Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Les cigognes

Publié le 9 Octobre 2013 par Quilaztli in Oiseaux

 

Les Cigognes

 

 

 

 

 

14.jpg

Les cigognes dites Ciconia, c'est des oiseaux échassiers qui sont souvent migrateurs et qui appartiennent à la famille des Ciconiidés.

Cette famille est nommée Cigogne.

Il existe plusieurs espèce mais les plus connues sont la cigogne blanche (Ciconia Ciconia) et la cigogne noire (Ciconia nigra).

 

Le petit de la cigogne est appelé cigogneau.

 

 

Caractéristiques de la cigogne

 

La cigogne a un bec droit et pointu, son plumage est principalement blanc et noir.

Ce sont de grands échassiers qui mesurent environ un mètre de haut et qui ont pour envergure 1,80 mètres de long avec le bec.

 

Les jeunes sont de couleurs brune et ils sont plus discrets que les adultes.

Les cigognes ne sont pas des oiseaux qui chantent, elles ne savent pas crier non plus mais elles  communiquent avec leur bec en le claquant. Il s'agit là du craquètement.

 

 

 

24.jpg

Les cigognes sont plutôt des oiseaux grégaires qui se reproduisent généralement en colonies.

Elles construisent des nids de branchages dans les arbres et parfois aussi au-dessus des cheminées.

Certaines cigognes nichent au sol comme la cigogne maguari. 3 espèces font leur nid sur les habitations et même d'autres construction de l'homme.

 

La plus connue est la cigogne blanche à laquelle on attribue tout un cortège de légende et d'histoires.

 

 

La Cigogne Blanche

 

Elle mesure entre 100 et 115 cm de long en comptant le bec jusqu'au bout de la queue. Son envergure est de 155 à 215 cm et son poids de 2,3 à 4,4 kilogrammes.

 

Comme toutes les autres cigognes elle a de longues pattes, un long cou et un long bec bien pointu et droit.

 

 

 

23.jpg

Il n'y a pas beaucoup de dimorphisme sexuel apparent entre le mâle et la femelle.  Mais les mâles sont généralement plus grands et leur bec plus large.

 

Le plumage est entièrement blanc sauf au niveau des rémiges primaires et secondaires qui sont noires. Le pigment est responsable de cette coloration cela s'appelle la mélanine.

Les plumes de la poitrine sont hirsutes et longues et elles forment une collerette que la cigogne utilise parfois lors de la parade nuptiale.

 

 

25.jpg

L'iris est brun ou gris et la peau du cercle oculaire est noire.

L'adulte a un bec bien rouge vif et les pattes aussi. La coloration du bec et des pattes provient de la caroténoïde qui est présente dans la nourriture.

 

La cigogne a des ailes bien longues et larges ce qui lui permet de faire du "vol ascensionnel".

En vol dit battu, la cigogne bat des ailes lentement et régulièrement.

Elle vole avec le cou tendu en avant et ses pattes dépassent de sa courte queue.

 

Lorsqu'elle est au sol, la cigogne marche lentement mais régulièrement aussi, elle a la tête relevée.

 

 

1ers-cigogneaux.JPG

Les petits cigogneaux à l'éclosion sont muni d'un duvet clairsemé et ils ont des plumes courtes blanchâtres.

Une semaine après le duvet est remplacé par un plumage plus dense et laineux.

En 3 semaines, le cigogneau acquiert ses scapulaires noire et ses plumes de contour.

 

Lorsqu'il sort de l'œuf, le cigogneau a les pattes rosâtres, elles changent de couleurs au fur et à mesure qu'il vieilli.

Son bec est noir. Lorsqu'il a finit de s'emplumer, le cigogneau a le même plumage que l'adulte mais ses plumes noires sont souvent teintées de brun et le bec devient, ainsi que les pattes, couleur brun rouge ou orange.

Ce n'est que l'été suivant que le cigogneau aura la couleur rouge. Et le 2è été, ils ont leur plumage d'adulte.

 

 11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Une cigogne craquetant

 

 

 cigogne-craquetant.jpg

 

 

Les cigognes en Alsace

 

"Storich, Storich, Guter

bring mir einen kleinen Bruder

Storich, Storichn Bester

bring mir'ne kleine Schwester"

 

"Cigogne, cigogne, ma chère

apporte moi un petit frère

Cigogne, cigogne, ma très chère

apporte-moi une petite sœur"

 

 29.jpg

 

Légende de cigogne

 

La livraison des bébés alsaciens par les cigognes.... telle est la légende....

 

Pour avoir un bébé, les futures mamans alsaciennes doivent mettre quelques morceaux de sucre sur le rebord de la fenêtre pour attirer la cigogne qui leur apportera l'enfant.

 

C’est pour cela qu’une cigogne volant ou s’installant au-dessus d’une maison est annonciatrice d’une future naissance.

 

Tous les alsaciens savent que la cathédrale de Strasbourg est construite sur des pilotis de bois plantés dans un lac souterrain se trouvant sous celle-ci.

