Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique

Publié le 22 Août 2014 par Quilaztli in animaux en voie de disparition

Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique

Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique

Le Quetzal est un oiseau qui vit au Mexique et en Amérique Centrale jusqu'au Costa Rica.

C'est un oiseau rare et en voie de disparition.

Le Quetzal se trouve dans les forêts humides et il est très important aux yeux de la culture Maya. On le retrouve très souvent dans les histoires, les arts.

C'est aussi l'oiseau national du Guatemala.

Bien qu'il soit protégé au Costa Rica, le Quetzal est en danger à cause de la chasse ainsi que de la destruction de son habitat.

Le Quetzal est un oiseau qui mesure environ 32 centimètres de long (sauf pour le mâle car ses plumes sous-caudales peuvent atteindre un bon mètre).

L'oiseau se reconnait à sa huppe de plume sur la tête, son plumage est vert avec une coloration rouge sur la poitrine.

Il possède de longues ailes et durant la période de reproduction, le mâle prend une couleur très vive afin d'attirer la femelle.

Les mâles ont un bec jaune et les femelles un bec noir.

Le Quetzal préfère vivre dans les montagnes à une altitude de 4000 à 10000 pieds. Il aime les zones humides et les végétations denses.

Leurs nids sont dans de vieux troncs d'arbres et ils ne l'utilisent que lors de la reproduction car généralement, le Quetzal est un oiseau solitaire.

Nourriture : fruits, insectes, grenouilles, fourmis, avocats, fruits des lauriers.

La période de reproduction est entre le mois de février et celui d'avril.

Il n'y a que 2 œufs par portée.

L'incubation dure 18 jours durant lesquels la femelle et le mâle sont dans le nids, sur les oeufs.

Une fois nés, les petits mangent des insectes. Les petits resteront dans le nid durant une vingtaine de jours.

Légende Quetzal

Le Quetzal symbolise la liberté car dès qu'il est en captivité, il tente de se tuer.

Cependant au Mexique, un zoo, possède des Quetzal.

Les Mayas et les Aztèques le considèrent comme le "Dieu de l'Air" à cause de sa coloration irisée et vive.

Les Mayas et Aztèques portaient d'ailleurs, des coiffes en plumes de Quetzal.

On raconte que le Quetzal fut utilisé pour chanter devant les Espagnols lorsqu'ils conquirent l'Amérique latine... et depuis ce jour, le Quetzal aurait gardé le silence.

Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique
Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, MexiqueQuetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique
Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique
Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique
Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, MexiqueQuetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique
Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique
Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique
Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, MexiqueQuetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique
Quetzal Resplendissant, Pharomachrus mocinno, Espèce en voie de disparition, Mexique
en premier la femelle et puis le mâle
en premier la femelle et puis le mâle

en premier la femelle et puis le mâle