Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Articles avec #bolivie catégorie

La Pachamama, déesse de la Terre, culte très ancien, Bolivie

Publié le 25 Juillet 2016 par Quilaztli dans Bolivie

La Pachamama, déesse de la Terre, culte très ancien, Bolivie

La Pachamama, déesse de la Terre, culte très ancien, Bolivie

Etant donné que j'en ai parlé dans l'autre article "le marché des Sorcières de la Paz", je me devais d'expliquer exactement ce qu'est la Pachamama.

C'est un ancien culte qui correspond à une déesse qui est considérée comme la mère de tous les êtres vivants, animaux ainsi que les végétaux mais également, des minéraux, textile ou technologie.

La Pachamama est le symbole de la fertilité, elle est représentée enceinte portant la nature et la vie.

Cette divinité remonte à plusieurs millénaires avant notre ère et on estime son culte entre le Ve et XIe siècle.

La Pachamama a su survivre à la colonisation des espagnols et elle occupe encore de nos jours, une place centrale dans la culture de plusieurs ethnies du nord du Chili, Argentine, Bolivie, Pérou ou encore Equateur.

C'est le cas pour la communauté Aymaras et quechuas qui sont dans le nord ouest de l'Argentine et qui descendent des Incas et des Tiwanaku.

Selon les croyances, il faut faire des offrandes : les récoltes estivales à la Madre Tierra car elle se repose et lorsqu'elle se réveille au mois d'août, elle est affamée.

C'est pour la remercier de sa fertilité lors de la saison précédente et aussi afin qu'elle évite de manger les semences que les paysans boliviens commencent à planter dès la fin du mois d'août.

Il faut donc satisfaire correctement la faim de la Pachamama et par le fait, être ensuite dans ses bonnes grâces afin d'avoir de bonnes cultures dans les saisons à venir.

Il y a un rituel qui est nommé Challa ou encore Pago. La population se réunit et creuse des trous dans la terre. Ce qui symbolise la bouche de la Pachamama.

C'est là qu'on y met toutes les offrandes.

En Bolivie, la Challa peut aussi se réaliser pour inaugurer un nouveau bien, pour bénir un ancien.

Il faut faire des offrandes aux dieux et à la Pachamama comme par exemple la table de cérémonie ou apxata.

C'est un autel coloré sur lequel on dépose des offrandes pour la Pachamama.

L'apxata est couverte du tissu traditionnel d'aguayo et dessus y sont déposés des fruits, des céréales, des caramels, des épices, des confettis, du vin, de l'alcool, des pétales de fleurs, des noix et un foetus de lama (trouvé certainement sur le marché des sorcières dont j'ai déjà parlé).

Les offrandes doivent être brûlées et fumées avec des bois aromatiques de Koa et Palo Santo puis enterrées et offertes à la Pachamama.

Les habitants qui participent donnent leur joie, en musique, et ils vénèrent, demandent, remercient et nourrissent la déesse.

La Pachamama, déesse de la Terre, culte très ancien, Bolivie
La Pachamama, déesse de la Terre, culte très ancien, Bolivie
challa
challa

challa

commentaires

Le baptême des voitures à Copacabana, Bolivie

Publié le 24 Juillet 2016 par Quilaztli dans Bolivie

Le baptême des voitures à Copacabana, BolivieLe baptême des voitures à Copacabana, Bolivie

Le baptême des voitures à Copacabana, Bolivie

Bendicion de Moviladades.... le fameux baptême des voitures... oui oui c'est très sérieux.

A Copacabana en Bolivie, sur les rives du lac Titicaca, on célèbre le baptême des véhicules. C'est l'une des attractions principales.

Tous les jours, à partir de 10 heures, une longue file de camions, de bus, de voitures, de camionnettes se présente face à la cathédrale.

Ils sont tous décorés par des bandelettes colorées, des rubans et autres décorations et ils attendent surtout qu'on les bénisse avec un peu d'alcool.

Ce petit rituel est pour que le propriétaire ne souffre d'aucun accident tout au long de sa vie avec son véhicule.

Il faut dire qu'en Bolivie.... il n'y a pas d'assurance voiture alors c'est un passage obligatoire pour les conducteurs qui comptent sur la protection de la vierge de Copacabana.

La cérémonie a lieu deux fois par jour, il faut décorer un maximum son véhicule et attendre le passage du prêtre et de la bénédiction de ce dernier.

Puis les propriétaires bénissent à leur tour leurs voiture, à leur façon, en l'aspergeant de bière et en lui faisant des offrandes de toutes sortes.

Le baptême des voitures à Copacabana, BolivieLe baptême des voitures à Copacabana, Bolivie
Le baptême des voitures à Copacabana, Bolivie
commentaires

Le Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, Bolivie

Publié le 23 Juillet 2016 par Quilaztli dans Bolivie

Le Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, Bolivie

Le Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, Bolivie

Mercado de las Brujas, le marché des sorcières est situé dans le centre ville de la Paz en Bolivie à 4000 mètres d'altitude.

C'est une belle curiosité à voir et très intrigante car ce marché est un véritable concentré de nombreux mélanges et contrastes du pays.

La Paz est la capitale la plus élevée du monde et il ne faudra pas hésiter à se rendre dans ses édifices coloniaux et ses marchés dont celui des sorcières.

C'est le marché qui va attiré et attiser la curiosité des touristes. Il se trouve entre les rues de Linares et Jimenez, entre Sagamaga et Santa Cruz.

