Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Le nouvel An chinois

Publié le 25 Août 2012 par Quilaztli in Histoire

 


Le Nouvel An Chinois

 

 

nouvel-an-chinois--1-.jpg

Le nouvel an chinois est l’une des fêtes les plus importantes au monde pour toute la communauté asiatique. Cette fête remonte à plusieurs millénaires et s’est vu greffé des légendes riches et très colorées.

 

Le nouvel an chinois est le passage à la nouvelle année et devient le premier jour du calendrier chinois. Cela engendre le début de la fête du printemps qui va se dérouler sur une quinzaine de jours jusqu’à la fête des lanternes.

 

Le calendrier chinois débute toujours lors d’une nouvelle lune. Celle-ci est déterminée par L’observatoire de la montagne qui se situe à Nankin.

 

Cette fête est très importante pour les chinois, aussi importante que nos fêtes de Noël et nouvel an chez nous. Le nouvel an chinois est une grande célébration familiale.

 

La Fête

 

12-chine-lanternes-chinois.jpg

Le nouvel an chinois n’est pas fêté partout pareil dans les cultures asiatiques. Il est fêté officiellement en République de Chine durant sept jours, à Taïwan durant cinq jours et à Hong Kong environ trois jours.

 

Certains pays ou endroits dont la population des moins influencées par la culture chinoise ne fêteront le nouvel an chinois que deux jours. C’est le cas pour la Malaisie. Mais quoiqu’il en soit ce jour-là, il y aura beaucoup de personnes qui vont « voyager » pour rejoindre leur famille car avant tout, cette fête reste dans les cœurs pour sa façon de réunir toutes les personnes proches.

 

Traditions

 

Les traditions peuvent varier selon les régions de la Chine ou les époques. En pratique, cette fête veut que l’on reparte sur de meilleures bases et que l’on oublie toutes les mauvaises choses de l’année précédente. On espère que l’année qui arrive sera de bons augures et qu’elle apportera de bons présages.

 

Le nouvel an et comme chez nous, le passage du dernier jour du douzième mois à la nouvelle année. Le nom « année » a pour origine celui d’un monstre nommé « Nian ». Celui-ci venait rôder dans les villages, une seule fois par an, et cela obligeaient les habitants des villages à se cacher, se calfeutrer dans leur maison. Ils veillaient aussi jusqu’au départ de Nian au petit matin.

 

gounian.jpg

Le jour de nouvel an chinois, il y a un réveillon puis une nuit de veille qui est un gage de longévité. C’est à cet instant là que l’on peut jouer au mahjong ou que l’on va distribuer des étrennes. Celles-ci seront dans de petites enveloppes rouges que l’on nomme « hongbao ». Il y aura aussi l’allumage des pétards. Cette tradition veut que grâce aux pétards, on éloigne les mauvais esprits.

 

 

 

 

 

 

 

 

La préparation

 

C’est une semaine avant le jour du nouvel an chinois qu’à lieu le « petit nouvel an ». C’est une cérémonie qui s’appelle « Dieu au foyer » (Zaowangye) C’est une image du Dieu qui est généralement collée sur le mur de la cuisine au niveau des fourneaux. Il est parfois accompagné par sa compagne. Son rôle, car il en a un, est de surveiller tout ce qui se passe dans la maison et d’en informer le dieu suprême « Tiandi » une fois par année.

 

Pour obtenir la clémence du dieu Tiandi, on dépose devant son image des aliments. Mais ceux-ci doivent être bien collants comme des bonbons afin d’espérer faire taire Tiandi. Les bonbons collants doivent lui coller la bouche pour l’empêcher de dire de mauvaises choses sur la famille. Puis l’image de Tiandi sera brûlée et on recollera une nouvelle image, quelques jours plus tard, pour débuter la nouvelle année. 

 

nouvel-an-chinois.jpg

Une fois que le grand nettoyage de la maison est réalisé, la dernière journée avant le nouvel an, on affiche un peu partout dans la maison des souhaits que l’on aura écrits. Ces écrits seront uniquement sur du papier rouge. Cette tradition porte chance.

 

Une autre tradition, est de collé sur le contour de la porte d’entrée, des bandes de papier rouge sur laquelle on va écrire un vers. Autrefois, ces vers étaient écrits à la main et en calligraphie. Ces vers sur le contour de la porte d’entrée doivent se répondre et ils constituent une inscription qui sera parallèle. Au préalable, les inscriptions de l’année passée auront été enlevées pour y mettre les nouvelles.

 

Toutes les provisions seront faites à l’avance et celles-ci comprennent beaucoup de petites choses à grignoter avec la famille comme les fruits secs, les graines de pastèques ou encore des bonbons. La tradition voulait aussi que l’on achète des vêtements tout neufs pour les enfants.

 

Le soir du réveillon

 

Généralement, le soir du nouvel an chinois a toujours lieu chez les ainés de la famille. La coutume veut que ce soit dans la famille paternelle.

