Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Klooga, camp de concentration, Estonie

Publié le 30 Janvier 2015 par Quilaztli in Histoire

Klooga, camp de concentration, Estonie

Klooga, camp de concentration, Estonie

Un camp de concentration un petit peu moins connu que les grands camps comme Auschwitz, Tréblinka etc..

Le camp de concentration Klooga était un sous-camp du complexe de Vaivara. C'était un camp de travail forcé.

Le camp de Klooga est situé en Estonie, à l'ouest de Tallinn et il fut créé en 1942. Ce camp ne fut utilisé que pour les Juifs.

Klooga reçu entre 2000 et 3000 prisonniers Juifs en 1944.

Puis la majorité des prisonniers furent déplacés de force aux mois d'août et septembre 1943 vers les Ghettos de Vilna et Kovno qui se situent en Lituanie et en Lettonie.

Lorsque les Russes approchèrent des camps en été 1944, les Allemands ont déclaré vouloir évacuer les prisonniers. Mais voilà c'est en septembre que les massacres ont été plus important, les Allemands ont commencé à massacrer les prisonniers restants dans le camp.

Ils étaient au nombre de 2000 et très peu survécurent.

Il n'y a aucune liste de noms de victimes, ni des personnes qui ont pu échapper à ce massacre de septembre.

Par contre, il y a une base de données qui comprend 2186 prisonniers qui furent dans le camp de Klooga en juillet 1944.

La base de donnée possède les noms de famille, les prénoms, dates de naissance, dernière résidence, nombre de prisonniers et des commentaires.

Au cours de l'occupation allemande, l'Estonie faisait partie de la Reichskommissariat Ostland.

C'est-à-dire que c'était un régime civil d'occupation dans les pays Baltes comme l'Estonie, Lettonie, Lituanie), la partie nord est de la Pologne et la partie ouest de la Biélorussie durant la Seconde Guerre Mondiale.

Cette administration régissait les Etats Baltes, la Biélorussie et au fil du temps, les prisonniers arrivent au camp de Klooga. Des prisonniers soviétiques, politiques estoniens et bien entendu des Juifs.

Ces derniers constituaient la plus grande majorité dans le camp. Ils ont été déplacés de force comme je l'ai dis plus haut.

Il y a eut dans le camp aussi des criminels et des homosexuels.

Le camp de Klooga était entouré de barbelés. Les hommes étaient séparés des femmes et ils étaient logés dans de grands bâtiments avec 2 étages.

Le camp était gardé par des SS allemands et des membres du bataillon de police estonienne.

Les prisonniers dans le camp de Klooga étaient forcé de travailler. Ils récoltaient la tourbe, une matière organique formée par l'accumulation sur de longues périodes de matières organiques mortes comme des végétaux par exemple.

Les prisonniers travaillaient aussi dans les scieries, à l'usine, dans les briqueteries et ils fabriquaient aussi des sabots pour les prisonniers des camps.

Dans le camp de Klooga, les conditions étaient extrêmement difficiles. Au sein du camp, un groupe de prisonniers au nombre de 75 organisèrent la résistance. Mais malheureusement, les transfert des prisonniers étaient fréquents d'un camp vers l'Estonie et donc les plans furent contrecarrés. Difficile dans ces conditions de monter une résistance efficace.

Lorsque l'Armée Soviétique avança sur le camp de Klooga, en septembre 1944, la SS a décidé d'évacuer le camp et beaucoup de prisonniers furent envoyés à l'ouest par la mer vers le camp de Stutthof qui se situait près de Dantzig.

Un groupe de travail Allemand commença ensuite par exterminé le reste des prisonniers dans une forêt à proximité.

Environ 2000 victimes furent abattues et leurs corps furent empilés sur des bûchers afin d'être brûlés.

Le 22 septembre, l'armée soviétique entre dans le camp mais il ne reste que 85 prisonniers sur les 2400 restants avant l'évacuation par les Allemands.

Beaucoup ont réussi à survivre en se cachant à l'intérieur du camp, certains se sont échappés dans les forêts avoisinantes.

Les forces armées ont trouvé de nombreux bûchers en bois avec des cadavres empilés sur la gauche. Cadavres que les Allemands n'avaient pas eu le temps de brûler.

Le 1er Septembre 1994, un mémorial fut dressé à Klooga pour ne jamais oublier les Juifs qui ont été tués durant la Seconde Guerre Mondiale.

Le mémorial est sur l'ancien camp de concentration. C'est une pierre commémorative qui a été érigée à l'initiative de la Société Culturelle Juive, avec le soutien du gouvernement Estonien.

Klooga, camp de concentration, Estonie
Klooga, camp de concentration, EstonieKlooga, camp de concentration, EstonieKlooga, camp de concentration, Estonie
Le mémorialLe mémorial

Le mémorial