Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Les Ovnis durant la Seconde guerre mondiale

Publié le 7 Septembre 2014 par Quilaztli in Zone 51

Les Ovnis durant la Seconde guerre mondiale

Les Ovnis durant la Seconde guerre mondiale

Durant la seconde guerre mondiale, chaque camp ennemis pensait avoir à faire à une arme secrète des ennemis. Les pilotes à cette époque observaient des "Foo Fighters" ou encore des "Kraut-Bolids" du côté des alliés.

Le 25 février 1942, les batteries anti-aériennes des environs de la ville de Los Angeles en Amérique vont ouvrir le feu durant 2 heures sur des OVNIS (objets volants non identifiés) qui provenaient du Pacifique.

Des petits objets rouges ou encore métalliques qui volaient en formation et zigzaguaient pour éviter les salves de tirs et les projecteurs.

La vitesse de ces objets allaient jusqu'à plus de 20 000 kilomètres heure.

Autre objet d'un autre type, celui de grands objets qui restaient en moment stationnaires et puis qui s'échappaient dès qu'ils étaient pris dans des faisceaux lumineux comme les projecteurs ou encore les tirs d'obus.

Ceux-ci semblaient les atteindre mais ne faisaient aucun dégâts.

En juillet 1946, après la seconde guerre mondiale, les objets volants les plus impressionnants furent les fusées V2 allemandes. On les nommait aussi Fusées Fantômes c'était des aéronefs inconnus sans ailes et détectés par les radars militaires de l'époque en Suède, Finlande mais aussi en France puis en Belgique, au Portugal et enfin vus finalement par la Turquie et la Grèce.

Le Figaro du 5 septembre annonce plus de 2 000 observations. Ces Fusées Fantômes ont la capacité surprenante de voler à l'horizontale longtemps et de faire des manœuvres brutales comme des piqués puis des montées en chandelles. Elles peuvent également voler lentement ou à une vitesse de 800 kilomètres heures.

James Doolittle, un général américain et David Sarhnoff, un général britannique se sont rendus sur place pour enquêter.

Ils feront un rapport le 23 août de la même année où ils rejettent l'hypothèse d'une origine soviétique.

A la même époque, les suédois forment un "comité Fusées fantômes" car ils ont peur pour la sécurité nationale.

En 1947, les Etats-Unis vont connaître une grande vague d'observation d'OVNI durant les mois de juin, juillet et août.

Kenneth Arnold qui est un homme d'affaire de 32 ans, survole les montagnes Rocheuses, près du mont Rainier à bord de son avion privé. Il est à la recherche d'une épave.

Vers 15 heures, il va apercevoir une formation de 9 disques d'apparence métalliques, d'une quinzaine de mètres de diamètres. Ces disques se déplacent par ricochets avec une vitesse de 2 000 kilomètres heures (estimation). Ce qui était impossible pour d'autres avions à cette époque.!!!

Le 2 juillet, crash près de Roswell au Nouveau Mexique. Sur l'un des sites, on aurait récupéré des débris de vaisseaux et des corps extra-terrestres. Le 8 juillet, un communiqué de presse confirme la récupération d'ovni. Communiqué démenti très rapidement quelques heures plus tard par l'Etat Major au Texas.

23 septembre, le Général Twining conclut la réalité des disques volants dans son rapport. Il recommande la mise en place d'une commission pour les étudier.

30 décembre, l'U.S Air Force prend cette décision et tout cela aboutira à la création du projet SIGN le 22 janvier 1948.

Le projet SIGN a pour but d'étudier la véracité des choses, la réalité ou non des phénomènes vus par les civils.

SIGN fut rebaptisé projet Grudge en 1949 et en 1951, suite à un grand nombre de témoignages d'ovnis, l'armée décide de relancer le projet mais en y mettant bien plus de moyens qu'auparavant.

Un rapport fut rendu par le projet Grudge, au mois d'août 1949 :

Toutes les analyses indiquent que les observations d'OVNI résultent :

1. D'une méprise avec des objets conventionnels

2. D'une forme d'hystérie collective et de nervosité

3. D'individus qui inventent ces observations pour faire des canulars ou se rendre intéressants

4. De personnes atteintes de troubles psychiatriques

Les Ovnis durant la Seconde guerre mondiale
Les Ovnis durant la Seconde guerre mondialeLes Ovnis durant la Seconde guerre mondiale
Les Ovnis durant la Seconde guerre mondiale
Les Ovnis durant la Seconde guerre mondiale
Les Ovnis durant la Seconde guerre mondiale