 

C’est dans ce lac que naissent les bébés de toute la région dont les âmes, tombées du ciel avec la pluie, ont été réincarnées en nouveau-nés. Les soirs de grand silence, on peut entendre le bruit des rames d’une barque à fond plat sans passeur qui rode sur le lac pour recueillir les bébés.

 

 

26.jpg

La cigogne va alors chercher le bambin sous la cathédrale, grâce à une entrée dans le souterrain qui, selon la légende, se trouve dans la cave d’une maison juste en face de la cathédrale. La cigogne survole ensuite la région, le bébé emmitouflé dans un linge, afin de le livrer à la maman qui a passé commande.

 

Maintenant que nous sommes suffisamment grands, nous savons tous pourquoi et comment en Alsace les bébés sont livrés par des cigognes dès qu’un papa et une maman en ont le désir...

 

 

Il y a une autre variante....

 

Après avoir passé commande, la future maman doit mettre quelques morceaux de sucre sur le rebord de la fenêtre pour attirer la cigogne.  L’oiseau va alors chercher le bambin auprès d’une source ou d’une mare, là où les lutins ramènent des profondeurs de la terre les âmes tombées du ciel avec la pluie, et réincarnées en nouveau-nés.

 

 

 

27.gif

Encore une autre variante ....

 

La légende dit que la cigogne transportant les bébés, en voulant déguster le sucre posé sur la fenêtre, laissa tombé le bébé et c'est ainsi que celui-ci arriverait dans les familles.

 

 

 

Autre variante....

 

Les Germains font de la cigogne la messagère de la déesse Holda, dont le rôle est de renvoyer dans le monde des vivants les âmes des défunts en les réincarnant. La cigogne, émissaire de la déesse serait chargée d'apporter des bébés aux parents qui en auraient exprimé le désir.

 

Après avoir passé commande, la future maman doit mettre quelques morceaux de sucre sur le rebord de la fenêtre pour attirer la cigogne. « L'oiseau va alors chercher le bambin auprès d'une source ou d'une mare, là où les lutins ramènent des profondeurs de la terre les âmes tombées du ciel avec la pluie, et réincarnées en nouveau-nés. Il semble que les cigognes, fréquentant les zones humides pour leurs besoins alimentaires, aient ainsi remplacé depuis le siècle dernier les lutins, qui étaient dans des temps plus anciens préposés à la livraison des bébés. »

 

Les légendes permettent parfois de travestir de façon poétique des sujets délicats à aborder pour certains parents, comme celui de la conception. Les enfants pouvaient ainsi s’entendre dire que leur maman avait été mordue par une cigogne lorsqu’ils demandaient pourquoi elle était alitée après la naissance du bébé.

 

 

56.jpg

Une autre croyance voudrait qu’elle ait volé autour de Jésus lors de sa crucifixion. Elle serait ainsi devenue un symbole de résurrection, de régénération. C’est dans ce sens qu’une cigogne qui volerait au-dessus d’une maison ou y construirait son nid serait annonciatrice d’une futur naissance.

 

« Si une cigogne s'est posée sur votre maison, elle devient votre porte-bonheur dans presque tous les domaines: fécondité et fidélité en premier lieu, mais aussi richesse, santé, protection contre la foudre, bénédiction de la ville entière où elle a élu domicile, etc. Cette quantité de vertus lui a sans doute été attribuée dans les siècles passés parce qu'elle débarrassait les champs et marécages des serpents et d'autres animaux peu appréciés par les habitants. »

 

Déesse Holda : ancienne déesse germanique, déesse de l’amour et de la fertilité, elle personnifie les forces productives de la terre. Elle renverrait dans le monde des vivants les âmes des défunts en les réincarnant.»

 

30.jpg

 

Ailleurs qu'en Alsace

 

Au Japon, la cigogne se confond avec la grue et apparaît comme un symbole de longévité voire d’immortalité. Elle pourrait atteindre un âge fabuleux. A 600 ans, elle arrêterait de manger et se contenterait de boire. A 2000 ans elle deviendrait noire. Avec le lièvre et le corbeau elle est un animal cher aux taoïstes.

 

 

Au Maroc, la croyance populaire considèrerait la cigogne comme un porte-bonheur. La légende raconte « que la cigogne serait un imam, un homme saint habillé de deux burnous, l'un noir et l'autre blanc. Un jour, au Sahara, l'imam manqua d'eau nécessaire à ses ablutions […]. Afin de ne pas manquer la prière, il utilisa le petit lait pour faire sa toilette commettant de ce fait un grave péché -le petit lait étant béni parce que rare dans ce pays désertique. Le Tout Puissant le métamorphosa en cet oiseau paisible et l'expédia […] au Maroc pour expier son péché.

 

 

55.JPG

 

22.jpg

 

 

Cigognes_en_Alsace.JPG

 

couple-de-cigogne-au-ciel-bleu.jpg