Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Dracula, Vlad Tepes l'empaleur

Publié le 5 Octobre 2013 par Quilaztli in Lieux hantés

Dracula, Vlad Tepes

 

 

 

 

vlad1.jpg

 

Vlad Tepes, Vlad III est né en 1431, il est le fils du gouverneur militaire de Transylvanie.

Une région qui se situe au centre-ouest de l'actuelle Roumanie. Le gouverneur Vlad II dit "le diable".

 

Il serait mort en décembre 1476 à Bucarest.

 

 

Vlad III a passé son enfance à la cour Ottomane auprès du sultan Murad II où il fut envoyé par son père afin de garantir la paix dans la région. C'est une période qu'il vivra très mal comme une sorte de prise d'otage.

 

A la mort de son père, Vlad Tepes va entamer une lutte sans merci avec son frère Radu III l'élégant pour pouvoir accéder au pouvoir en Transylvanie. Il va y parvenir en 1448 pour la première fois.

 

La suite de son règne sera marquée par d'innombrables exils et aussi de reconquêtes du pouvoir.

 

Lorsqu'il est empereur, Vlad Tepes est quelqu'un d'autoritaire et il sème la terreur chez ses opposants. Il torture, il emprisonne et il tue toutes les personnes qui se mettent sur sa route.

 

 

vlad.jpg

 

Son vrai nom

 

Vlad est issu de la dynastie princière des Basarab. Le premier Basarab marquant est Basarab le grand qui délivra le pays de la vassalité hongroise.

 

 

 

vlad2.jpg

 

La légende du "Pal"

 

Comme je le disais plus haut, Vlad Tepes n'aimait pas qu'on se mette en travers de son chemin et il avait une technique préférée pour punir ces personnes là. C'était la peine de mort par "le pal".

 

De la plus petite infraction, au mensonge jusqu'au crime, cela pouvait être puni de la peine de mort.

La légende dit "du pal" mais toutes les forêts du pays n'y auraient jamais suffi).

 

En fait Vlad Tepes n'a empalé que quelques personnages mais surtout ceux de haut rang.

C'est que qui lui a valu le surnom de Tepes qui veut en fait dire l'empaleur.

 

Il est alors sur de l'efficacité de son système. Vlad place un jour une coupe en or en plein milieu de la place centrale de Târgoviste. Les voyageurs assoiffés auront le droit de se servir de la coupe mais elle doit rester en place.

 

Selon des sources historiques, celle-ci ne fut jamais volée et resta en place tout le temps du règne de Vlad Tepes.

 

 

 

 

 

vlad1--1-.jpg

Il dirige sa vengeance contre les boyards responsables de la mort de son père ainsi que de celle de son frère Mircea.

 

En 1457, à Pâques, il arrête toutes les familles de Boyards qui étaient entrain de faire la fête à la cour princière. Il fit empaler quelques chefs des grandes familles, il obligea les autres à marcher sur une centaine de kilomètres.

 

Les survivants n'eurent pas le droit de se reposer à leur arrivée. Vlad Tepes leur ordonne de construire immédiatement une forteresse sur les ruines d'un ancien avant poste qui donnait sur la rivière.

 

Le chantier va durer des mois et beaucoup vont mourir. Vlad Tepes va alors créer une nouvelle noblesse parmi les paysans. Et il va réussir à se faire construire une forteresse à l'ancienne.

 

La légende dit que cette forteresse serait le château de Bran, mais voilà, celui-ci ne se situe pas en Valachie mais plus loin en Transylvanie.

La véritable forteresse de Vlad Tepes serait en fait identifiée aujourd'hui, elle serait en Valachie, ce serait les ruines de la citadelle  de Poenari sur l'Arges.

 

 

 

vlad8.jpg

En 1457, les marchands saxons de Transylvanie de Sibiu et de Brasov vont essayer de le remplacer par un "prêtre" des roumains : Vlad IV dit Vlad le moine. Car il leur promet des avantages douaniers. Les autres commerçants choisissent un autre prétendant Dan II, le frère de Vladislav II.

 

Alors Vlad franchit les Carpates afin de punir ses ennemis jusqu'en Transylvanie.

