Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Elisabeth Bathory : La comtesse sanglante

Publié le 15 Mars 2013 par Quilaztli in Tueurs en série

Elisabeth Bathory : la comtesse sanglante

 

 

 

 

 

 

elizabeth-bathory

 

C'est en 1560, en Transylvanie, que vit le jour Elisabeth Bathory.

Elle est née le 7 août et morte le 21 août 1614.

 

La légende fait d'elle, l'un des plus célèbres meurtriers de l'histoire slovaque et hongroise.

Son surnom est la "dame sanglante de Csejte", nom du château près de Trencin dans la Hongrie royale où elle a vécu une grande partie de sa vie.

 

La famille voulait qu'elle fut élevée par sa future belle-mère, une femme qui était très chaste et qui va la priver de toute son enfance.

Cette belle-mère va l'asséner de prières et de sainte lecture.

 

La famille de Elisabeth Bathory était d'une lignée princière de Transylvanie mais tous n'étaient pas sains d'esprit, ils étaient pour la plupart aliénés, sadiques et pervers.

 

La généalogie des Bathory nous permet de comprendre la folie de Elisabeth.

 

* Un oncle illettré, menteur et faux monnayeur nommé Istvan qui a finit ses jours dans le délire.

 

* Klara, la tante, qui eut 4 époux. Elle en assassina un en l'étouffant avec un oreiller. Elle avait également une multitude d'amants qu'elles trouvaient sur les chemins en Hongrie. Finalement, elle rencontra un jeune homme qu'elle garda et à qui elle offrit un château. Mais il mourut, embrôché comme un rôti par un pacha.

Elle finit très mal : violée et poignardée.

 

* Gabor était le cousin de Elisabeth. Il fut roi de Transylvanie en 1608. Il était bien connu pour son orgueil et ses débauches. Il eut 2 enfants avec sa propre soeur Anne avec qui il avait commit l'inceste. Ses 2 enfants moururent. Il meurt tué le 27 octobre 1613.

 

* Andreas fut tué au sommet d'un glacier à coup de hache.

 

* Gabor, un autre homme, fut tristement célèbre pour ses crises de possession où il mordait.

 

 

Elisabeth Bathory dont la mère était Anne. Celle qui s'était mariée à son cousin a donc eut 4 enfants : Istvan qui était un malade mental sadique, Elisabeth, Sophie et Claire.

 

 

Elisabeth.jpg

 

 

C'est à l'âge de 11 ans que Elisabeth va se marier avec Ferencz. Ils vont s'installer à Csejthe dans un château plutôt obscure et triste qui est abandonné sur une montagne totalement déserte.

 

C'est là que la comtesse passera une grande partie de sa vie pendant que son mari ira livrer bataille.

 

Elisabeth est seule et elle s'ennuie fortement. Elle frappera très violemment une de ses servantes au visage et en voyant le sang couler, elle remarqua qu'à cet endroit la peau semblait se rajeunir.

 

Elle se baigna alors le visage avec le sang de sa servante et c'est à ce moment précis qu'elle débuta des tortures.

 

Les tortures pouvaient aller de la simple aiguille enfoncée dans la peau d'une servante lorsque celle-ci devait repiqué la robe, jusqu'à punir une des parentes de son époux en la faisant se dévêtir puis en l'enduisant de miel et de sucre, abandonnée un jour et une nuit dans le jardin.

C'est là que les abeilles, les fourmis et autres insectes en vie, pouvaient alors piquer cette victime qui leur était offerte.

 

 

elizabeth-bathory--1-.jpg

 

En 1579, sa belle-mère meurt. C'est à ce moment là qu'Elisabeth se rend plusieurs fois à Vienne en Autriche où le surnom "Blutgräfin" qui veut dire : Comtesse sanglante circule déjà.

 

Le couple vit dans une vieille bâtisse où il apparaît que Elisabeth n'arrivait plus du tout à gérer son sadisme. Elle n'avait plus de limites dans ce qu'elle faisait.

 

Chaque matin, Dorko et Illona, des complices d'Elisabeth, jetaient dans le caniveau de la ville des cuves d'eau pourpre. Dans cette même demeure, on rependait aussi des cendres afin de cacher les mares de sang.

 

Malgré cela, 3 enfants arrivèrent dans la vie du couple et Elisabeth était une mère aimante.

 

Les années passèrent et la vieillesse aurait du venir avec les années mais Elisabeth restait jeune et belle. A l'âge de 50 ans, des témoins racontent qu'Elisabeth était d'une beauté effrayante et aussi captivante... elle était d'une pâleur intrigante et épouvantable à la fois.

