Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Amityville, la Maison du Diable

Publié le 1 Octobre 2013 par Quilaztli in Lieux hantés

 

La Maison d'Amityville

Etats-Unis

 

 

 

 

 

amityville02.jpg

 

 

La Maison d'Amityville est située en Amérique, sur Long Island, à l'est de la ville de New York,  dans les quartiers aisés d'Amityville, au 112 Ocean Avenue, à l'époque où se déroulent les faits.

 

Elle est tristement célèbre à cause d'un ensemble d'évènements qui sont survenus entre 1974 et 1976. 

 

Cette maison sera nommée un peu plus tard : "La maison du Diable". Elle fut construite en 1928, elle est de style colonial à 3 étages.

 

 

Les DeFeo (1974)

 

 

 

 

la-famille-DeFeo.jpg

Les DeFeos étaient une famille normale qui aimait la vie. Les membres de la famille étaient Ronald Sr. , Louise sa femme et leur 5 enfants : Ronald Jr (23 ans), Dawn (18 ans), Allison (13 ans), Mark (12 ans) et John Matthew (9 ans).

 

Ronald Jr. est le seul survivant et il fut accusé des 6 condamnations à perpétuité dans la prison de Greenhaven.

 

Cette famille habitait au 112 Ocean Avenue (le nom a changé depuis). Les DeFeos étaient ravis d'avoir une nouvelle vie dans cette maison, car ils avaient plus de place qu'auparavant avec les 2 étages en plus, sans oublier le sous-sol.

Comme emblème de leur nouvelle vie, la famille a ajouté un "signe" au jardin devant la maison. Il y est inscrit "Hauts espoirs" (traduit ici)

 

 

la-famille-Defeo1.jpg

 

Le meurtre

 

Le mercredi 13 novembre 1974 vers 3 heures du matin, Ronald Jr. finit de regarder un film "Castle Keep".
Il se lève, prend un fusil calibre 357 (on parle aussi d'un Marlin 35) et il va assassiner son père, sa mère, ses 2 frères et ses 2 soeurs pendant que tout le monde dort.

Le mystère reste entier car il n'y a aucun voisin qui a entendu de coup de feu et il est prouvé que les corps n'ont pas été déplacés.

 

 

 

meurtre.jpg

Certains sont tués durant leur sommeil et d'autres auront tout de même le temps de se réveiller avant leur assassinat.

 

Ronald senior reçoit 2 balles dans le dos. Entrées par le cou, elles vont traverser ses reins et sa colonne vertébrale.

Le coroner va indiquer que la victime a tenté de se déplacer vers le haut avant de mourir. Il est resté vivant quelques minutes avant de succomber à ses blessures.

 

Louise, la mère, reçoit aussi 2 balles. Une entre et sort par son poignet gauche et la 2è va lui détruire un poumon, son diaphragme et sa cage thoracique ainsi que le foie. Elle tente de se diriger vers la porte mais meurt 10 minutes environ après la fusillade.

 

 

meurtre2.jpg

Mark et John reçoivent quant à eux, des tirs à bout portant. Les balles ont pénétrées dans le cœur, les poumons, le diaphragme et le foie. Chez John la moelle épinière sera touchée très sévèrement.

 

Dawn reçoit une balle à bout portant au niveau du bas du cou, la balle est ressortie par l'oreille gauche.

 

Allison a eut le temps de se réveiller et de voir la muselière du pistolet avant de recevoir la balle en pleine tête. La balle est ressortie et à frappé le mur puis a rebondi par terre.

 

 

Le constat de la Police

 

A 18 heures 35 du matin, la police reçoit un étrange coup de fil d'un certain Joey Yeswit. Il les appelle pour prévenir qu'un jeune homme est passé dans un bar pour signaler que toute sa famille avait été tuée.

Joey Yeswit s'est même rendu avec lui sur les lieux accompagnés de plusieurs personnes. C'est là qu'ils ont découvert les cadavres de toute la famille DeFeo.

 

 

amityville-3.gif

La police arrivera 10 minutes plus tard pour y faire le même constat.

 

Ronald Jr. affirme qu'il a passé la nuit chez ses parents mais qu'il n'arrivait pas à dormir alors il a quitté la maison vers 4 heures du matin pour aller travailler. Il prétend qu'il a ensuite passé la journée à son travail et qu'il a essayé plusieurs fois de contacter ses parents au téléphone.

 

Finalement, il dit que sans réponse de leur part, il serait aller les voir en fin de journée. C'est ainsi qu'il aurait découvert le massacre de sa famille.

