Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

le Temple de Louxor, Egypte

Publié le 26 Avril 2013 par Quilaztli in Histoire

Le Temple d'Amon de Louxor, Egypte

 

 

 

 

plan-temple-louxor.jpg

Le temple d'Amon à Louxor est un temple égyptien qui est voué au culte d'Amon.

Le temple est situé au cœur de Thèbes et il fut construit sous les XVIII et XIXe dynasties.

 

Le temple était consacré au dieu Amon sous ses 2 aspects : Amon-Min une divinité ithyphallique. (Adjectif qui désigne celui qui a un phallus en érection) et Amon-Rê (dieu le plus important de la mythologie égyptienne)

 

Les parties du temple les plus anciennes remontent à Amenhotep III et à Ramsès II.

De nouveaux éléments au temple furent rajoutés par Chabaka (Roi de Napata et pharaon de - 716 à - 702, successeur de Piânkhy) et par Nectanébo 1er ( il régna de - 380 à - 362, il fut l'un de derniers égyptiens à être sur le trône d'Egypte.) et pour finir par les Lagides. (ils font partie de la dynastie des Ptolémées)

 

 

 

1838.jpg  En 1838

 

 

A l'époque Romaine, le temple d'Amon fut transformé en camp militaire. L'édifice a gardé de nombreuses structures en élévation. Outre le grand pylône, si vous visitez le site, vous pouvez traverser 2 grandes cours à péristyle (galerie à colonne qui fait le tour à l'extérieur ou à l'intérieur d'un édifice)  et une colonnade très importante qui relie ses 2 cours.

 

Le sanctuaire, résidence de l'Amon d'Opet, ainsi que les salles ont conservés en grande partie leur couverture de dalles.

 

 

louqsor_entree-1838.jpgEn 1838, l'entrée du temple

 

 

 

Histoire du temple d'Amon

 

 

C'est Amenhotep III qui commanda la construction du temple à son architecte et fils, Amenhotep fils de Hapou.

Ce dernier fit un temple très complet avec naos, sanctuaire de la barque solaire, salle des offrandes et une antichambre.

Cette antichambre avait des chapelles reposoirs qui étaient destinées à la triade thébaine.

La triade est un ensemble composé de trois dieux de la mythologie égyptienne adorés dans la ville antique de Thèbes.

 

Ces 3 divinités sont : Amon (le caché) époux de Mout et père de Khonsou

Mout (la mère) femme d'Amon et mère de Khonsou

 

Amon-et-Mout.png

 

Khonsou (le voyageur) fils d'Amon et de Mout.

 

 

Khonsou.jpg

Le tout est précédé d'une salle hypostyle qui est ouverte sur une grande cour carrée qui se nomme la cour solaire. Elle est bordée sur les 3 côtés par une double rangée de 64 colonnes papyriformes.

 

La salle de culte s'élève sur une plateforme et celle-ci porte une longue inscription dédicatoire.

 

Le temple a des proportions imposantes mais le tout reste harmonieux. La salle fut complétée par une colonnade processionnelle d'accueil très haute. Elle mesurait plus de 20 mètres de haut et formait un kiosque qui marquait l'entrée du temple.

 

Amenhotep fils réutilisa des éléments dans le massif pylône comme il l'avait fait pour Karnak, au niveau de la cour de son père. Amenhotep III avait surement détruit ou remanié un temple plus ancien devant lequel devait se trouver la chapelle reposoir édifiée par la reine Hatchepsout. La structure interne était en grande partie constituée de blocs qui provenait d'un autre édifice. Ces blocs sont difficiles d'accès mais visibles dans certaines parties du temple.

On y a retrouvé des cartouches de Thoutmôsis IV.

 

Hatchepsout était une reine pharaon, le 5e souverain de la XVIIIe dynastie de l'Egypte antique.

 

Hatchepsout.jpg

 

L'Opet du Sud constitue un rare exemple de fondation divine du Nouvel Empire qui soit aussi bien conservé et préservé. Même si les murs ont eut quelques soucis dans les différentes parties du monument, écroulements ou réutilisés. La vue permet d'admirer les colonnades depuis l'extérieur du site.

 

Durant la réforme religieuse du pharaon Akhénaton, le temple fut délaissé. Les travaux reprirent sous le règne de Toutankhamon et Aÿ. Ils achevèrent la décoration des murs de la colonnade processionnelle et y ajoutèrent des scènes de la fête de l'Opet.

 

Ramsès II y ajouta le pylône, dont le parvis était orné de 6 colosses. Il y en avait 2 assis et 4 debout. Tous ses colosses étaient à son nom ainsi que les obélisques et une 2e cour à portiques d'un style typique de la XIXe dynastie. Les colonnes étaient massives et rappelaient celles des bas côtés de la salle hypostyle de Karnak.