 

Son mari mourut le 4 janvier 1604. Elle se retrouve seule et elle retrouve des forces enfouies au fond d'elle pour reprendre les châtiments. Ceux-ci deviennent impitoyables et ses 2 complices intensifient les recherches afin de lui trouver des victimes mais beaucoup trop de jeunes filles commencent à disparaitre.

 

En 1610, une fouille va être organiser au château et ce qu'ils vont découvrir sera vraiment horrible.

 

Dans une cellule, il y a plusieurs victimes qui attendent pour les tortures. Elles vont témoigner de leur condition de vie, qu'on leur fait manger de la chair grillée de leurs amies mortes.

 

Lors du procès de la comtesse, il est apparut plusieurs complices :

 

* Jo Ilona, une femme forte, laide et qui fut la nourrisse des enfants Bathory.

* Ujuary Janos, surnommé Ficzko, qui était un nain bêta, bossu et sadique. Il fut condamné alors qu'il n'avait même pas atteint ses 20 ans.

* Dorotya Szentes, nommée Dorko. Une sorcière spécialisée dans les envoûtements et les incantations.

* Kandoska, qui parcourait le pays à la recherche de jeunes filles.

* Katalin Beneizky qui faisait la fin du travail en faisant disparaitre les corps.

 

Ficzko lors du procès avouera qu'après l'arrivée de Anna Darvulia les tortures furent de plus en plus cruelles. Valentine Penrose avait initié les Bathory aux plus cruels jeux de tortures et leur avait appris à les regarder mourir.

 

Anna Darvulia s'enfuit dès que les soupçons devinrent de plus en plus précis et plus personne ne la revit.

 

Lors du procès, les complices détaillèrent les sévices et tortures réalisés par Elisabeth.

 

 

bloodcountess.jpg

 

 

 

Les Accusations

 

Plus de 300 témoignages furent collectés entre 1610 et 1611.

 

Description des tortures infligées :

 

* Brûlures et autres mutilations des mains, parfois même du visage et des parties génitales,

* Longs passages à tabac qui entrainaient la mort de la victime,

* Exposition au froid,

* Mise à mort par manque de nourriture,

* Morsures sur les bras, le corps et la peau du visage.

* Utilisation d'aiguilles

 

Certains rapports racontent que sur certains cadavres étaient encore torturés. Beaucoup ont été enterrés dans les cimetières et d'autres dans des endroits divers.

 

Ainsi le nombre de victimes restent plus ou moins inconnu. Il y a eut différentes estimations mais jamais le nombre exacte car trop de lieux ont servis aux sévices infligés.

 

Un témoin évoquera un carnet dans lequel un total de 650 victimes auraient été répertoriées par Elisabeth Bathory, elle-même. Pourtant ce carnet n'a jamais été trouvé et ce nombre fait donc partie de la légende des Bathory.

 

 

Le Procès

 

Les accusés sont :

 

* Ilona Jo

* Katalin Benicka

* Dorottya Szentes, alias Dorko

* Janos Ujvary alias le nain Ficzko

 

Ils seront tous reconnus coupables des faits et exécutés.

Ficzko qui fut jugé avec une responsabilité moindre en raison de son jeune âge fut décapité avant d'être jeté dans les flammes.

Dorko et Ilona auront les doigts arrachés puis seront jetés au feu.

Katalin Benicka fut condamné à la prison à vie car elle aurait agit sous la contrainte et la peur.

 

 

 

Les dernières années d'Elisabeth

 

Elisabeth n'a jamais été poursuivie au tribunal, elle a été assignée à résidence. Elle était logée dans une seule pièce du château et ce, jusqu'à ce que la mort arrive le 21 août 1614.

 

Elle sera enterrée à l'église de la Cachtice.  Son testament donne lègue 2 de ses châteaux à a fille Katharina et Pal étant l'unique héritier masculin reçu le reste des biens d'Elisabeth.

 

 bathory2.jpg

 

 

Source l'Express :

 

"""""Son personnage a fasciné des satanistes

Au cours des siècles suivants, son histoire va se nourrir de tant d'éléments si peu vérifiables qu'il deviendra difficile de distinguer le vrai du faux. Que n'a-t-on pas dit et écrit sur Elisabeth Bathory ? Que sa bisexualité, réelle ou supposée, était la source de sa cruauté. Qu'elle avait eu un vampire pour amant. Que ses dérives trahissaient la vanité de la femme, prête à tout pour repousser la vieillesse. Son personnage et ses supposés bains de sang (au sens propre) ont alimenté nombre de croyances populaires dans cette région du monde. Ils ont aussi fasciné des générations de satanistes, inspiré des romanciers, des dessinateurs, des peintres, des groupes de heavy metal, des cinéastes. """""