Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

La Grenouille Arlequin, Atelopus patazensis, Pérou, en voie d'extinction

Publié le 7 Septembre 2015 par Quilaztli in animaux en voie de disparition

source wikipédia

source wikipédia

La Grenouille Arlequin, Atelopus patazensis, Pérou, en voie d'extinction

Cette grenouille fait partie de la famille des Bufonidae.

C'est une espèce endémique qui vit uniquement au Pérou dans la région de la Libertad.

Elle se distingue par ses couleurs. Son corps est orangé parsemé de taches noires qui sont ondulées. Son ventre ainsi que ses paumes sont de couleur orange.

Le mâle mesure 38 à 40 mm mais la femelle est plus grande environ entre 42 et 48 mm.

La particularité de cette grenouille c'est qu'elle n'a pas de tympans, ses doigts possèdent tous la même longueur et ses pattes ne sont pas palmées alors que celles arrières oui.

Comme beaucoup de grenouilles, son corps est recouvert de verrues.

Elle vit au niveau de la cordillère des Andes au Pérou. Elle est généralement à une altitude entre 2000 et 3000 mètres.

Elle apprécie la prairie alpine avec quelques arbustes et les cours d'eau des montagnes.

La Grenouille Arlequin se reproduit dans l'eau puis elle va pondre entre 200 et 350 œufs.

Malheureusement c'est une grenouille qui est en voie d'extinction. Les causes sont nombreuses et l'on peut commencer par une grande pollution des cours d'eau à cause des mines qui sont toutes proches. Puis il y a le rejet des eaux usées et enfin les militaires qui traitent directement les ruisseaux!

Mais il y a un autre "prédateur" c'est un champignon nommé Batrachochytrium dendrobatidis. Il rend la grenouille malade.

On considère qu'en une dizaine d'années, il y a eut 80% de déclin de cette grenouille.

Comme je l'ai dis plus haut, c'est une espèce endémique qu'on ne trouve qu'au Pérou et qui vit sur une zone de 100 km² environ.