 

 

horreur-amityville.jpg

Mais au fur et à mesure des interrogatoires, la police commence à douter et les contradictions du fils aîné de la famille amènent les policiers à le considérer finalement comme un suspect.

 

Après plusieurs heures d'interrogatoire, Ronald Jr. DeFeo va avouer le crime de sa famille.

Il déclara qu'il était sous l'emprise du "malin" lorsque le crime fut commis. Un médecin affirma après un examen précis que Ronald Jr. était effectivement dans un état de conscience altérée cette nuit-là et qu'il ne s'était vraiment pas rendu compte de ce qu'il était entrain de faire.

 

Ronald Jr. expliqua aussi à son avocat qu'avant le drame, il regardait un film de guerre et qu'il était sous l'emprise de la drogue. C'est à ce moment-là, qu'il aurait entendu des chuchotements et qu'il a crut entendre les membres de sa famille qui complotaient contre lui.

 

 

Defeo-ronald.jpg

Puis, il dit qu'une femme en noire lui serait apparue et lui aurait tendu un fusil pour qu'il puisse les tuer.

 

Plusieurs années plus tard, un journaliste fut contacté par un officier de la brigade des stupéfiants. Celui-ci lui expliqua que la maison des DeFeo était sous surveillance au moment des meurtres.  Selon lui, il aurait aperçut Dawn, une des filles de la famille, quitter la maison vêtue d'un sweat à capuche, de gants et avec elle, un fusil.  Peut être est ce que c'est elle que Ronald Jr. aurait vue.

 

 

 

 

le-massacre.jpg

Selon une théorie, le frère et la soeur auraient monté un complot contre leurs propres parents et ce serait donc Dawn qui aurait commis tous les meurtres car elle voyait que Ronald Jr. en était incapable. Puis, Ronald Jr. emporté par le désespoir aurait tué Dawn.

 

Suite à cette affaire la maison fut mise en vente à un prix extrêmement faible : 80 000 dollars.

 

 

 

Defeo.jpg

 

 

 

Le procès

 

Le 22 septembre 1975 eut lieu l'audition préliminaire. On plaida la folie pour Ronald Jr. DeFeo.

Ce dernier prétend que le diable lui aurait dit "Attrape-les, Tues-les".

Il est condamné à 6 peines consécutives d'emprisonnement de 25 ans à la prison spéciale de Danemorra.

 

 

ronald jr

 

 

 

Les Lutz (1975-1976)

 

 

La famille Lutz crut voir en cette maison une belle demeure, la demeure idéale.

Malgré le passé de la maison, ils y emménagent le 18 décembre 1975.

 

George Lutz (28 ans) est propriétaire d'un cabinet de géomètres. Il visite la maison en compagnie de sa femme Kathleen. Ils viennent tout juste de se marier et ils ont 3 enfants d'une première union.

 

 

 

amityville-lutz4.JPG

Ils pensent qu'ils ont trouvé la maison de leurs rêves et ils l'achètent. Peu de temps après, ils prétendent être témoins d'une série d'évènements de nature paranormale et ils en parlent à des journalistes puis un écrivain Jay Anson qui va en faire le récit romancé qui fut tiré à grand succès : The Amityville Horror, a true story" .... (L'horreur d'Amityville, la vraie histoire). Ce titre est paru en français sous "Amityville, la maison du diable".

 

A l'arrivée de la famille Lutz, la maison était intacte et aucun mobilier n'avait été enlevé. Selon les témoignages des Lutz, ils constatent d'énormes variations de température, la présence d'odeur écœurante d'un vieux parfum et bien d'autres choses...

 

 

 

Lutz.jpg

La famille Lutz décide de faire venir un prêtre pour faire bénir la maison. Durant ce rituel, celui-ci ressent une présence obscure dans l'une des pièces et cette présence l'agressa en lui donnant une gifle. Puis il entendit des voix qui lui demandaient de partir.

 

Lorsque le prêtre sera dans la pièce où sont morts les 2 frères DeFeo, il prétend avoir entendu une voix qui venait de nulle part, lui disant : "Va-t-en!"

 

George Lutz par la suite commença à se réveiller à 3 h 15 du matin, heure où les meurtres furent commis. Son humeur changea rapidement et il devint un peu plus colérique.

 

 

Lutz1.jpg 

La fille du couple nommée Missy raconta qu'elle s'était liée d'amitié avec un ami imaginaire qui ressemblait à un cochon.