 

8-chine-enveloppe-rouge-nouvel-an.jpg

Le diner ne commencera que lorsque toute la famille sera présente. On mettra tout de même des assiettes pour les membres de la famille qui n’auront pas pu se déplacer pour le repas. Le repas est généralement très copieux. Il comprendra des plats symboliques pour assurer quelques croyances comme la santé, les études …

C’est ainsi qu’on trouvera sur la table, du poisson pour garantir le « surplus » toute l’année et afin qu’on ne manque jamais de rien.

 

Dans certaines régions de Chine, on peut servir des raviolis chinois qui symbolisent le lingot d’or de part sa forme.

 

A la fin de ce copieux repas, on servira le gâteau de l’an nommé « Niangao ». Gao qui signifie gâteau et qui  garantit que si on en mange cela sera un gage de croissance dans n’importe quels domaines.

 

Les enveloppes rouges

 

Des enveloppes rouges avec une certaine somme d’argent sont offertes. Dans la tradition, elles étaient offertes par les ainés de la famille aux enfants ainsi qu’aux jeunes qui n’étaient pas encore mariés. Ces enveloppes avaient surtout pour symbole de porter chance durant toute cette nouvelle année. Durant la distribution par les ainés, la personne qui reçoit l’enveloppe rouge doit ensuite adresser un vœu ou un souhait. Le plus courant souhait est « félicitations, faites bonne fortune ».

 

Beaucoup d’enveloppes rouges contiennent des sommes qui sont modestes. Il y aura toujours des billets à l’intérieur mais toujours par pairs.

 

Les pétards

 

311882-c-l-bration-p-tards-chinois-et-enveloppe-rouge.jpg

Le soir du nouvel an, les enfants sont autorisés à utiliser des pétards ou encore à faire brûler des feux de bengale. Cette tradition se fait en attendant que la famille, le premier jour de l’année, allume la chaine de pétards.

 

A cause d’incidents, la Chine n’a plus autorisé les pétards dans certaines régions et ils furent remplacer par des modèles électriques qui sont sonores mais leur succès n’est pas présent.

 

 

 

 

Autre coutume

 

Une tradition très ancienne veut que le soir du nouvel an chinois on aille se coucher le plus tard possible. Ce serait un gage de longévité et cette coutume est nommée « le garde de l’année ». Alors les chinois redoublent d’idées pour tenir jusqu’au bout de la nuit. Ils regardent la télévision ou jouent au Mahjong.

 

Dans certaines régions, ce jour-là, était autorisé les jeux d’argents mais uniquement durant la fête de printemps.

 

Le Déroulement de la fête

 

 

180228_484145571540_178012071540_6644687_2318615_n.jpg

Le premier jour

 

C’est à ce moment précis que les familles peuvent allumer leur chaine de pétards. Puis, toute la famille, après un très court repos mérité, se rend au temple puis sur les tombes. La tradition veut que si l’on se rend au temple très tôt, on aura de la chance toute l’année. Ils arrivent donc que durant ce grand jour, énormément de famille se regroupent devant les temples avant même que les portes de celui-ci soient ouvertes.

 

L’un des repas prit le jour du nouvel an sera végétarien. Les familles qui ont les moyens vont commander une danse. Celle du dragon qui symbolise la noblesse, la bravoure et la chance).

 

Le premier jour, généralement, tout le monde porte des vêtements neufs. La plupart aiment porter du rouge. Il est interdit de faire le ménage et si l’on doit ramasser des détritus tombé à terre, il ne faudra jamais les mettre à l’extérieur mais les garder dans la maison. Si par malheur, ils étaient déposés à l’extérieur, cela signifierait une perte. Ce qui serait mauvais pour la famille.

 

Le deuxième jour

 

C’est ce jour-là que toutes les femmes mariées vont rendre visite à leur famille. Elles amènent leurs enfants ainsi que leur mari.

Les chinois vont aussi prier pour leurs ancêtres et pour tous les Dieux. Ils pensent aussi que le deuxième jour est pour fêter l’anniversaire des chiens.

 

 

event-chinese-new-year-source_9wg.jpg

Le troisième jour et le quatrième

 

Ces deux jours-là, les enfants peuvent rendre hommage à leurs parents. Il y a aussi une coutume, les parents doivent se réveiller tôt et sans faire de bruit pour ne pas effrayer les souris qui habitent la maison.  Ce jour-là, les souris auront le droit de grignoter les miettes des festins que la famille va déposer aux quatre coins de la maison. C’est aussi cette journée-là que l’on assiste à la danse du lion. Cette tradition est très importante car elle apporte le bonheur et chasse les mauvais esprits.

 

 

 

Le cinquième jour

 

Il est nommé Po Woo. Les familles restent chez elles afin de pouvoir y accueillir le dieu de la richesse. Aucune famille ne partira de leur maison pour visiter la famille, ni les amis car cela risque d’amener de la malchance.

Du sixième au dixième jour

 

Les familles peuvent à nouveau aller voir leurs proches et leurs amis. Ils vont aussi visiter les temples et prier pour avoir une bonne santé et de la chance.

 

Le septième jour

 

C’est un jour spécial car c’est ce jour précis que les agriculteurs vont pouvoir présenter leurs produits. Ces agriculteurs vont préparer une boisson avec sept types de légumes pour la célébration. Ce septième jour est important car il est considéré comme l’anniversaire de tous les êtres humains.

