Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Le Chat Sacré de Birmanie, la légende, Birmanie

Publié le 1 Mai 2014 par Quilaztli in Brimanie

Le Chat Sacré de Birmanie, la légende, Birmanie

Légende du Chat Sacré de Birmanie

Une des plus jolie légende que le chat Sacré de Birmanie ait inspiré dans le monde félin.

Dans la petite ville de Lao-Tsun, en Birmanie, il y avait un temple où l'on adorait une déesse d'or aux yeux de saphir nommée Tsun-Kyan-Ksee.

Le grand prêtre Mun-Ha méditait souvent et priait beaucoup dans le sanctuaire. Il était toujours accompagné par son chat préféré Sinh. Celui-ci avait un pelage blanc, et les yeux couleurs topaze.

En ce temple sacré, le plus saint de tous les moines était Mun-Ha dont la barbe était tressée par le dieu Song Hio lui-même. Sinh, lui, était le chef de 100 autres chats sacrés.

Une nuit que Kittah (moine) Mun-Ha priait comme à son habitude, des bandits Phoums arrivèrent et ils forcèrent la porte du temple. Ils assassinèrent Mun-Ha le prêtre dans l'espoir de prendre tous les trésors conservés par les serviteurs de la déesse.

Le chat Sinh donna l'alerte par ses miaulements. Les bonzes vinrent et repoussèrent les bandits assassins.

Sinh était désespéré alors il s'installa sur la dépouille de son maître qui était restée près de l'autel. Il suppliai Tsun-Kyan-Ksee de rendre la vie à Mun-Ha, il demandait un miracle.

Cependant, la déesse n'avait malheureusement pas ce pouvoir.... Mais il ne remarqua pas ce qu'elle fit ensuite...

Mais afin de prouver au chat Sinh qu'elle comprenait son grand désespoir, la déesse décida de lui donner une teinte dorée comme son propre corps. Elle déposa sur son museau et ses pattes ainsi que sa queue, des taches brunes qui rappellent la couleur de la Terre.

La déesse changea les yeux de Sinh en saphir, un bleu intense et profond.

La seule chose qui ne changea pas, ce fut les pattes du chats qui reposaient sur le corps de Mun-Ha, ils restèrent d'un blanc candide, symbole de pureté.

Comme ses yeux se détournaient vers la porte sud, les Kittahs, se précipitèrent pour fermer les portes de bronze sur les premiers envahisseurs. Le temple fut sauvé de la profanation et du pillage.

Sinh veilla une semaine sur le corps de son maître mais il ne mangeait pas et ne buvait pas.

Sinh mourut à son tour, emportant avec lui, l'âme de Mun-Ha, vers le dieu Song Hio.

Quand les moines survivants à cette attaque se réunirent afin d'élire le successeur de Mun-Ha, tous les chats qui vivaient dans le monastère entrèrent dans la salle.

Les chats étaient tous vêtus d'or et gantés de blanc. Ils avaient tous leurs yeux changés en saphir intense à la place de leurs yeux jaunes.

En silence, ils se tournèrent vers Ligoa qui était le plus jeune des Kittahs....

Ce fut lui le successeur...

On ne sait pas si cette légende fut vraiment fondée sur l'existence des chats dans les temples....

Le Chat Sacré de Birmanie, la légende, BirmanieLe Chat Sacré de Birmanie, la légende, Birmanie
Le Chat Sacré de Birmanie, la légende, BirmanieLe Chat Sacré de Birmanie, la légende, Birmanie
Le Chat Sacré de Birmanie, la légende, BirmanieLe Chat Sacré de Birmanie, la légende, Birmanie
Un moine avec des chats, les 100 chats de la Légende
Un moine avec des chats, les 100 chats de la Légende

Un moine avec des chats, les 100 chats de la Légende