Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Légende des îles Marquises, Polynésie Française légende de la terre des hommes HAAKAKAI O TE HENUA ENANA

Publié le 24 Juillet 2014 par Quilaztli in Polynésie

Légende des îles Marquises, Polynésie Française  légende de la terre des hommes  HAAKAKAI O TE HENUA ENANA

Légende des îles Marquises, Polynésie Française

légende de la terre des hommes

HAAKAKAI O TE HENUA ENANA

Na pō ómua

Jadis, aux temps anciens,

E pohué aá Oatea me ta ia vehine o Atanua. Haé koé to áua.

Oatea vivait avec sa femme, Atanua. Ils n’avaient pas de maison.

I titahi a, ua peáu Atanua i ta ia vahana o Oatea :

Un jour, Atanua dit à son époux, Oatea :

« Pehea tenei hakatu pohué ia o taua, haé koé ? »

« Quelle est cette façon que nous avons de vivre sans maison ? »

Ua mutu Oatea, kite koé ia, pehea te hakatu ite haé.

Oatea se tut : il ne savait comment construire la maison.

E aha á, ua kaituto ia io he koekoe, pehea.

Mais il réfléchit, en lui-même, aux moyens à employer.

A tahi a tihe te maákau o Oatea i to ia tau etua tapatai.

Ensuite, la pensée de Oatea se fixa sur ses pouvoirs divins.

Peáu ía hoí, e enana Paíoío oko.

Il a été dit aussi que cet homme est doté de pouvoirs forts.

Ia puáha meitaí ia ia, te tau hana mea hakatu i te haé, ua koakoa ia.

Eclairé sur les travaux nécessaires à la construction de la maison, il est satisfait

Ma te ahiahi, ua peáu te vahana i te vehine

Le soir même, le mari dit à sa femme :

« I tenei po e hakatu au i to taua haé »

« Cette nuit, je bâtirai notre maison »

Ia topa iho te a, i te pō, ua tu Oatea, ua anaunau i to ia tau Paíoío peénei á :

La nuit s’apprêtant à descendre, Oatea se dressa et invoqua ses Forces de la façon suivante :

« Aka óa e, aka poto e, aka hana e »

Racines longues, racines courtes,

« Aka nui e, aka iti e, hakatu, hakatu te haé »

Racines énormes, racines minuscules, dressez la maison

Ia pao éka te anaunau, ua vae Oatea i te tuáka o te haé

L’invocation terminée, Oatea choisit l’emplacement de la maison.

A tahi a hakatu e úa pou, i peáu ía ai : « o UAPOU »

Puis ayant dressé deux piliers, il dit alors : « c’est UAPOU »

A tahi a toó Oatea i te ao, ua tuku ma úka o na pou, me te humu me te puú

Puis Oatea ayant pris la poutre faitière, la posa sur les deux piliers attachés avec la corde en fibre de coco.

I peáu ía ai : « o HIVA OA »

Il dit alors : « c’est HIVA OA »

Ma hope, ua hakamau i te katina, te paékutu i te tuútuú, te kaava ao.

Ensuite, il fixa les petits poteaux (de façade), la traverse (de l’auvent) et les poteaux de soutien ainsi que la poutre inférieure.

Ua peáu Atanua i te vahana, ia Oatea :

Atanua demanda à son mari, Oatea :

« A hií ake ? » Ua peáu te vahana :

« Où en es-tu (de la construction) ? » Le mari répondit :

« Ua tata te haánuku ina mea hakatahi o te haé »

« Bientôt les éléments de la toiture pourront être assemblés »

Ua hakamau Oatea i te oka i te aó, meio he hiva tihe io he kaáva óa,

Oatea fixa les chevrons à l’avant, à partir de la poutre faîtière jusqu’à la longue traverse,

Ma te tua, meio he hiva tihe io he tuáka.

À l’arrière, à partir de la poutre faîtière jusqu’à la dalle de pierres.

