Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Maneki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, Japon

Publié le 11 Mai 2014 par Quilaztli in Japon

Maneki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, Japon

Maneki-Neko, chat porte-bonheur Japonais

Le Maneki-Neko est aussi nommé chat porte-bonheur, c'est une statue traditionnelle d'origine japonaise qui est en céramique ou encore en porcelaine. Cette statue représente un chat assis et qui lève la patte ou les pattes au niveau de l'oreille.

Maneki provient du verbe maneju qui veut dire en japonais "inviter" ou encore "saluer".

Neko veut dire "chat".

Si l'on réunit les 2 noms, on aura donc "chat qui invite".

La tradition veut que si l'on désire attirer la bonne fortune, on mette un chat levant la patte dans les magasins.

La patte gauche attirerait les clients et l'autre patte, la droite, l'argent.

Il existe aussi des chats qui lèvent les 2 pattes!

Il existe aussi des manekos qui lèvent les 4 pattes mais ceux-ci sont bien plus rares.

Dans les foyers, on trouve aussi le Maneki-Neko mais là, ils sont sous forme de tirelire ou encore de porte-clefs, ou d'autres objets.

Le geste du Maneki-Neko provient probablement d'un proverbe chinois de la dynastie Tang.

"Le chat qui se lave le visage, passe par l'oreille, jusqu'à ce que l'invité arrive".

Ce geste est aussi très proche de la façon dont les chinois et les japonais font signe de venir.

Le Maneki-Neko existe en plusieurs versions comme je l'ai dis plus haut.

A l'origine, il se peut que la version féminine avec la patte gauche appelle les invités (ou les clients dans les magasins) et que la version masculine avec la patte droite appelle la fortune.

Au niveau des Européens, le Maneki-Neko voudrait plutôt dire "Au revoir" plutôt qu'une invitation.

Cela provient des différentes façons dans nos gestes de nous exprimer. Ce n'est pas la même chose pour l'Extrême Orient que pour l'Europe.

Par exemple, les japonais invitent en levant la main paume vers l'avant et en baissant et relevant les doigts plusieurs fois.

Autre détail, les Maneki-Neko peuvent lever les pattes droites ou gauches et parfois les 2. La signification, là aussi, varie en fonction de l'époque et de la région.

Patte droite levée = attire les clients

Patte gauche levée = fortune chance.

Certains affirment que c'est l'inverse.

Pour d'autres, la patte gauche qui est levée est le signe positif pour un débit de boisson et pour la patte droite, c'est pour les autres commerces.

On croit aussi que plus le chat lève haut la patte et plus la chance sera excellente. On dit aussi que plus il lève haut la patte, plus la chance vient de loin.

La couleur du Maneki-Neko

Les Maneki-Neko se trouvent en plusieurs couleurs, elles sont attribuées selon certains attributs et peuvent aussi être interpréter différemment.

Par exemple :

* Le Blanc : c'est le symbole de la pureté, et c'est la seconde couleur la plus populaire.

* Le Noir : il existe des Maneki-Neko noirs, ils sont censés apporter la santé et écarter les mauvais esprits. Très populaires auprès des femmes car ce maneki-neko est censé éloigner les agresseurs.

* Le Rouge : c'est la couleur de protection qui écarte les mauvais esprits et les maladies.

* Le Doré : l'or qui est associé à la fortune, la richesse

* Le Rose : ce n'est pas du tout une couleur traditionnelle mais il existe de nos jours. Couleur associée à l'amour.

* Le Vert : couleur associée à la réussite scolaire et universitaire.

Et le plus important :

* Le Tricolore : le chat est blanc avec des taches noires et rousses. Cette couleur est un puissant porte-bonheur et c'est la couleur la plus populaire pour les Maneki-Neko.

Les Attributs du Maneki-Neko

Les Maneki-Neko portent un collier autour du cou, mais cela peut être aussi un foulard ou encore une écharpe. Cependant le plus souvent c'est un collier de couleur rouge avec une petite clochette et une bavette décorative.

Sous l'ère Edo, dans les foyers qui étaient riches, on avait ce genre de Maneki-Neko.

Les colliers rouges étaient fabriqués à partir d'une fleur rouge nommée Hichirimen, et étaient aussi ornés de petites clochettes qui servaient à décorer mais surtout à connaître les déplacement du chat.

La bavette est liée à celles qui ornent les statues de la divinité Jizo Bodhisattva. Jizo était le protecteur des enfants malades et des mourants. Les parents des enfants guéris viennent alors orner la statue de Jizo avec une bavette en signe de reconnaissance.

La pièce dorée nommée Koban est très souvent sur les Maneki-Neko. Elle est utilisée au Japon durant l'ère Edo.

Un Koban valait un ryo, c'est une autre pièce de monnaie japonaise.

Le Koban est la pièce qui s'inscrit le plus fortement dans le rôle de fortune pour le Maneki-Neko.

Le Maneki-Neko tirelire remonte aux années 1890. Et les pièces que l'on met dedans sont des sortes d'offrandes.

Le Maneki-Neko est fabriqué en céramique ou encore en porcelaine. Mais pour que d'autres puissent l'acheter on en trouve en plastique, en bois ou encore en papier mâché, argile.

