Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Le Sphinx de Gizeh, Egypte

Publié le 24 Avril 2013 par Quilaztli in Histoire

Le Sphinx de Gizeh

 

 

 

 

829444919_small.jpg

"Abou Al-Hôl" = Le père de la terreur, c'est ainsi qu'est nommé par les Arabes le Sphinx de Gizeh.

C'est une statue thérianthrope qui se dresse devant les pyramides de Gizeh.

Thérianthrope veut dire que c'est la transformation d'un être humain en animal de façon totale ou partielle.

 

Le Sphinx est une sculpture monumentale monolithe. C'est la plus grande du monde avec ses 73,5 mètres de long, 14 mètres de large et 20,22 mètres de haut.

Elle représente un sphinx couché.

 

Le Sphinx a une tête qui fait 5,20 mètres de haut, largeur du visage 4,15 mètres, largeur de la bouche seule 2,32 mètres, hauteur de l'oreille 1,40 mètres et hauteur du nez 1,70 mètres.

Son poids : 20 000 tonnes.

 

Le Sphinx est taillé dans un piton de calcaire dur et gris de la plaque Mokattam. Sur cette plaque sont aussi construites les 3 pyramides.

 

 

le-sphinx-de-face.gif

La tête du Sphinx est tournée vers le levant, son corps est sculpté dans une couche de calcaire tendre. Son corps représente un lion couché et sa tête celle d'un souverain portant un némès, le front  orné d'un uraeus. (on peut encore distingué l'endroit où celui-ci était fixé)

 

Le némès, c'est la coiffe la plus emblématique des pharaons de l'Ancien Empire jusqu'à la période ptolémaïque. Le némès est l'un des attributs que partage le pharaon d'Egypte avec les divinités et celui-ci le différencie du commun des mortels.

Le roi seul était digne de porter ce couvre-chef, c'était l'insigne de sa fonction.

 

Uraeus, c'est le cobra femelle qui a la fonction de protéger le pharaon contre ses ennemis. C'est également une puissante déesse incarnée par Ouadjet mais la déesse Ouret-Hékaou la personnifie aussi.

 

 

The-pyramids-and-the-sphinx-pictures-gallery1.jpg

Le Sphinx fut longtemps identifié au pharaon Khéphren, fils de Khéops car son visage pourrait en effet représenter Khéops comme l'affirme Vassil Dobrev.

 

C'est Djédefre, le fils de Khéops et frère de Khéphrem qui aurait fait construire le Sphinx à la gloire de son père.

Des inscriptions permettent aussi de dire que Djédefre aurait également fait démonter et enfouir les barques solaires dans les fosses qui se trouvent sur le côté sud de la pyramide de son père Khéops afin que celui-ci puisse voyager dans l'autre monde.

 

 

La construction du Sphinx

 

 

2799594584-the-sphinx_193.jpg

Le corps et la tête ont été taillés à même le roc. Les archéologues estiment à environ un million d'heures, le temps pour sculpter le sphinx à l'aide de burins ou encore de ciseaux en cuivre ainsi que des maillets en bois.

 

Les pattes tendues du Sphinx ont été rajoutées et à l'origine, selon les écrits de Pline l'Ancien et les traces qui sont sur le visage du sphinx, celui-ci aurait été entièrement recouvert de plâtre peint. Le visage et le corps auraient été en rouge, le némès en bleu et jaune.

Ces peintures seraient datées d'une époque plus tardive où le sphinx était honoré comme une divinité dynastique, lors du Nouvel Empire.

 

 

3136964950_1_4_D9bdN3IH.jpg

Pline l'Ancien est un écrivain et un naturaliste romain du 1er siècle. Il est l'auteur d'une encyclopédie nommée Histoire Naturelle.

 

Les archéologues ont aussi retrouvé les fondations d'un temple ainsi qu'une statue en pied d'un roi devant le poitrail du Sphinx. Il s'agit très certainement d'ajouts tardifs, tout comme la stèle de granit rose qui est placée entre ses pattes par Thoutmôsis IV.

Cette stèle, taillée directement dans le roc, raconte le songe de Thoutmôsis IV.

 

 

Stele-du-songe-de-Thoutmosis-IV.jpg

Il fit alors désensabler le sphinx pour satisfaire le dieu qui lui était apparu en rêve. Celui-ci lui avait demandé cela en échange il lui donnerait le trône d'Egypte.

 

Thoutmôsis IV fit aussi construire une série de murs d'enceinte en briques de terre afin de protéger la statue de l'ensablement.

Cet évènement fut relaté sur la stèle et servit par la suite à assoir sa légitimité.