Une fois là, vous découvrirez des produits plus ou moins insolites comme des herbes, des poudres, des grenouilles séchées, des objets qui font partie des rituels aymaras.

Les aymaras sont une communauté indigène qui est très nombreuse en Bolivie. Ils sont généralement convertis au catholicisme par les espagnols mais ils ont conservés leurs croyances ancestrales vénérant la Pachamama qui est la déesse de la Terre, le soleil et de nombreuses autres divinités qui représentent la nature.

Les aymaras se rendent au marché des Sorcières afin d'y trouver des remèdes fait maison, des ingrédients de toutes sortes qu'ils pourront donner en offrandes aux esprits et aux dieux ancestraux.

Ils y trouvent aussi des insectes, des poudres magiques, des plantes diverses, des crapauds séchés. Le produit le plus recherché est le foetus de lamas séché.

Les aymaras les achètent dans le seul but de les enterrer sur leurs terres afin de l'offrir à la Pachamama.

Ils le mettent aussi dans leurs champs afin que la déesse leur apporte de bonnes cultures.

En visitant le marché des Sorcières, vous découvrirez les rites et les croyances qui sont importantes pour les aymaras.

Il y a aussi des guérisseurs vêtus de poncho et chapeau noir.

Attention tout de même, il est interdit de prendre des photos mais vous pouvez demander l'autorisation des habitants que vous voulez prendre.

Le Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, Bolivie
Le Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, BolivieLe Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, Bolivie
Le Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, BolivieLe Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, Bolivie
Le Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, BolivieLe Marché des Sorcières de la Paz, les aymaras, Bolivie
offrandes à la Pachamama, déesse de la Terre
offrandes à la Pachamama, déesse de la Terre

offrandes à la Pachamama, déesse de la Terre

commentaires

La Laguna Verde, lac salé émeraude, Bolivie

Publié le 19 Juin 2016 par Quilaztli dans Bolivie

La Laguna Verde, lac salé émeraude, Bolivie

La Laguna Verde, lac salé, Bolivie

La Laguna Verde se situe à 4320 mètres d'altitude, au pied du volcan Licancabur qui est a 5960 mètres.

C'est un magnifique lac qui a une couleur verte à cause de l'importante concentration en carbonate de plomb de soufre, d'arsenic et de calcium. (Autant dire qu'on n'a pas du tout envie de prendre de bain dans ce lac!)

La coloration du lac est plus importante entre 12 et 14 heures. L'endroit est exposé au vent ce qui pousse de la mousse blanche sur les bords du lac.

La laguna verde, grâce à son eau émeraude, est l'un des sites préférés des grands photographes mais aussi de National Geographic, de la Nasa qui a immortalisé sa couleur unique depuis la navette spaciale.

La laguna verde se situe au sein de la réserve nationale de faune andine Eduardo Avoroa qui est dans la province du Sud Lipez. (Potosi pour département). La réserve s'étend sur plus de 714 000 hectares et elle fut créée en 1973.

La Laguna Verde, lac salé émeraude, BolivieLa Laguna Verde, lac salé émeraude, Bolivie
La Laguna Verde, lac salé émeraude, BolivieLa Laguna Verde, lac salé émeraude, Bolivie
La Laguna Verde, lac salé émeraude, BolivieLa Laguna Verde, lac salé émeraude, Bolivie
La Laguna Verde, lac salé émeraude, Bolivie
commentaires

Salar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, Bolivie

Publié le 14 Mai 2016 par Quilaztli dans Bolivie

Salar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, Bolivie

Salar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, Bolivie

Une autre découverte en cherchant autre chose comme toujours....

Le plus grand désert de sel du monde se trouve en Bolivie à 3650 mètres d'altitude!

Il recouvre l'équivalent de 2 départements français. Il fait 40 mètres d'épaisseur avec des couches alternées de sel et de glaise.

C'est un endroit superbe et qui est fascinant car d'une blancheur totale qui s'étale sur l'horizon à l'infini et surtout, ce désert est tout plat.

Même si on peut trouver par endroit des îlots avec des cactus de 12 mètres de haut environ.

Salar d'Uyuni est un site très visité. Auparavant, c'était un lac préhistorique géant et en s'asséchant, il a laissé cette étendue de 12 500 km².

Le désert est le vestige d'un marais salant. La région ayant connu un changement climatique, le résultat est impressionnant. D'un climat tropical, on est passé à un climat plus désertique. Le volume de l'eau versé dans le lac a diminué il y a 17 000 ans environ. En s'évaporant, ce lac nommé Minchin a laissé de petits lacs qui sont encore présents de nos jours comme le lac Uru Uru et Poopo. Mais il a laissé surtout le Salar d'Uyuni, une grosse formation de sel ainsi que celui de Coipasa qui se trouve au nord.

Dans cet enfer blanc, il y a quelques centaines d'hommes qui piochent, qui creusent toute la journée afin de dégager des briquettes de sel non iodé.

Ils sont payés une misère alors que d'autres profites de la beauté du site.

En hiver, la température peut descendre à - 25° .... très froid pour nous les européens!

(en 2013 j'avais déjà fais un article sur ce lieu mais avec moins de détails)

Salar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, BolivieSalar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, Bolivie
Salar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, Bolivie
Salar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, BolivieSalar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, BolivieSalar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, Bolivie
Salar d'Uyuni, le plus grand désert de sel du monde, Bolivie
commentaires