Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Histoire, Pancho Villa

Publié le 26 Juin 2012 par Quilaztli in Histoire

Pancho Villa

 pancho.jpg

 

De son vrai nom José Doroteo Arango Arambula, il était aussi connu sous le nom de Francisco Villa. Cependant c’est par son diminutif qu’il fut le plus connu : Pancho Villa.

 

Pancho Villa est né le 5 juin 1848 à Rio Grande et décédé le 20 juillet 1923 à Parral. C’est un hors-la-loi qui est devenu général de l’armée fédérale au Mexique.

 

 

Biographie

 

C’est à l’âge de 12 ans que Pancho Villa fut orphelin et qu’il dut subvenir aux besoins de sa famille. Il travailla dans un ranch nommé El Gorgojito qui était la propriété de la famille Lopez Négrete.

 

Le propriétaire du ranch, un peu plus tard, tenta de violer la sœur de Pancho Villa, Martina Arango. Pancho la défendit à coups de pistolet. Il fut arrêté mais il s’évada en blessant au passage son geôlier.

 

En 1891, Pancho Villa alterna une vie bien rangée et de grandes périodes de banditisme. Il rencontra sur son chemin deux grands bandits connus : Refugio Alvarado et Antonio Parra. Ces bandits lui apprirent à voler et à tuer.

 

John Silas Reed était un journaliste et un militant communiste américain qui écrivit sur Pancho Villa. Il dit qu’en 1901 jusqu’en 1909, que Pancho Villa commit au moins 4 homicides et qu’il participa à une dizaine d’incendie prémédités, à de nombreux vols mais aussi à des enlèvements. Mais que parallèlement à cette vie dans le bandissisme, Pancho Villa menait une vie bien rangée en travaillant honnêtement comme boucher.

 

Les journaux à cette époque parlèrent beaucoup de Pancho Villa.

 

En mai 1910, Pancho Villa accompagné de sa bande allèrent brûler la mairie de Rosario (une ville d’Argentine) et qu’ils volèrent le sceau officiel puis qu’ils l’utilisèrent pour fabriquer des documents totalement faux. Avec ces documents, ils pouvaient prouver la légitimité de la propriété du bétail volé. Et ensuite Pancho Villa pouvait en vendre la viande dans sa boucherie.

 

Toujours en 1910, Pancho Villa se rend au ranch de San Isidro et se fait passer pour un acheteur de bétail. Les propriétaires du ranch furent tués par sa bande et lui-même. Au mois de juillet, il tue un des membres de sa bande d’un coup de couteau car celui-ci l’aurait dénoncé aux autorités.

 

En octobre, le ranch de Talamantes sera pillé par ses soins.

 

Plus tard, Pancho Villa va faire la connaissance d’Abraham Gonzalez, un gouverneur anti réelectionniste de Chihuahua.

 

Durant sa jeunesse, Pancho Villa était un homme qui ne buvait jamais d’alcool, qui ne disait jamais d’insultes ou de jurons. Il continua à garder ses habitudes sauf au niveau de l’alcool sur la fin de sa vie.

 

Pancho Villa n’avait jamais appris à écrire mais lors de sa captivité à Tlatelolco, il apprit.

 

Pancho Villa fit la connaissance de Francisco Madero, un homme politique. Celui-ci avait besoin d’homme aguerris pour faire une révolution. Il décida de donner sa chance à Pancho Villa et il le nomma colonel brigadier dans ses forces irrégulières. Il lui offrit aussi le pardon pour toutes ses fautes passées.

 

Pancho Villa fut toujours loyal à Madero et c’est ainsi qu’il fut aussi nommé « Le Centaure du Nord ».

 

La prise de Ciudad Juarez, une petite ville située au nord de l’Etat de Chihuahua au Mexique décida du sort du Président Diaz. Ce dernier parti alors en exil en France, en espérant éviter ainsi une guerre civile à son pays.

 

Francisco Madero prit le pouvoir à ce moment précis. Pancho Villa et 400 cavaliers furent mis sous les ordres du général Victoriano Huerta. C’est ainsi que Pancho Villa apprit la discipline et les tactiques militaires.

 

Huerta trouva que Pancho Villa devenait un concurrent dangereux et il décida alors de le faire arrêter pour un motif futile. Pancho Villa qui allait être fusillé, fut sauvé in extremis par Raul Madero.

 

Raul Madero était un général, un militaire et un politique révolutionnaire. Mais aussi le frèrre de Francisco Madero.

 

Etant assigné à résidence à El Paso jusqu’à l’assassinat du président Madero et du vice-président Suarez en 1913, Pancho villa se retrouva face à Huerta qui avait pris le pouvoir entretemps.

 

Pancho Villa faisant face à Huerta, avec de nombreux chevaux, des équipements, des armes, des munitions qu’il avait obtenues aux Etats-Unis, obtint des victoires militaires très importantes. Pancho Villa fut aidé par les troupes du général Felipe Angeles. Celui-ci était un artilleur qui avait étudié aux Etats-Unis et en France.

