Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Le mausolée de L'Empereur Qin

Publié le 18 Juillet 2012 par Quilaztli in Histoire

Le Mausolée de l’Empereur Qin

 

 

les-guerriers-en-terre-cuite.jpg

Le Mausolée se situe à proximité de la ville de Xi’an en Chine. Le Mausolée est entièrement dédié à l’empereur Qin Shi Huangdi (IIIe siècle avant Jésus Christ). Il est étendu sur environ cinquante six kilomètres carrés et il comprend d’un côté le tombeau et d’un autre des fosses.

 

C’est dans ces fosses qu’en 1974 fut découverte une armée qui avait été enterrée. Celle-ci était formée de soldats, tous faits de terre cuite. Cette armée était aussi nommée « soldat en argile ».

 

Les fosses contenaient plus de huit mille statues, des soldats datant de deux cent dix avant Jésus Christ. Ces soldats ont tous des visages totalement différents et ils sont accompagnés de chevaux, le tout, toujours en terre cuite.

 

Cette armée enterrée consistait à garder l’empereur. Ces statues ont été réalisées grâce à une cuisson dans un four à plus de neuf cent degrés. Ensuite, elles ont été décorées et colorées.  A l’heure actuelle, on prétend qu’il resterait encore des milliers de statues à mettre à jour.

 

soldier_horse.jpg

L’empereur Qin

 

L’empereur Qin a vu le jour en septembre deux cent dix avant Jésus Christ. Anciennement, il s’appelait Tsin Chi Hoang. Il fut roi de l’Etat de Qin de deux cent quarante sept avant Jésus Christ à deux cent ving et un. Durant son règne, il conquit plusieurs royaume et mit fin à la période féodale. Il devint plus tard, l’unificateur de la Chine et le fondateur de l’empire Qin.  C’est aussi lui qui décida la construction de la Grande Muraille de Chine.

 

Le Mausolée

 

C’est bien avant d’avoir pu accéder au pouvoir que l’empereur Qin avait décidé de la façon  dont il serait enterré. Lorsqu’il devint roi, il choisit un site qui lui convenait : le mont Li, à ses pieds.

 

C’est ainsi que les travaux commencèrent. Et à chaque victoire sur d’autres empires, l’empereur Qin faisait de son mausolée un immense domaine. Venus des plusieurs régions de l’Empire, plus de 700 000 ouvriers vinrent travailler et ce, jusqu’à la mort de l’empereur. Les ouvriers construisirent une ville souterraine. Elle se trouvait à l’intérieur du monticule. Les trésors de l’empereur étaient protégés par des armes qui étaient actionnées automatiquement si un pilleur de sépulture arrivait jusque là.

 

A la mort de l’empereur Qin, les ouvriers restants furent emmurés dans la tombe. Ils étaient vivants. Ce fut sur l’ordre du deuxième empereur que ces ouvriers fut prisonniers. Il voulait empêcher que ceux-ci trahissent tous les secrets de la tombe.

 

terracotta04_428x269_to_468x312.jpg

Le Mausolée, à l’heure actuelle, se situe à trente cinq kilomètres de la ville de Xi’an. On peut l’apercevoir de loin car il est sous une montagne artificielle de quarante trois mètres de haut.

A l’intérieur, un premier « enclos » dont les quatre portes correspondent au Nord, Sud, Est et Ouest. Ce premier enclos est entouré d’un second. Ce dernier est orienté vers le Nord, Sud.

 

De nos jours les structures ne sont plus présentes mais il reste un monticule ressemblant à une pyramide d’environ trois cent cinquante mètres.

 

Lorsque les paysans ont commencé à creuser leur puits, ils firent la découverte d’une fosse. Dans celle-ci, ils découvrirent des statues en terre cuite, grandeur réelle. C’est à ce moment précis que les fouilles commencèrent.

 

L’histoire raconte que la nécropole aurait été creusée jusqu’à la nappe phréatique et que sur les murs, dans une des salles du tombeau seraient dessinés des cartes géographiques ainsi qu’astronomiques.

 

The-Mausoleum-of-Qin-Shi-Huangdi-1.jpg

La fosse numéro 1

 

Elle contenait mille quatre-vingt sept guerriers. Ils étaient en formation de bataille. Les guerriers étaient du corps de l’infanterie et de la cavalerie. Ils étaient protégés sur les côtés, par des archers.

Dans cette fosse, on a estimé qu’il y avait six mille statues de guerriers et de chevaux. Cette longue galerie fait deux cent trente mètres de long, elle a été comprise dans le site du musée.

 

 

 

 

Les fosses numéro 2  et 3

 

Dans la fosse numéro 2 se trouvaient mille cinq cent guerriers, des chars et des chevaux. Ce qui était similaire à ce que l’on avait trouvé dans la première fosse.

 

Dans la troisième fosse, il y avait 68 officiers, un char, quatre chevaux et des dignitaires.

 

La qualité des statues, l’artistique exceptionnelle des chevaux en terre cuite ainsi que des guerriers, les chars en bronze font que cette découverte est l’un des chefs d’œuvres de l’histoire et de la culture chinoise.