Jusqu'au moment où Matthias Corvin, fils de Jean Hunyadi (voir plus bas) intervient en négociant un accord.

 

Dan II soutenu par Matthias Corvin, passe les Carpates vers la Valachie, où il sera prit et exécuté par Vlad Tepes le 22 avril 1460. Les représailles envers les marchands saxons de Transylvanie établis alors en Valachie sont terribles mais malgré tout aucun ne fut empalé.

 

C'est ainsi que Vlad Tepes acquit sa réputation de monstre auprès des Occidentaux.

 

 

 

vlad6.jpg

En 1462, Vlad se sent plus fort et la participation de Matthias Corvin en personne lors d'une expédition contre les Turcs l'enhardit totalement. Il va même jusqu'à en briser l'alliance faite avec les Ottomans.

 

Il lance alors une campagne contre les Turcs sur le Danube. Il va en tuer plus de 30 000.

Vlad Tepes va perdre son allégeance auprès de son frère Radu (dit Radu le beau) et il va provoquer aussi la colère du sultan Mehmed II, lorsqu'il va refuser d'accéder à la demande des émissaires turcs qui veulent qu'il paie un tribut au sultan.

 

Lorsque les émissaires Ottomans refusent de retirer leurs turbans face à lui, Vlad Tepes les leur fait clouer sur leur crâne.

Lorsque le sultan l'apprend, il décide d'envahir la Valachie car il souhaite en faire une province turque.

 

Il procède donc à l'invasion avec des armées 2 tiers plus importantes que celles de Vlad Tepes.

Ils eurent l'aide de la Hongrie.

 

 

 

vlad3.jpg

Vlad Tepes se résolut à se retirer à Târgoviste et à brûler ses propres villages, à empoisonner les sources sur sa route, de cette manière, il ne laissait rien à l'armée turque. Ils ne pouvaient ni boire ni manger pour le suivre.

 

Vlad se livre à plusieurs escarmouches dont celle de l'attaque de nuit du 17 juin 1462.

 

L'attaque de nuit fut entre les forces de Vlad Tepes l'empaleur et celles du sultan Mehmed II.

Face à l'imposante armée du sultan, Vlad adopte une tactique. Les forces de Tepes attaquent alors le campement turc durant la nuit dans le but unique de tuer le sultan.

 

Mais ils ne trouvent pas leur cible et malgré la grande confusion qu'ils ont créée, ils doivent se retirer.

Lorsque l'armée Ottoman marche sur Târgoviste, ils vont trouver la ville abandonnée mais aussi 20 000 Turcs et Bulgares empalés.

Le sultan est alors démoralisé, il décide de se retirer avec son armée et va charger Radu III, dit Radu le beau, à poursuivre le combat contre son propre frère.

 

Alors Radu le beau persuade la plupart des Valaques de se rallier à lui, et il parvient à chasser son frère hors du pays.

 

Radu le beau monte alors sur le trône de Valachie, le 15 août 1462.

 

 

11.jpg

 

Prisonnier en Hongrie

 

Vlad Tepes retourne en Transylvanie afin de rencontrer Matthias Corvin. Mais ces excès lui ont déjà aliéné pas mal de ses alliances et les autorités locales de Brasov qui ont reconnu Radu le beau comme leur souverain vont achever de convaincre Matthias Corvin d'arrêter Vlad.

 

L'arrestation fut effectuée par Jan Jiskra en novembre 1462. Vlad Tepes est prisonnier à Buda qui est la capitale de la Hongrie (aujourd'hui, Budapest). Vlad Tepes fut prisonnier durant 12 années, et une fois libre, il retourna en Valachie et s'installa à Bucarest qui à l'époque n'était encore qu'une tout petite bourgade.

 

La fin de Vlad Tepes

 

En 1476, Vlad Tepes est à nouveau reconnu comme prince de Valachie, mais il ne va jouir de son règne que très peu de temps. (C'est son 3è règne).

Il meurt au combat à la fin du mois de décembre 1476, à Bucarest.

