Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Les chats fluorescents, recherche pour combattre le sida

Publié le 29 Septembre 2015 par Quilaztli in Chats

Les chats fluorescents, recherche pour combattre le sida

Les chats fluorescents, aide pour combattre le sida

Eh oui les chats peuvent être fluorescents ...Oh mais attention pas naturellement mais pour la bonne cause : combattre le sida.

J'en avais déjà parlé dans un de mes articles et j'ai décidé d'approfondir le sujet.

Au départ, les tests se sont fait sur des lapins et des souris et maintenant c'est au tour des chats.

Cela n'est en rien une lubie d'un savant fou ou détraqué mais ces animaux fluorescents sont en fait du à une technique de manipulation génétique.

Ces expériences qui ont des résultats assez prometteurs sont réalisés pour la lutte contre le Sida.

Ce n'est pas nouveau car l'idée date de 2011. Un test fut réalisé sur 3 chatons par des chercheurs.

3 adorables petites boules de poils que les chercheurs n'ont pas quitté des yeux...boules de poils fluorescentes je dois le préciser.

Les virus humains et félins sont totalement différents mais ont des modes d'action similiaire sur le système immunitaire.

Chez le chat le FIV qui est l'immunodéficience féline est responsable de la mort de millions de chats mais aussi peut atteindre les plus gros comme les lions par exemple.

Une équipe américaine à fertilisé 22 chattes. Ils ont insérés 30 à 50 ovules avec un gène protecteur contre le FIV. Le tout fut introduit directement dans les trompes de fallope.

Résultat 11 embryons se sont formés chez 5 femelles.

10 étaient porteurs du nouveau gène. Cela fut édité dans la revue "Nature Methods".

En 2011, seuls 3 chatons étaient toujours en vie avec ces gènes génétiquement modifiés.

Soit 23 % de réussite.

Ces petits chats produisent une protéine qui leur permet de résister au FIV.

Ces chatons de la clinique Mayo ouvrent des pistes d'études en neurobiologie.

C'est ce gène qui provient d'une méduse (voir mon article sur celle-ci).

Les chatons à la lumière des ultraviolets sont d'une lumière verte.

Comment le chat est-il fluorescent?

C'est en fait la protéine verte fluorescente (GFP) qui fut découverte en 1962 par le chimiste Osamu Shimomura alors qu'il cherchait à isoler les pigments bioluminescents de la méduse Aequorea Victoria qui découvrit cette protéîne.

Celle-ci renvoie légèrement la lumière verdâtre dès que l'on l'expose à la lumière du soleil ou encore sous une ampoule électrique ou une lampe UV.

Le gène de cette protéine peut être aussi fusionné avec d'autres gènes et réintroduits dans des cellules ou dans un embryon.

Certes les chercheurs jouent aux apprentis sorciers mais sans cela que ferions-nous?

Je suppose que les animaux n'en souffrent pas d'où c'est article car je suis contre la maltraitance où les expériences qui les font souffrir.

Les chats fluorescents, recherche pour combattre le sida
Les chats fluorescents, recherche pour combattre le sidaLes chats fluorescents, recherche pour combattre le sida
Les chats fluorescents, recherche pour combattre le sida
Les chats fluorescents, recherche pour combattre le sida