Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

La Tortue des Steppes, Agrionemys Horsfieldii, espèce interdite en europe

Publié le 18 Avril 2015 par Quilaztli in animaux en voie de disparition

La Tortue des Steppes, Agrionemys Horsfieldii, espèce interdite en europe

La Tortue des Steppes, Agrionemys Horsfieldii

Cette tortue était anciennement sous le nom de Testudo Horsfieldii est désormais : Agrionemys Horsfieldii.

C'est tortue se trouve dans une grande partie de l'Asie Centrale. Territoire pouvant aller de la mer Caspienne jusqu'aux contre forts de l'Himalaya.

Généralement, elle aime les milieux désertiques et les steppes variés. Elle vit entre 200 et 2500 mètres d'altitude.

C'est une espèce qui s'est habituée à un taux de précipitation faible dans son biotope naturel alors elle tire son besoin d'eau de ses aliments. Il est donc très rare de voir la tortue des steppes se désaltérer.

La tortue des steppes possède une carapace massive, de forme ovale avec une dossière assez plate.

Ses membres antérieurs sont puissants et elle les utilise pour creuser des terriers qui peuvent aller jusqu'à un mètre de profondeur.

La tortue des steppes a une petite particularité, elle ne dispose que de 4 doigts à chacune de ses pattes.

Sa couleur est uniforme met va vers le vert olive.

Sous son plastron, qui est de forme ovale, il y a des taches noires mais néanmoins, il y a des zones un peu plus claires le long des sutures des écailles.

Elle possède une tête forte avec un museau bien carré et un bec développé.

Ses pattes et sa tête ont la même couleur que la carapace : un brun verdâtre.

Il exite 4 sous-espèces :

Agrionemys horsfieldii horsfieldii : que l'on trouve de la Chine à l'Azerbaidjan. C'est la plus grande des sous-espèces et elle peut atteindre 25 centimètres, voir plus. Sa carapace est ronde de couleur jaune à brun avec quelques motifs discrets.

Agrionemys horsfieldii kazachstanica : elle vit en Ouzbékistan, Turkménistan et Kazakhstan. Sa taille est d'environ 20 centimètres. Couleur : jaune verdâtre avec de larges motifs sombres.

Agrionemys horsfieldii rustamovi : elle vit en Iran et au Turkménistan. C'est la plus petite des sous-espèces. Sa taille ne dépasse pas les 17 centimètres. Sa couleur varie du vert foncé au brun avec des motifs légers.

Agrionemys horsfieldii baluchorium : elle vit au Balouchistan. Sa carapace est légèrement arquée et sa couleur de base est jaune clair avec de grandes taches noires. Sa taille est de 20 centimètres pour la femelle et 18 pour le mâle.

L'alimentation de la tortue des steppes

Généralement, les tortues qui vivent dans un habitat d'aridité se nourrissent d'herbes sèches. Elles complètent ensuite leur régime avec des arthropodes, des escargots qui leur apportent du calcium.

Elles ne dédaignent pas se nourrir de petites charognes.

Elles mangent aussi des fleurs, des baies, des fruits, du fourrages desséché ou frais, des rameaux des buissons ou encore de la partie charnues des plantes.

Elles peuvent se nourrir d'espèces végétales toxiques pour les mammifères herbivores comme les coquelicots par exemple.

Cette alimentation spéciale permet à la tortue des steppes de se limiter de nombreux parasites internes dus à son alimentation.

La tortue des steppes ne mange pas énormément, environ 15 grammes de matière fraiche par jour pour une tortue pesant 1 kilogramme.

Maintenance en captivité

La majorité des tortues des steppes s'adaptent difficilement aux conditions climatiques des régions du nord à cause de l'humidité et du sud car les hivers y sont trop doux.

L'humidité va engendrer des soucis pour la tortue, elle risque d'avoir des rhinites contagieuses et parfois fatales, sans oublier les mycoses.

La tortue doit être maintenue dans un enclos avec du substrat sec. Dans le sud de la France, des éleveurs ont recours à une hibernation en réfrigérateur pour leur garantir une bonne hibernation d'octobre à mars.

La tortue est très active au printemps jusqu'à l'automne.

Si la tortue est maintenue en terrarium, il ne faut pas que la température dépasse 28° sinon elle se mettra à estiver et cessera toute activité.

Si vous maintenez une tortue des steppes en captivité... voici ce qu'il faut savoir :

Le terrarium devra être de 80 centimètres pour un petit, avec un point chaud à 32/35° et un apport d'UVB qui est indispensable pour la bonne formation de sa carapace et aussi pour sa croissance.