Son corps fut décapité et sa tête fut envoyée au sultan qui la piqua sur un pieu comme preuve de la mort de Vlad.

 

Vlad Tepes est enterré au monastère de Snagow qui est une île proche de la capitale roumaine.

 

 

 

EE.jpg

 

Les surnoms de Vlad Tepes

 

Vlad Basarab a eut de nombreux surnoms : Tepes : l'empaleur en Roumain mais aussi Drâculea qui veut dire petit dragon d'où Dracula.

 

 

Les origines de la légende sont toutes simples, Vlad Tepes aurait été un monstre de cruauté, une brute qui aimait répandre le sang partout où il passait, le feu, la mort partout et ses victimes sont comptées par milliers voir en centaines de milliers.

Cette légende trouve cette source dans toute cette haine.

 

 

vlad.gif

 

La légende de Dracula....

 

En vérité, le roman de l'écrivain irlandais Bram Stoker qui fut publié en 1867 se nommait "Dracula".

Il raconte l'histoire d'un vampire, c'est à dire d'un être immortel qui se repaît du sang de ses victimes. Il s'est tout simplement inspiré du surnom Draculea de Vlad Tepes.

 

On ne sait pas exactement pourquoi Bram Stoker a pris le nom d'un prince de Valachie pour son roman.

 

Quelques personnes ont proposé l'idée que Stoker aurait rencontré un professeur hongrois à Budapest et qu'il ait eut des renseignements sur Vlad Tepes par cette personne.

 

Le fait que dans le roman de 1897, le seul lien entre Vlad Tepes et le mythe littéraire du vampire est uniquement le livre de Stoker.

 

Stoker s'est servi de tout ce qu'il pouvait ainsi que de sa vie pour donner naissance à une créature bien complexe.

 

 --.jpg

 

 

 

Le Château de Hunedoara

 

 

 

Le château d'Hunedoara est aussi connu pour être l'un des pus grands châteaux de Roumanie. Mais une partie un peu moins connue de son histoire veut que ce château ait été aussi la résidence principale du plus célèbre des transylvaniens : le Comte Dracula ou de son vrai nom Vlad Tepes.

 

 

Le château de Hunedoara se situe en Roumanie, il se nomme aussi le château des Corvins.

Il se trouve à Hunedoara, au sud-ouest de la Transylvanie, dans le Pays de Hateg.

 

 

 

chateau.jpg

 

L'histoire du château

 

La première fortification bâtie sur l'emplacement du château des Corvins date de la fin du 14e siècle, début du 15e.

 

La fortification est orientée selon l'axe nord-sud, avec des murs très épais de 2 mètres qui avaient une forme ellipsoïdale.

 

En 1440, Lancu de Hunedoara aussi nommé Jean Huniade (parfois appelé Jean Hunyadi ou Ioan Corvin) était un militaire et un homme politique transylvain, mais aussi le propriétaire du château. Il décida de commencer des travaux de transformation.

 

Le nouveau château fut bâti en style gothique et privilégia la fonction militaire de l'ancienne fortification. Mais ces modifications donnèrent aussi des caractéristiques pour une château de plaisance.

 

Durant le vécu de Lancu de Hunedoara, les travaux dans le château ont connu 2 étapes.

Une de 1440 à 1446 et l'autre jusqu'en 1456.

 

Au fil du temps, le château fut la propriété de plusieurs princes de Transylvanie et ces propriétaires ont procédé à chaque fois à des travaux d'agrandissement. Les plus importants ont été réalisé au cours de la 2è moitié du 15e siècle, au 16e et au 17e.

 

Le château abrite des fresques datant du 15e siècle au 17e. Dans la cour intérieure, il y a une fontaine qui est profonde de 30 mètres.

La légende de cette fontaine veut qu'elle ait été creusée durant 15 années par des prisonniers turcs auxquels on avait promis de les libérer à condition qu'ils trouvent de l'eau.

Selon la légende, la promesse ne fut pas tenue.

 

 

Voici le lien du site du château :

 

 

http://www.castelulcorvinilor.ro/

 

 

 

bram-stoker-s-dracula.jpg

 

omnibusdracula.jpg