Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Treblinka, Camp d'extermination nazi, Pologne

Publié le 16 Janvier 2014 par Quilaztli in Histoire

Le Camp d'extermination de Treblinka, Pologne

 

 

 

 

 

plan.jpg

 

 

Ce camps en Pologne est l'un des camps d'extermination nazi de l'Aktion Reinhard. Il se situe à une centaine de kilomètres de Varsovie, non loin de la ville de Malkinia.

Treblinka est l'un des symboles de la Shoah à partir de l'occupation allemande.

 

L'ouverture du site Treblinka se fait en 1941 mais avec un camp de travail pour les prisonniers polonais qui ont porté atteinte aux troupes d'occupation.

Moins d'un an plus tard, le camp deviendra un camp de concentration et surtout d'extermination. Il sera réalisé à 2 kilomètres du premier camp.

 

Le camp de Treblinka est construit sur les modèles des camps de Sobibor et Belzec.

Treblinka a l'apparence d'une gare de transit. C'est à cet endroit que les Juifs devaient se présenter pour la désinfection avant de repartir (soi-disant) vers le camp de travail.

 

Le camp sous la direction de Irmfried Eberl va rapidement dépasser la capacité des chambres à gaz et la véritable nature du camp devient visible dès l'approche de celui-ci.

 

C'est alors qu'on le réorganise et cette réorganisation est confiée à Franz Stangl, un ancien commandant du camp de Sobibor. Tous les déportés sont issus du ghetto de Varsovie et ils sont emmenés de force aux chambres à gaz par les SS.

 

Treblinka2.jpg

 

 

 

Les détenus feront une révolte en 1943 suivie d'une évasion et le camp de Treblinka sera alors démantelé sous la direction de Kurt Franz. Le camp sera ensuite camouflé en ferme.

 

Au cours de sa période "d'activité" c'est entre 700 000 et plus d'un millions de déportés qui sont exterminés.

 

Treblinka est le second camp d'extermination après Auschwitz!

 

 

Le Camp de Treblinka

 

 

Le camp rentre en activité le 23 juillet 1942, en même temps que les déportations du Ghetto de Varsovie.

 

Pour ce faire, les déportations utilisaient l'Umschlagplaz, près de la gare de triage du Ghetto de Varsovie. Là-bas, on pouvait entasser environ 8000 personnes et ensuite les convois partaient pour le camp de Treblinka qui était à 80 kilomètres de là.

 

gare.jpg

 

 

 

Le premier commandant du camp, le Dr Eberl, souhaite faire du camp un rival des grands camps de concentration déjà en activité mais très vite il sera dépassé par les nombreux convois de Juifs envoyés pour les chambres à gaz. Ceux-ci provenaient non seulement du Ghetto de Varsovie mais aussi de l'Europe.

Le Dr Eberl est vite démit de ses fonctions par Globocnik.

Globocnik est un nazi autrichien, Brigadefürher SS (un général). Il a un rôle essentiel dans l'extermination des Juifs et la création de camps d'extermination. Il fut arrêté par les troupe britanniques et il se suicidera en mai 1945.

 

 

Le 21 septembre 1942, après 2 mois environ d'activité, le camp a tué plus de 245 000 Juifs du Ghetto de Varsovie et 112 000 Juifs qui venaient de districts proches de Varsovie.

337 000 Juifs du district de Radom, 35 000 de Lublin et 107 000 de Bialystok furent exterminés les mois qui suivirent.

D'autres Juifs provenant d'autres pays comme la Slovaquie (7 000), de Grèce (4 000), de Macédoine (7 000), du camp de concentration de Theresienstadt (8 000) en République Tchèque. Et enfin 2 000 Tziganes.

 

Tous furent exécutés dans les chambres à gaz.

 

Le camp de Tréblinka était un camp exclusivement pour un solution finale : Aktion Reinhardt.

 

la-gareE.jpg

 

 

Aktion Reinhardt : c'est un nom de code qui va désigner l'extermination des Juifs, des Sintis, des Yéniches, des Roms durant la période du Troisième Reich.  C'est dans ce cadre là que plus de 2 millions de Juifs ont été exterminés entre mars 1942 et octobre 1943.

50 000 Roms de Varsovie, Lublin, Radom, Cracovie et Galicie ont été exterminés dans les camps d'extermination de Sobibor, Treblinka et Belzec.

 

 

Le camp de Treblinka était divisé en 3 parties.

La première était réservée aux logements des gardes et aux locaux administratifs.

La seconde contenait les gares, les baraquements pour la coupe des cheveux et aussi pour le déshabillage. Les hommes étaient séparés des femmes à cet endroit.

Il y avait aussi les hangars de stockage des dépouilles, des baraquements pour loger les prisonniers qui étaient chargés d'assurer le fonctionnement de cette zone et une place d'appel.

Sans oublier le chemin qui menait aux chambres à gaz.

 

La troisième partie comprenait les chambres à gaz, les baraquements pour un deuxième groupe de prisonniers et les fosses communes pour les cadavres.

 

Une interdiction de communiquer était mise en place entre ces 2 dernières zones.

 

 

deportation.jpg

 

 

Hiver 1943

 

Le camp de Treblinka ne possédait pas de fours crématoires comme les camps d'Auschwitz.

Lorsque la fermeture du camp fut programmée, l'ordre était donné de faire disparaitre les corps qui se trouvaient dans les fosses communes.

Les corps furent alors déterrés puis brûlés dans des bûchers immenses.