 

D'autres phénomènes se déroulèrent, comme des bruits de pas, des tâches qui se formaient spontanément ou encore des cris. Parfois en plein hiver, certains jours, des mouches apparaissaient dans certaines pièces.

 

 

Les Lutz arrivent rapidement à la conclusion que cette maison n'est pas vraiment l'endroit de leurs rêves mais plutôt un endroit cauchemardesque.

 

Puis, une nuit, la famille Lutz quitta subitement la maison sous l'emprise de la terreur.

 

Leurs témoignages furent une grande source de nombreuses critiques car l'avocat qui représentait Ronald Jr DeFeo s'est mis à organiser une conférence de presse pour les membres de la famille Lutz puissent raconter à tout le monde ce qu'ils avaient vécu. Mais juste auparavant, ils venaient de décliner une enquête sous prétexte qu'ils ne voulaient pas faire de pub.

 

L'avocat William Weber affirme aujourd'hui que les Lutz ont utilisé les faits qu'il leur avait confié sur l'affaire pour les intégrer à leur récit. Ce qui est bizarre c'est que l'avocat lui-même voulait travailler avec la famille Lutz pour éditer un livre et faire tourner un film sur l'histoire DeFeo.

 

 

Stuart Rosenberg s'inspire de l'histoire afin de réaliser un film en 1979. Il accomplit là un  exploit artistique avec le film  Amityville, la maison du Diable. Il réussit à monter un spectacle d'horreur avec du matériel du quotidien. La maison d'Amytiville fut reproduite telle qu'elle était spécialement pour faire le film.

 

 amity1.jpg

 

La Maison

 

 

Depuis lors, la maison est passé entre de nombreuses mains et aucun des propriétaires, depuis la famille Lutz, n'a signalé des évènements paranormaux ou manifestations étranges.

 

Mais ....

.............en 1976, une chaine de télé a demandé à plusieurs médiums de venir passer un peu de temps au sein d'Amityville et il semblerait qu'ils purent constater une activité paranormale.

Même si rien n'a pu être filmé, un appareil photo qui prenait des clichés à intervalle régulier a pu saisir l'image très nette d'un jeune garçon qui se tenait sur le palier du premier étage. Bien-sûr il n'y avait aucun enfant lors de le présence de l'équipe.

Quand la photo fut montrée à Missy, elle affirma que c'était le garçon avec lequel elle jouait dans la maison.

 

 

amityvilleboyghost.jpg

 

amityvilleghost.jpg

 

fantome-du-garcon.jpg

Le 13 janvier 1977, le professeur en parapsychologie Hans Holzer ainsi que deux autres personnes visitèrent la maison en compagnie d'une médium capable d'entrer en transe profonde.

Sitôt qu'elle sortit de la voiture, elle affirma ressentir la présence d'un indien au sein de la demeure.

Ils apprirent ensuite que tout le quartier avait été construit au-dessus d'un cimetière indien, ce qui provoquerait la fureur de l'esprit.

 

 

 

Les Cromarty (1977-1987)

 

 

James Cromarty (77 ans)  et sa femme Barbara achète la maison en 1977. La maison est assaillie de touristes après les retombées du film et du livre. C'est en espérant dérouter les touristes que la famille Cromarty fit modifier l'adresse. Ils restèrent une décennie dans cette maison et ils ont toujours dit qu'il ne s'y passait rien d'étrange durant leur séjour.

 

 

amityville-annonce-vente-maison.jpg

 

 

Les O'Neill (1987-1997)

 

1987, Peter O'Neill est sa femme Jeanne vont acheter la maison et la revendront en 1997 au prix de 310 000 dollars. Toujours dans le même espoir de dérouter les touristes et les curieux, ils vont remplacer les fenêtres en quart de lune par des autres de formes standard.

 

 

 

vue-2005.jpgmaison en 2005

 

 

 

En 2010

 

La Maison d'Amityville fut mise en vente au prix de 1 150 000 dollars c'est-à-dire 929 315 euros, au mois de mai puis revendue en août.

 

 

Les nouveaux propriétaires ont organisé un vide grenier dans leur nouvelle maison et des centaines de personnes sont venues pour l'évènement. Ils étaient autorisés à entrer dans la maison mais interdiction d'aller dans les étages et au s

sous-sol. 

 

 

amityville.jpg

 

Amityville_house.JPG

 

amityville-vue1920.jpgla maison en 1920

 

vue-maison.jpg

 

 

enterrement.jpgEnterrement de la famille DeFeo

 

headstone2.jpg

 

 

amityville--1-.jpg

 

ocean-avenue.jpg

 

extrait_the-amityville-horror_3.jpg