 

 

la-stele-de-Thoutmosis.jpg

Voici le texte de la stèle :

 

« Un jour il advint que le fils royal Thoutmôsis, qui allait se promener à l'heure de midi, se reposa à l'ombre de ce grand dieu ; la torpeur du sommeil le saisit, au moment où le soleil était à son zénith. Il s'aperçut alors que la Majesté de ce dieu auguste lui parlait, de sa bouche même, comme un père parle à son fils, disant : regarde-moi, contemple-moi, ô mon fils Thoutmôsis ; je suis ton père, Horakhéty-Khépri-Râ-Atoum ; je te donnerai la royauté sur terre, à la tête des vivants, tu porteras la couronne blanche et la couronne rouge sur le trône de Geb, le prince (des dieux). La terre t'appartiendra en sa longueur et sa largeur, et tout ce qu'illumine l'œil brillant du maître de l'Univers. (...) Voilà que maintenant le sable du désert me tourmente, le sable au-dessus duquel j'étais autrefois ; aussi hâte-toi vers moi, afin que tu puisses accomplir tout ce que je désire. »

 

 sphinx-patte.JPG

 

 

 

Nouvelle thèse sur l'origine du Sphinx

 

Robert et Olivia Temple, en 2009, publient un livre "The Sphinx Mystery". Dans ce livre, ils avancent la thèse qu'à l'origine, le Sphinx était une représentation du dieu Anubis taillé dans la roche pendant l'Ancien Empire.

 

Il fut détérioré pendant la première période intermédiaire Egyptienne et son visage actuel aurait été retaillé durant le Moyen Empire afin de représenter le pharaon Amenemhat II dans ce qui restait du cou de l'Anubis.

 

Les auteurs du livre s'appuient sur le fait qu'il y a des disproportions entre la tête et le corps du Sphinx. Le corps étant avec un dos plat est très différent de celui d'un lion mais plus proche de celui d'un chien.

Si le volume était resté normal, dans son enveloppe de départ, l'échelle serait respectée.

Anubis étant souvent associé au culte funéraire et à la protection du défunt alors que le Sphinx n'est pas traditionnellement associé aux nécropoles.

 

Gizeh--le-Sphinx-et-les-grandes-pyramides-egypte.jpg

 

Dégradations sur le Sphinx

 

Avec le temps, le Sphinx a subit des dégâts, en particulier à cause de l'érosion, du sable qui s'amoncelle tout le temps et qui a provoqué des "vagues" qui recouvrent énormément le Sphinx.

 

Plusieurs fois, le Sphinx a du être désensablé.

 

En 1853, Auguste Mariette a entreprit de le dégager une nouvelle fois. La première fois fut en 1925 par Emile Baraize.

 

L'homme sera aussi responsable de certaines mutilations sur le Sphinx comme sur le sourire qui est abimé par des coups de canon ordonnés par un Cheikh du XIVe siècle.

La barbe du Sphinx se trouve au British museum et le nez n'a jamais été retrouvé.

 

Une partie de l'épaule droite du Sphinx s'est effondrée en 1988 car le cou était très fragile. En 1989, des travaux pour sauver le Sphinx ont été entreprit.

En 2006, le Sphinx va subir une grande restauration.

 

en-1900.jpgLe Sphinx en 1900

 

sphinx1858.jpg

En 1858

 

sphinx1895.jpg

En 1895

 

La Mutilation du Nez

 

Une légende dit qu'un boulet de canon mal tiré par les soldats de Bonaparte lors de la campagne d'Egypte aurait détruit le nez du Sphinx.

C'est purement légendaire lorsqu'on sait le travail effectuée par Bonaparte pour répertorier toutes les manifestations artistiques d'Egypte.

 

En 1995, Louis Farrakhan reprend cette légende dans un contexte afrocentriste et il estime que :

" La suprématie des Blancs a conduit Napoléon à détruire le nez du Sphinx parce qu'il rappelait trop la majesté de l'homme noir "

 

 

great-sphinx.jpg

Les  historiens de leur côté, ont longtemps cru que les responsables de la mutilation du nez du Sphinx étaient les Mamelouks. Ceux-ci auraient occupés l'Egypte durant plusieurs siècles avant d'être battus par Napoléon Bonaparte.

Des gravures qui datent d'avant la campagne d'Egypte montrent bien que le nez n'était déjà plus présent à l'arrivée des français en Egypte.

 

En 1890, un historien allemand nommé Ulrich Haarmann va s'appuyer sur des témoignages de plusieurs auteurs arabes du Moyen-âge.

Parmi eux Ahmad al-Maqrîzî qui décrit le Sphinx comme le "talisman du Nil".

 

Haarmann révèle que le nez du Sphinx fut endommagé en 1378 par Mohammed Sa'im al-Dahr, un soufi iconoclaste qui était originaire du Khanqah.

Mohammed voulait détruire ce qu'il considérait comme une idole païenne car les paysans égyptiens faisaient des offrandes pour favoriser les récoltes.

Il s'est donc attaqué au nez et aux oreilles. Il fut pendu pour vandalisme avant d'être attrapé par les paysans qui voulaient le brûler devant le Sphinx.

 

guizeh--453-.JPG

 

 

Pc260198.jpg 

 

pt64430.jpg

 

pyramids-and-sphinx-of-Egypt-4.jpg

 

sphinx0.JPG

 

sphinx3.jpg

 

sphinx4.jpeg

 

sphinxtail.jpg

 

visage-sphinx.jpg

 

sphinx2.jpg

 

sphinxwestelevation.gif

 

sphinx3.gif

 

Auguste-Mariette-1853.jpg Auguste Mariette