Optez pour une ampoule Trixie de 100 watts. (apport de chaleur, éclairage et bonne qualité d'UVB).

Mettez là sur une douille en céramique et hop c'est parti!

Pensez à changer votre ampoule tous les 12 mois maximum. La nuit, vous pouvez couper toutes les sources d'éclairage et retombez à la température de votre pièce entre 19 et 22°.

Pour le substrat : Reptichips. Ce sont des copeaux très fins et très absorbants, stérilisés, dépoussiérés et digestes si au cas où votre tortue en avale.

Il faut le changer tous les 2 mois maximum car il faut une bonne hygiène.

Il existe d'autres substrats comme le Reptaspen ou encore le Teptibark.

Attention : Jamais de sable! Il pourrait occasionner des troubles et des occlusions intestinales si la tortues en ingère massivement!

Mettez dans votre terrarium, une gamelle d'eau et une de nourriture (Feeding Dish Exoterra par exemple) . Faites lui aussi une cachette au point froid et une autre au point chaud.

Pour cela, vous pouvez utiliser des plaques de lièges, de l'ardoise.

Vous pouvez aussi proposer à votre tortue un os de seiche pour le calcium. Cet os de seiche pourra aussi lui servir pour lui permettre une usure du bec.

Tous les 10 jours, vous pourrez lui donner des vitamines (Exoterra).

A disposition, mettez lui une boule de foin dans un coin, cela lui favorise l'apport de fibres.

Pour les adultes :

Tous les paramètres sont identiques sauf l'apport de calcium qui ne doit être donné qu'une à 2 fois par semaine. La taille de votre terrarium doit être adapté à votre tortue, cela va de soi.

Pour le terrarium :

De temps en temps, il faut faire une désinfection de votre terrarium afin que l'environnement de votre tortue soit bien propre et sain. Pour la désinfection prenez du F10. C'est un bon produit, non toxique (très important) qui n'irrite pas et surtout sui désinfecte en toute sécurité pour les animaux.

La reproduction

Les futures parents se font une belle parade durant environ 3 semaines, l'accouplement se fait à la fin du mois de mars à mi-avril.

Le reste du temps, la tortue va faire des réserves énergétiques.

Les femelles vont pondre début mai jusqu'à la mi-juin, 3 à 9 oeufs. Elles peuvent pondre aussi à 20 jours d'intervalles.

Les oeufs sont de formes oblongue et ils mesurent environ 47 mm de long pour 34 mm de large. Poids entre 20 et 25 grammes.

L'incubation dure entre 60 et 100 jours avec des températures qui sont comprises entre 28 et 34°.

Si la température se situe entre 28 et 32° cela donnera des mâles en grande majorité.

Si la température est entre 32,5 et 34° ce sera alors des femelles.

La protection des tortues des steppes

La tortue des steppes fait partie de l'annexe II du Cites et sur la liste rouge des espèces en danger de l'UICN. Ce qui veut dire qu'il est désormais interdit de les prélever dans la nature.

Elle est donc aussi interdite d'entrée sur le territoire européen!

Durant des décennies, cette espèce fut largement ramassée et elle s'est retrouvée dans les collections d'Européens.

Il y a aussi la destruction de ses milieux naturels à cause de l'activité des humains.

Malgré cela, aucune protection particulière n'a été adoptée, ni appliquée.

Si vous trouvez des tortues des steppes en vente dans les animaleries, sachez qu'elles proviennent d'élevages européens. Cependant, il faut savoir que les naissances sont peu communes à l'heure actuelle)...

Faites votre conclusion vous-même... S'il y a peu de tortues qui peuvent naître ici...d'où viennent-elles?

La Tortue des Steppes, Agrionemys Horsfieldii, espèce interdite en europeLa Tortue des Steppes, Agrionemys Horsfieldii, espèce interdite en europe
La Tortue des Steppes, Agrionemys Horsfieldii, espèce interdite en europeLa Tortue des Steppes, Agrionemys Horsfieldii, espèce interdite en europe
Auteur photo : Drtrostsky (très belle photo merci)

Auteur photo : Drtrostsky (très belle photo merci)

Auteur photo : Massimo Lazzari, Agrionemys horsfieldii rustamovi

Auteur photo : Massimo Lazzari, Agrionemys horsfieldii rustamovi

Petits entrain de naître et exemple de terrarium.Petits entrain de naître et exemple de terrarium.

Petits entrain de naître et exemple de terrarium.