Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Okunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, Japon

Publié le 7 Avril 2015 par Quilaztli in Japon

Okunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, Japon

Okunoshima, île aux lapins, Japon

Okunoshima est une petite île qui est située au Japon dans la ville de Takehara (préfecture d'Hiroshima).

Elle est nommée aussi "l'île aux lapins" car un grand nombre de lapins sauvage y vivent. Certains sont apprivoisés et s'approchent assez facilement de vous.

L'île se trouve sur la mer intérieure de Seto, elle fait 4 kilomètres de circonférence et elle acceuille plus de 100 000 touristes par an.

Les touristes sont attirés par la beauté de l'île que l'on parcourt à vélo mais surtout par les lapins que l'on peut caresser en toute liberté.

En anglais, l'île est surnommé "Rabbit Island" car elle abrite plus de 300 lapins qui sont tous avides de l'attention des touristes qui viennent à leur rencontre. Ils adorent les nombreuses caresses données et vous suivent sur l'île.

Malgré tout, cet endroit n'a pas toujours été un paradis.

Les mauvaises langues nomment l'endroit "Doku gaz Shima" c'est-à-dire "l'île du gaz toxique".

Auparavant, Okunoshima était une île qui servait de base pour la production de gaz mortel pour l'armée impériale.

De 1929 à 1945, c'est sur cette île que furent fabriqué plus de 6000 tonnes de gaz et ce, dans le plus grand des secrets.

Pendant 16 années, Okunoshima n'apparaissait pas sur les cartes comme si elle avait été effacée du monde.

Il faut dire qu'en 1925, le Protocole de Genève avait interdit l'utilisation d'armes chimiques et biologiques.

En produisant ce gaz secrètement durant la guerre en Chine, l'île avait "tué" plus de 80 000 soldats et civils chinois (selon l'historien Chi Hsueh-Jen).

L'île produisait du gaz moutarde.

Tous les bâtiments qui abritaient les usines furent abandonnés mais il est toujours possible de les visiter malgré le fait que la nature ait bien reprit le dessus.

Désormais, l'île est bien plus connue pour sa faune et sa beauté touristiques avec ses sites incroyables qui effacent peu à peu l'envers du décors et l'histoire. Cependant rien n'est oublié car l'île possède son musée du gaz.

L'île est désormais le paradis des lapins!

Selon différentes sources, les lapins qui sont présents sur l'île seraient les dignes descendants de cobayes que l'on aurait utilisés pour tester les effets des gaz toxiques.

Les derniers lapins furent libérés par les travailleurs durant la seconde guerre mondiale.

D'autres disent que ce sont des écoliers qui lors d'un voyage en 1971, auraient libérés 8 d'entres eux.

Mais qui croire?

Peu importe... Cette île est le paradis des lapins car là-bas, il n'existe aucun prédateurs connus. Ces prédateurs (rats, fouines, chats, serpents ou encore renards auraient été éradiqués durant la période chimique durant la guerre.

Sur l'île les chiens ainsi que les chats sont interdits.

Lorsque vous êtes sur l'île, inutiles de chercher les petites bêtes aux longues oreilles, ce sont elles qui vous trouvent en courant vers vous!

Etant donné qu'ils ont l'habitude de voir les touristes, les lapins même sauvages se sont adaptés et ils viennent vers vous pour une petite collation.

Généralement les touristes leur apportent des carottes, des choux mais aussi, il y a un point de vente dans le seul hôtel de l'île. Celui-ci mettra à votre disposition des rations pour les lapins.

Vous trouverez le lien de l'hôtel plus bas : Hôtel Kyukamura. (le site est en japonais)

Les lapins sont affectueux car mi-sauvages, mi-domestiqués.

Des visites sont organisées sur l'île à laquelle on accède par un ferry.

Malheureusement, les lapins restent une espèce invasive et les conséquences sont bien présentes car ils ont décimés la végétation. Malgré tout, il y a tout de même un terrain de golf, de jolies plages et des sites pour faire du camping.

L'île est gérée par le gouvernement ainsi que l'hôtel. Depuis la découverte des lapins, l'île connait un afflux immense de touristes.

Okunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, Japon
Chris McGrath, auteur de la photographie

Chris McGrath, auteur de la photographie

Okunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, JaponOkunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, Japon
Okunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, JaponOkunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, Japon
Photos de Jeffrey FriedlPhotos de Jeffrey Friedl

Photos de Jeffrey Friedl

Okunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, JaponOkunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, Japon
Okunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, JaponOkunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, Japon
Okunoshima, l'incroyable île aux lapins, Rabbit Island, Japon