Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie

Publié le 26 Juin 2014 par Quilaztli in Animaux divers

Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie

Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie

Le Kagou Huppé ou plus simplement le cagou est une espèce d'oiseau qui vit en Nouvelle-Calédonie.

C'est un oiseau de couleur grisâtre avec de longues plumes occipitales et un plumage blanchâtre qui est orné de barres au niveau des ailes.

Il mesure environ 55 centimètres et il ne vole pas, du moins très difficilement. Un peu comme le Kiwi dont j'ai parlé dans un de mes autres articles récents.

Description du Cagou

Comme dit plus haut, le cagou possède un plumage gris-bleu qui est rayé de noir.

Le cagou a un bec et des pattes de couleur rouge ainsi qu'une coiffe.

Lorsque celle-ci se redresse, elle fait une sorte de panache de chef d'indien.

Si le Cagou déploie ses ailes, on peut apercevoir une série de taches noires qui s'alternent avec des marques de couleur blanches au niveau des primaires.

A l'arrière de la tête, sa huppe de plumes érectiles.

La base du bec est recouverte d'un durillon et celui-ci protège les narines. Autour des narines se trouvent des vibrisses tactiles.

Les pattes du Cagou sont plutôt rougeâtres, tout comme le bec.

La femelle est semblable à son partenaire mais il y a tout de même quelques petites différences comme au niveau des barres.

Lorsqu'ils sont petits, les cagou ont le bec et les pattes oranges. Cela dure jusqu'à l'âge de 2 ou 3 ans.

Chant du Cagou

Le cagou émet une grande variété de sons. A l'aube et en matinée, ils peuvent faire des duos qui durent parfois jusqu'à 15 minutes. Ce sont de puissants cris matinaux qui peuvent ressembler à des jappements de chiots.

Durant le reste de la journée, les cagou produisent aussi des sifflements assez calmes ou alors des crépitements.

Son Habitat

Le cagou vit dans les forêts denses et humides mais également dans les zones broussailleuses qui sont situées entre 100 et 1400 mètres d'altitude.

C'est une espèce endémique car il ne vit qu'en Nouvelle-Calédonie.

Endémique veut dire que l'animal ou l'espèce vit dans une région géographique délimitée.

Reproduction

Les cagou sont des oiseaux monogames.

Durant la saison des amours, ils ont un territoire de 10 à 28 hectares. Ils construisent un nid tout simple, en empilant des feuilles dans le désordre.

La ponte est parfois déposée directement sur le sol.

Le nid n'est pas vraiment dissimulé, il se situe souvent adossé à un tronc d'arbre ou carrément au pied d'une souche ou d'un buisson. La femelle y mettra un seul et unique oeuf. Celui-ci est de couleur tacheté de brun et il pèse environ entre 60 et 75 grammes.

Les parents Cagou se relaient pour couver. Un tour dure environ 24 heures et la relève ne s'effectue pas à n'importe quelle heure mais à midi et ce, tous les jours.

L'incubation dure entre 33 et 37 jours.

Nourriture

Le cagou est un carnivore. Il aime les vers de terre, les escargots, les lézards aussi. Il peut aussi manger des larves, mille-pattes, araignées, sauterelles, punaises et aussi des coléoptères.

Espèce Menacée ???

La plus grande menace de cet oiseau est les mammifères qui sont introduits par l'homme.

Généralement, les petits du cagou ont du mal à atteindre l'âge adulte car ils sont souvent mangé par les chats, les chiens mais aussi les rats.

Il y a aussi de nombreux dégâts dans leur habitat. L'introduction du Cerf de Java, par exemple, qui a été importé, cause de gros dommages aux différents arbres ainsi qu'à la végétation.

Il y a les incendies qui dégradent aussi cet habitat et les maladies.

Tout est facteur de déclin.

Depuis 1978, il existe un programme d'élevage du Cagou en captivité qui est ensuite suivie d'une réintégration dans le milieu naturel.

Mais malgré tous les efforts fournis, l'avenir de cette espèce est très incertain.

Le Cagou huppé est donc en danger.

Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-CalédonieLe Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie
Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie
Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-CalédonieLe Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie
Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie
Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-CalédonieLe Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie
Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-CalédonieLe Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie
Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-CalédonieLe Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie
Le Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-CalédonieLe Cagou ou Kagou Huppé, Rhynochetos Jubatus, Nouvelle-Calédonie