 

 

1390temple-louxor.jpg 

Ramsès II rajouta aussi ici les colosses, les alternant avec des colonnes tandis que 2 autres colosses étaient assis et précédaient l'entrée de la colonnade processionnelle d'Amenhotep III.

 

L'architecte de Ramsès tint compte d'une triple chapelle reposoir d'Hatchepsout pour édifier la nouvelle cour. Cela explique donc l'axe du monument qui est déporté vers Karnak. On ne s'en aperçoit pas du premier regard mais il est impossible d'avoir depuis le pylône, une vue axiale du temple. La perspective étant bien brisée.

 

En 1830, 2 obélisques furent offerts au roi de France Charles X par Méhémet Ali. Mais finalement, c'est celui de droit qui fut abattu et transporté vers la France où il trône depuis 1836 au niveau de la place de la concorde à Paris.

 

 

Egypt2004_11_Louxor_temple-2-.jpg

 

 

concorde3.jpg

C'est Jean-françois Champollion qui fut chargé par le roi de choisir lequel des 2 monuments devait être en premier envoyé en France. A ce moment-là, les 2 obélisques étaient recouvertes de sable.

 

La légende veut que le savant se soit décidé à prendre celui de droite car en vérité, c'était le plus petit et le plus abîmé. Le transport du monolithe se fit très longtemps après la mort de Champollion et l'obélisque fut érigée en grande pompe le 25 octobre 1836, 4 années exactement après la mort du savant.

 

En remerciement, Louis-Philippe offrit une horloge qui orne encore aujourd'hui, la cour de la mosquée de Méhémet-Ali dans la ville du Caire. Elle fut abîmée durant le voyage et aux dires des habitants du Caire, l'horloge n'a jamais fonctionnée.

 

 

concorde.jpg

Le 2e obélisque n'a jamais quitté l'Egypte et fut officiellement "rendu" en 1981 par la France. C'était au début du septennat de François Mitterrand.

 

Jusqu'à la Basse époque, le temple continua à s'agrandir.

 

Les pharaons nubiens de la XXVe dynastie ajoutèrent un mur d'enceinte et un kiosque à colonnes formant une avant-cour. L'enceinte fut réaménagée puis restaurée par les Nectanébo de la XXXe dynastie.

Ils firent d'ailleurs de même pour tous les autres temples de Thèbes.

Ils construisirent aussi l'allée de sphinx qui reliait Karnak à Louxor et un petit temple qui fut dédié à Isis.

 

 

19010112-1-z.jpg

Plus tard, le développement du temple fut abandonné. Alexandre le Grand réaménagea la salle de la barque. Alexandre le Grand était un roi de Macédoine et un personnage célèbre de l'Antiquité.

 

Il fit enlever les 4 colonnes qui soutenaient le plafond, on peut encore en apercevoir les bases.

 

A l'époque Grecque, les tout premiers monarques apportèrent une grande attention aux sanctuaires de la ville sainte de Thèbes.

 

 

78028610_o.jpg

A la fin de l'époque Romaine, le temple fut converti en camp militaire.

Les prêtres enfouirent des séries d'images divines et royales dans une favissa qu'ils avaient aménagée dans la cour solaire d'Amenhotep III.

Ces statues, uniques en leur genre pour certaines, furent découvertes en 1989.

Elles sont actuellement exposées au musée de Louxor.

 

Finalement, le temple mesure 260 mètres de long sur 50 mètres de large.

Le temple de Louxor est immense.

 

Visite virtuelle du Temple de Louxor :

http://pano4d.ru/index.php?option=com_content&view=article&id=53&Itemid=64

 

 

Ecritures_du_passe_au_temple_de_Louxor.jpg

 

Egypt2004_11_Louxor_temple-3-.jpg

 

Egypt2004_11_Louxor_temple-4-.jpg

 

Egypt2004_11_Louxor_temple-10-.jpg

 

Egypte-Temple-Luxor-2.JPG

 

loux.jpg

 

Louxor.jpg

 

louxor_jules.jpg

 

sphinx-a-l-entree-du-temple-de-Louxor.jpg

 

temple-copie-1.jpg

 

Temple_de_Louxor-2-EGYPT.jpg

 

Temple_Louxor_Toutankhamon_Ankhesenamon.jpg

 

Temple_of_Amenhotep-_Luxor.jpg

 

Egypt2004_11_Louxor_temple-2--copie-1.jpg

 

concorde2.jpgobélisque restaurée à Paris

 

Les-grandes-colonnades.JPG

 

Louxor-3.jpg

 

louxor5.jpg

 

louxor--temple-de-louxor-statue.jpg

 

ramses-statue-louxor.jpg

 

photos-temple-louxor.jpg