I peáu ía ai : « o NUKUHIVA »

Il dit alors : « c’est NUKUHIVA »

« E aha to te timaú i te haé ? e áu poá »

« Avec quoi couvrir la maison? Avec des palmes de cocotier »

Ua hatu ía hoi te áu poá o te haé, e iva kotu,

La couverture a été réalisée selon la technique des neufs parts,

I peáu ía ai : « o FATU HIVA»

Il dit alors : « c’est FATU HIVA »

Ua keí Oatea e tahi úa, mea hakapao toitoi i taia hana,

Oatea creusa un trou pour parfaire son travail,

Meia, ua tata te maúoíoí.

Bien que l’aube soit très proche.

Ua taá te éo o Atanua :

La voix d’Atanua a crié :

« Ua tahu te ata uá ».

« L’image lumineuse scintille ».

I peáu ía ai : « o TAHUATA »

Il dit alors : « c’est TAHUATA »

Ua peáu hakaúa : « ua taki te moho popouí »

Elle ajouta : « le chant de l’oiseau du matin se fait entendre »

I peáu ía ai : « o MOHOTANI »

Il dit alors : « c’est MOHOTANI »

Hana ananu Oatea, aóé e hakaea tihe i te pao ía o te úa, e, e, e…

Oatea travaillait toujours, il ne s’arrêta pas jusqu’à ce qu’il ait fini le trou…

Ua pao te úa, ua peáu Oatea :

Le trou terminé, Oatea dit :

« E kohi au i te tau huka, no te tuku i tohe úa. »

« Je ramasserai les débris et les mettrai dans le trou ».

I peáu ía ai : « o UA HUKA »

Il dit alors : « c’est UA HUKA »

Ua puáha te kopu óumati io he papa o te áki,

Le ventre du soleil s’épanouit au contact du mur céleste,

Ua taá áu Atanua peénei á :

Atanua s’est écriée comme ceci :

« Ei ao, ei ao, ei ao te Henua Enana ! »

« Voici ! Voici ! Voici que s’illumine la Terre des Hommes ! »

I peáu ía ai : « o EIAO »

Il dit alors : « c’est EIAO »

Ua avai anake i vaveka o te tai nui, te haé tupuna, oia hoí, te Henua Enana

Visible au milieu du grand océan, la maison ancestrale, dénommée La Terre des Hommes.

Autres mythes de légendes

MYTHES ET LÉGENDES

Te ha'akakai o te Henua 'Enana, L'origine de la terre des hommes

Koe'enui me Koe'eiti, Grand-anguille et Petite-anguille

Ka'ahua, Le voyage de la grande pirogue double

Mokohae, Le lézard malveillant

Kae, L'île des femmes

Makaia'anui, Le grand cochon de Hanapa'a'oa

Tongareva, te ika 'a Maui, Maui le pêcheur d'île

'A ta te moko, 'o Maui !, Maui tue le lézard Nana'a

Tikituao, Un sacrifice humain

Ko'iko'i, Les femmes-fleurs

Poumaka, Le combat des montagnes

Teahi'apua'iki, Un tatouage extraordinaire

Tiu, L'homme sorti d'un œuf

Te po'ea 'o Hakamo'ui, La nourriture de l'amour

Vakauhi, La recherche du père

Fatu'anono, Une vengeance

Tepo'ino'ino, Une journée malheureuse

Keikahanui, Le guerrier aux deux visages

Ha'ipuka, L'homme-corail

Te vi'i nui 'i 'A'otona, Un long voyage

Tutona, Celui-qui-grince-des-dents

Kena, Tatoué par magie

Hikupekapeka, Née de l'amour et pour l'amour

Légende des îles Marquises, Polynésie Française  légende de la terre des hommes  HAAKAKAI O TE HENUA ENANA
légende de la danse de l'oiseaulégende de la danse de l'oiseau

légende de la danse de l'oiseau

Légende des îles Marquises, Polynésie Française  légende de la terre des hommes  HAAKAKAI O TE HENUA ENANA