrès de Nuremberg

 

Pimagic-super-photo--2-.png

 

muse.gif

Le musée 

 

musee.gif