 

nouvel-an-chinois-copie-1.jpg

Le huitième jour

 

A Fujian, une région côtière au sud de la Chine, les habitants prient Falun Tian. C’est le dieu du ciel.

 

Le neuvième jour

 

Ce jour est réservé pour faire des offrandes à l’Empereur de Jade. C’est un dieu chinois qui est d’origine Taoïste et qui régit les autres dieux.

 

Du dixième au douzième jour

 

Les familles peuvent à nouveau inviter leurs amis et leurs proches cependant les repas sont un peu plus légers et ils consomment donc du riz simple et des feuilles de moutarde. Celles-ci permettent de nettoyer le corps.

 

Le quatorzième jour

 

Il est consacré à la préparation de la fête des lanternes. Cette fête aura lieu le quinzième jour durant la soirée.

 

Le quinzième jour

 

La fameuse fête des lanternes va être célébrée. Ce sont les enfants qui porteront les lanternes durant toute la soirée.

 

 

La danse du lion

 

 

Chinese_New_Year_Lion_Dance.jpg

Cette danse est très importante aux yeux des familles. Cette danse apportera de la chance, de la prospérité mais elle chassera aussi les mauvais esprits pour toute l’année. C’est aussi un grand divertissement chinois qui se fait lors des célébrations importantes.

 

Ce sont des tambours et des gongs qui imposent leur rythme à cet animal qui reste mythique pour les chinois. La danse du lion est très respectée et l’animal est un symbole de force, de courage mais aussi de sagesse.

 

La danse du lion est un grand spectacle qui réunit des positions de kung-fu traditionnel. Généralement les pratiquants de la danse font ce sport.

 

Le lion est incarné par deux personnes. Un sera au niveau de la tête et la contrôlera et le second sera dans le corps. La tête du lion est réalisée avec différentes matières qui doivent être solides comme le bambou et le papier mâché. Le corps est fait en tissus et il est relié à la tête.

 

 

ChineseNewYear-WhiteandRed.jpg

Il y a trois instruments qui vont battre le rythme et faire danser le lion. Ce sont des cymbales, un gong et un large tambour. A chaque rythme particulier, le lion aura une position précise. La musique suit généralement la danse et les mouvements du lion, le tambour suivra le lion, le gong et les cymbales suivront le rythme du tambour.

 

Les personnes qui observent la danse du lion pensent parfois qu’ils regardent la danse du dragon. Mais la danse du dragon est différente, les danseurs ne sont pas à l’intérieur et sont à l’extérieur pour faire bouger le dragon avec des manches.

 

Il existe différentes danses du lion et celles-ci ont des significations totalement différentes.

 

 

La danse du dragon

 

Le dernier jour de la fête du nouvel an chinois, on assiste au plus grand des spectacles, la danse du dragon. C’est durant toute l’année que des compagnies vont construire des dragons qui seront en papier et en soie. Le corps du dragon sera maintenu par des perches en bambous.

 

Ces dragons vont mesurer entre huit à dix mètres de longs et auront une grosse tête de dix kilos.

 

chnewyearphilippines.jpg

La danse a lieu, généralement, le soir, lorsqu’il y a la fête des lanternes.  A l’intérieur du corps des dragons, on va placer des bougies qui vont l’illuminer. C’est vraiment superbe à voir.

 

La plupart du temps, ce sont des pratiquants d’art martiaux qui font danser le dragon. La tâche est très difficile car il y a beaucoup de poids. Les danseurs doivent donc être habiles et très forts.

 

La signification du dragon en Chine, c’est la chance et la bravoure. Il va aussi chasser les mauvais esprits et les monstres. En particulier le Nian.

 

 

La légende du  Nian

 

Selon une légende, c’est un animal féroce qui apporte le malheur. Cet animal aurait des cornes sur la tête. Si le Nian vient dans un village, les arbres se fanent, l’herbe ne pousse plus et les feuilles s’éparpillent. Mais dès qu’il repart, tout redevient comme auparavant.

 

Les chinois se demandaient comment faire pour que le Nian s’en aille alors ils ont décidé d’utiliser les pétards. Ce qui permet de le chasser durant la nuit du nouvel an chinois.

 

 nian

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une nouvelle tradition

 

Depuis peu, une nouvelle tradition a fait son apparition pour le nouvel an en Chine. Pour les chinois, il est toujours très important d’attirer la chance et le bonheur pour l’année qui vient. Le porte-bonheur le plus grand étant le caractère (fu) qui à l’envers signifie « le bonheur arrive ».

 

Une nouvelle coutume a donc fait son arrivée en Chine et s’est fait une place dans les traditions anciennes. Au début des fêtes, particulièrement dans les commerces, une laitue sera accrochée.

 

Le mot laitue en chinois est « Sheng Cai » ce qui signifie « faire de l’argent ». La laitue est arrivée récemment dans le pays, dans les marchés chinois.

 

XxjpbeE000712_20120123_TPPFN1A001.jpgchinese-new-year-n_1813471i.jpg