 

Les statues sont un témoignage exceptionnel sur l’histoire de la dynastie Qin mais les objets découverts plus tard, comme les lances, les hallebardes, les épées ou encore les arcs sont un témoignage prenant et saisissant.

 

The-Mausoleum-of-Qin-Shi-Huangdi-2.jpg

La fosse numéro 4

 

C’est la fosse qui a été découverte en 2004. Celle-ci contenait des musiciens et une grue. Cette grue longeait un ruisseau factice.

 

Dans l’une des ces fosses, il fut découvert des armures d’une grande finesse.

L’empereur Qin, suite à ces découvertes, aurait donc voulu emmener avec lui tout ce qu’il appréciait de son vivant. Il voulait absolument pouvoir affronter l’éternité.

 

 

 

 

 

La fabrication des soldats

 

Tous les soldats ont été fabriqués en terre cuite mais dans des ateliers. Certaines parties du corps des soldats ont été assemblées séparément. Elles ont aussi été assemblées par la suite. Ces parties étaient les bras, la tête, les jambes et le torse, sans oublier les armes.

 

Afin que les personnages ne se ressemblent pas, des moules différents ont été utilisés pour les visages. Par la suite, de l’argile a été utilisée pour façonner des visages différents.

 

The-Mausoleum-of-Qin-Shi-Huangdi-6.jpg

Une fois que les soldats ont été finis, ils ont été emmené dans les fosses et ont été disposé dans un ordre militaire. Selon leur rang mais aussi leur tâche.

 

La plupart des statues mesurent un mètre quatre vingt et peuvent aller jusqu’à deux mètres. Les soldats portent des armes comme des épées, des arbalètes ou encore des arcs. Ces armes sont en bronze. Certaines de ces armes ont été étudiée par les archéologues et donc enlevées des mains des statues mais celles-ci en gardent encore les traces.

 

Les personnages sont colorés et sont différents de par leur taille, leur coiffe ou encore leur uniforme. Les soldats étaient peint à l’origine de couleurs très vives mais ces couleurs ont disparues en partie lors de l’incendie des fosses par les rebelles, en deux cent six avant Jésus Christ, par les Han. Les couleurs furent aussi atténuées à cause de l’exposition à l’air libre lorsqu’il y a eut les premières fouilles archéologiques. (1970-1990)

 

A l’heure actuelle, les restaurateurs ont trouvé le moyen de stabiliser les pigments des couleurs sur les statues.

 

Dans les fosses ont va retrouver des soldats, des officiers, des fantassins, des arbalétriers et mêmes des chevaux et des acrobates. Le tout selon leur rang dans la hiérarchie.

 

 

forbidden-city.jpg

Les armes retrouvées

 

Les armes à l’intérieur du mausolée étaient dans un très bon état. Elles étaient recouvertes d’oxyde de chrome ce qui les a empêché de rouiller. Les épées et les couteaux étaient en alliage de cuivre et de bronze ce qui a aussi empêché d’avoir de la rouille. Les armes sont restées affutées malgré les deux milles ans qui sont passés avant la découverte.

 

 

 

 

 

La tombe de Qin

 

La tombe est enfouie sous une pyramide de terre d’environ soixante quinze mètre de haut. Elle se situe à un kilomètre cinq de l’armée enterrée, à l’ouest.

 

Selon l’histoire, la tombe contiendrait l’empereur Qin Shi Huangdi ainsi qu’une reproduction de son vaste empire, un grand plafond de perles qui représenterait toutes les constellations et des rivières de mercures qui couleraient éternellement.

 c2 mL’histoire raconte qu’avec l’empereur, il y aurait quarante huit concubines qui auraient été enterrées vivantes avec lui. Il y avait aussi deux chariots de bronze mais ceux-ci ont été déterrés non loin de là, près du tumulus de terre contenant la tombe.

 

La tombe reste encore une énigme car elle n’a pas été fouillée. C’est l’Etat qui demande d’attendre que les technologies soient développées afin de garantir que le contenu de la tombe ne subira aucuns dommages. En effet, la tombe conserve soigneusement le corps de l’empereur Qin Shi Huangdi.

 

Sans oublier, que les archéologues pensent qu’il y a des pièges et ils sont entrain de s’assurer que ces pièges ne représentent pas un danger. Ceux-ci ayant été réalisés pour protéger de l’envahisseur ou des pilleurs, la tombe de l’empereur.

 


1197955304072-copie-1.jpg

Le site officiel du mausolée

 

http://www.bmy.com.cn/template/gzb/index_en.aspx

Une fois sur la page d’entrée, vous trouverez le menu où vous devrez cliquer en bas de celle-ci.

Vous pouvez aussi changer la langue.

 

Quelques images du Mausolée

 

http://www.world-heritage-tour.org/asie/chine/armee-de-terracotta/fosse-principale/sphere-flash.html

 

1197955304072.jpg

1197955285822.jpg