 

C'est après une visite d'Heinrich Himmler que l'ordre fut donné : "Procéder à la crémation des cadavres enterrés et brûler les corps jusqu'au dernier, puis les emporter hors du camp sous forme de cendre et les disperser dans les champs et sur les routes"

 

C'est ainsi que va commencer un long travail d'exhumation de plus de centaines de milliers de cadavres.

 

Lors des déportations, nul ne devait savoir ce qui se passait dans les camps. Alors les nazis faisaient croire aux Juifs qu'il s'agissait d'un transfert vers les terres libres à l'est.

 

Selon Wassili Grossman, un historien, les Allemands obligeaient même leurs victimes à acheter des billets de train jusqu'à la gare de Ober Maïdan. Nom de code que les Allemands utilisait pour nommer Treblinka.

 

Le 2 août 1943, les déportés se soulèvent mais ils furent réprimés. Ce fut la fin du camp à ce moment-là.

 

 

Globocnik.jpg

Globocnik

 

 

 

L'insurrection

 

Un groupe de détenus ayant senti la fin du camp d'extermination décida d'organiser une insurrection.

La fin du camp d'extermination voulait dire clairement que les nazis exécuteraient tous les prisonniers qui restaient!

 

La révolte éclata le 2 août 1943. Les déportés arrivèrent à s'emparer d'armes.

Sur le millier de prisonniers, seulement 600 s'évadèrent, et un an plus tard, à l'arrivée de l'Armée Rouge, il ne restait qu'une cinquantaine de survivants dans le camp.

Tous les autres avaient été tués le jour de la révolte ainsi que les mois qui suivirent par les paysans polonais, des déserteurs de la Wehmacht, la Gestapo, des fascistes ukrainiens et des unités spéciales de l'armée allemande.

 

Kurt-Franz-garde-a-Treblinka.jpgKurt Franz

 

 

Pour les survivants, il était important de pouvoir raconter ce qu'il se passait dans le camp car en voyant les nazis faire disparaitre les corps par le feu, ils savaient que ceux-ci voulaient cacher au monde entier l'extermination qui avait eut lieu durant plus d'une année.

 

Après le soulèvement, les SS ont alors assassinés tous les déportés qui sont restés sur place.

A la fermeture du camp de Treblinka, tous les Juifs qui y avaient travaillés furent eux aussi gazés mais à Sobibor et leurs corps furent brûlés.

 

La plus grande partie du camp fut détruite et une ferme fut mise sur les terres.

 

Le Zoo de Treblinka

 

Le camp de Treblinka possédait un zoo.

 

Kurt Franz était commandant du camp lorsque le zoo fit son apparition. Apparemment ce zoo aurait été pour les familles des SS et les allemands afin de se "détendre".

 

 zoo.jpg

 

zoo1.jpg

 

 

 

Procès des responsables de ce massacre

 

Le tout premier procès fut celui de Josef Hitreider à Francfort sur le main en 1951, puis celui un autre procès suivi : Le procès Treblinka à Düsseldorf le 12 octobre 1064 jusqu'au 3 septembre 1965.

Et enfin le 3è procès fut celui de Franz Stangl à Düsseldorf en 1970. Il a échappé durant toutes ces années à la justice en s'enfuyant à l'étranger!

 

 

 

Stangl.jpgStangl

 

 

 

Le sort des commandants du camps

 

Prison à vie pour Kurt Franz, suicide pour Irmfried Eberl et décès avant la sentence de Franz Stangl. (appel du 3è procès)

 

Le sort des gardes et des gradés SS

 

Certains SS furent tués par les détenus : SS Max Bialas, SS Kurt Küttner.

Par des gardes Ukrainiens : SS Herbert Floss

Par des partisans Italiens : SS Karl Pötzinger

Exécutés par les soviétiques : SS Libodenko, Ss Pinnemann, SS Rogozin, SS Tshernievski

Par suicide : SS Kurt Bolender, SS Erwin Kainer

 

En prison :

Josef Hitreider prison à vie

Heinrich Matthes, August-Wilhelm Miete, Willy Mentz prison à vie

Otto Stadie 7 ans, Gustav Müntzberger 12 ans, Erwin Lambert 4 ans et Franz Suchömel 6 ans.

 

Acquittés :

Karl Ludwig, Otto Horn (au 2è procès)

 

 

Un cas spécial celui de SS Erich Fuchs. Son cas est particulier car il était présent à Belzec, Sobibor ainsi que Treblinka. Il sera acquitté au procès de Belzec en 1963 à 1964. Mais il fut condamné à 4 ans de prison lors du procès de Sobibor en 1966.

 

En savoir plus :  http://www.deathcamps.org/treblinka/perpetrators.html

Site en Anglais

 

ss.jpg

 

Mémorial

 

En plus du mémorial qui est un monument réalisé en forme de chambre à gaz , il y a aussi une zone "tombe".

Là il y a 17 000 tombes symboliques qui représentent les villages, les villes et pays d'où les victimes furent déportés à Treblinka.

 

 

 Memorial-de-Treblinka.gif

 

tombes.jpg

 

 

 

Treblinka_Memorial_05.jpg

 

 

 

 

Autres images de Treblinka

 

plan-de-treblinka-detaille.jpgPlan réalisé par ARC avec tous les postes des SS et l'endroit où ils se tenaient.

*

 

 

la-fin-du-site-de-Treblinka.jpgDestruction de Treblinka

 

 

p19.jpg

 

 republic-tcheque-deportes-vers-treblinka.jpg

 Déportés de la République Tchèque

 

Treblinka-1.jpg

 

treblinkaE.jpg