 

La prise des villes de Ciudad Juarez, Chihuahua, Torreon et Zacatecas provoquèrent la défaite de Huerta.

 

Par la suite, Pancho Villa, au pouvoir à Chihuahua, put contrôler les centres miniers et il fit frapper des pesos d’argent afin de payer ses troupes en 1914. Ce système lui permit d’augmenter ses effectifs et ceux-ci étaient payés en monnaies d’argent et non en papier monnaie qui était sans valeur.

 

Pancho Villa fit aussi imprimer des billets sans contre-valeur mais qui pouvaient être échangé en argent métal sur les territoires uniquement sous contrôle.

Avec ce moyen de paiement, il put alors régler toutes les livraisons de chevaux, de munitions, d’armes et de matériel provenant de l’Amérique.

 

Le 3 janvier 1914, Pancho Villa va signer avec la compagnie cinématographique « Mutual Film Corporation ». Le contrat était de 25000 dollars et donnait l’exclusivité à la compagnie pour  filmer tous les combats que Pancho Villa réalisait.

 

A l’heure actuelle, ces films existent encore et en les regardant, il est inévitable de constater la violence des combats. La Mutual Corporation donnait aussi 500 dollars à Pancho Villa si elle pouvait filmer les exécutions.

 

La Mutual tourna aussi un film nommé « The Life of general Villa » avec Francisco Villa (Pancho) dans son propre rôle et avec un jeune homme Raoul Walsh qui l’incarna lorsqu’il était jeune.

 

Pancho Villa est à la tête de 800 hommes lorsqu’il reprit la ville de Chihuahua et qu’il l’occupa durant environ 2 jours. Etant déçu par la politique de Venustiano Carranza, le président mexicain de 1915 à 1920, Pancho Villa s’allia avec Emiliano Zapata en 1915.

 

Emiliano Zapata et lui firent le pacte de Xochimilco. Cela dura jusqu’en 1920 lorsque Pancho Villa eut une défaite face à Alvaro Obregon et qu’il dut se retirer de la ville de Chihuahua.

 

Le gouvernement décida de donner l’hacienda de Canutillo à Pancho Villa car il avait donné sa reddition. Pancho Villa y restera jusqu’à son assassinat.

 

Son assassinat fut commandité par Alvaro Obregon. Ce dernier engagea des tueurs car il craignait toujours Pancho Villa.

 

Colombus

 

En 1916, le 9 mars précisément, les forces des Etats-Unis envahirent le territoire avec environ 400 cavaliers qui étaient dirigés par le général Ramon Banda Quesada. Ils participèrent à l’attaque de la ville de Colombus.

 

Celle-ci est située au Nouveau-Mexique. Ils incendièrent les immeubles, l’hôtel et la poste. Pancho Villa ne participa pas à l’attaque. Le bilan de cette attaque fut de 17 habitants de la ville tués, une centaine de morts mexicains et 14 soldats.

 

La raison de cette attaque serait une promesse faite par le Kaiser Guillaume II à Pancho Villa. Guillaume II lui aurait promis la somme de 800 000 marks pour que Pancho Villa crée des soucis avec les Etats-Unis. Ces derniers durent envoyer une partie de leur troupe au Mexique alors qu’elles étaient destinées à partir faire la guerre en Europe.

 

Pancho Villa accepta mais sans se faire payer. La raison de son acceptation était toute simple, il en voulait aux Etats-Unis de ne plus lui livrer d’armes, de chevaux, de munitions et de fournitures pour ses troupes.

 

Pancho Villa et les femmes

 

Les historiens savent exactement combien de fois, Pancho Villa se serait marié. Ils s’accordent sur le nombre de 75 fois !

 

Certaines femmes se sont fait connaître après la mort de Pancho Villa et les plus connues sont :

 

  • Juana Torres
  • Austreberta Renteria
  • Luz Corral
  • Pilar Escalona
  • Maria Anaya
  • Maria Amalia Baca
  • Soledad Seanez Holguin
  • Asunción B.

 

Officiellement, en 1946, le congrès mexicain reconnut Soledad Seanez Holguin comme la véritable épouse légitime de Pancho Villa. Elle s’était mariée avec lui en 1919. Mais d’autres unions furent reconnues plus tard dont celle de Luz Corral.

 

Filmographie

 

  • Viva Villa ! de Jack Conway et Howard Hawks en 1934
  • Pancho Villa de Buzz Kulik avec l’acteur Charles Bronson en 1968
  • Il était une fois la révolution de Sergio Leone en 1971
  • And starning Pancho Villa as Himself de Bruce Beresford avec l’acteur Antiono Banderas.

 

La statue de Pancho Villa

 

La statue de Pancho Villa se trouve dans la  ville de Palomas à Chihuahua.

 pancho-villa-statue.jpg