Les Maneki-Neko précieux sont quant à eux fabriqués en or ou encore en jade.

Ceux qui bougent sont généralement fait en plastique.

Histoire et légende du Maneki-Neko

Les Maneki-Neko sont probablement apparus à la fin de l'ère Edo entre 1603 et 1867 au Japon. La première preuve en document écrit fut durant l'ère Meiji en 1870. Il y a des preuves que les Maneki-Neko en Kimono étaient distribués dans un temple d'Osaka durant cette période de 1876.

En 1902, une publicité indique que les Maneki-Neko étaient très populaires au début du XXe siècle.

Mais auparavant, on peut dire que leur statut était assez flou.

Pour l'histoire on l'attribue à Oda Nobunaga, un daimyo (c'est-à-dire un noble, un puissant gouverneur féodal) et à Li Naotaka, un samouraï.

Un jour, il rencontra un chat qui semblait lui faire signe. Sans s'en rendre compte, il fut détourné de son chemin car croyant, il pensait qu'il s'agissait d'un signe. Mais il se rendit compte qu'il avait ainsi évité un piège qu'on lui avait tendu un peu plus loin sur la route.

Depuis ce temps-là, les chats sont considérés comme des esprits sages et porteurs de chance.

Les légendes

* La légende de la vieille femme :

A Imado, à l'est de Tokyo, vivait une vieille femme. Elle fut obligée de vendre son chat car elle n'arrivait plus à vivre.

Très rapidement son chat lui apparut en rêve et il lui dit de faire une statue en argile. Ce qu'elle fit puis elle vendit la statue.

Elle en fit d'autres et les gens lui achetaient. Cela devient si populaire que tout le monde en voulait et la femme devint riche grâce à ses statues d'argile.

* La légende de la courtisane :

A Yoshiwara, à l'est de Tokyo, vivait une courtisane nommée Usugumo. Elle avait un chat qu'elle adorait énormément. Une nuit, son chat tira sur son kimono, elle voulait l'en empêcher mais quoiqu'elle fasse, son chat continuait.

En voyant cela, la propriétaire de la maison close pensa que le chat était ensorcelé et elle le décapita.

La tête du chat vola vers le plafond puis elle écrasa un serpent qui s'y trouvait.

Usugomo était effondrée par la mort de son chat et un client pour la consoler lui fit faire une statue de bois de son cher compagnon.

Cette statue fut le premier maneki-neko.

* La légende du chat du temple :

Sur le parvis d'un temple, se prélassait un chat lorsqu'un groupe de samouraï vint à passer devant.

Ils s'arrêtèrent pour regarder un instant le chat et ce dernier, qui était assis sur son séant, les "salua" en levant sa patte à son oreille.

Les samouraï furent intrigués et ils s'approchèrent du chat.

C'est à ce moment-là que la foudre tomba exactement là où ils étaient un instant auparavant. S'ils n'avaient pas bougé, ils seraient tous morts.

Ils remercièrent le chat et ils firent des dons au temple une fois qu'ils devinrent riches.

* Autre légende dans un temple :

au 17e siècles, durant la période d'Edo, vivait un prêtre qui était très pauvre mais qui était le gardien du temple.

Ce prêtre était bon et généreux, il partageait sa maigre pitance avec son chat nommé Tama.

Un jour qu'il faisait froid et pluvieux, le prêtre voulut se préparer un thé afin de se réchauffer mais il fut désespéré lorsqu'il constata qu'il n'avait plus de thé. Accablé de douleur, le prêtre se mit alors à pleurer et demanda à son chat Tama s'il pouvait l'aider lui mais aussi le temple. Le prêtre s'endormit d'épuisement.

Tama, le chat, était plutôt perplexe de cette demande, il partit s'assoir au niveau de l'entrée du temple et se mit à faire sa toilette, en se léchant et en passant sa patte sur le côté de sa figure.

Un homme riche passait par là, il était perdu dans la tempête et il cherchait à se protéger contre un arbre. Lorsqu'il vu le chat, il prit son geste pour une invitation à s'abriter dans le temple.

Il vint à la rencontre du chat et quelques instants après, la foudre tomba sur l'arbre où il s'était abrité.

L'homme estima que le chat Tama lui avait sauvé la vie et il décida de lui donner son argent et aussi son influence afin de pouvoir restaurer le temple et surtout d'améliorer ceux qui y vivaient.

Grâce au chat Tama, le temple japonais fut sauvé et le prêtre vécu heureux.

A la mort de Tama, une statue fut édifiée en son honneur. Elle le représentait avec la patte levée en souvenir de ce jour.

Jizo et les pièces KobanJizo et les pièces Koban
Jizo et les pièces Koban
Jizo et les pièces KobanJizo et les pièces Koban

Jizo et les pièces Koban

Neko dont les 4 pattes sont levées (très rare)

Neko dont les 4 pattes sont levées (très rare)

Maneki Neko noirManeki Neko noir
Maneki Neko noirManeki Neko noir

Maneki Neko noir

Maneki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, JaponManeki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, JaponManeki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, Japon
Maneki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, JaponManeki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, Japon
Maneki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, JaponManeki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, JaponManeki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, Japon
Maneki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, JaponManeki-Neko, chat porte-bonheur, Histoire, Légende, Japon