Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Quilaztli, un petit monde d'histoire

Blog Histoire, voyages, animaux, recettes. Je fais mes articles au gré de mes envies....Si certains veulent rajouter des infos n'hésitez pas à commenter, je répondrais. Mais ici, c'est le respect avant toute chose, commentaire insultant ou n'étant pas correct ne sera pas publié! Ici c'est un partage d'idées, d'infos et cela, en toute sympathie. Vous pouvez me retrouver sur ma page FB : Quilaztli un petit monde d'histoire

Palma de Majorque, les Baléares, Espagne, son Histoire

Publié le 23 Mars 2014 par Quilaztli in Histoire

Palma de Majorque, les Baléares, Espagne, son Histoire

Palma de Majorque, Île des Baléares, Espagne, Son histoire

Petite île des Baléares nommée en catalan et en castillan : Palma de Mallorca.

Palma est la ville principale de l'île de Majorque.

Palma fut fondée en 123 avant Jésus-Christ, au Sud de l'île et au fond de la baie qui porte le même nom.

Dans cette baie se trouve le port, un port très stratégique en Méditerranée car il se situe à mi-chemin entre l'Afrique et l'Europe.

Ce port attisa la convoitise de nombreux peuples comme les Vandales, les Romains, les Almoraves ou encore les Vikings. Ceux-ci s'y succédèrent avant que la ville ne devint la capitale du royaume de Majorque et qu'elle ne fut intégrée aux couronnes d'Aragon puis d'Espagne.

Histoire

La présence humaine sur l'île de Majorque remonte à la préhistoire car on y a retrouvé des traces d'habitats qui dataient du néolithique ainsi que des tombes, soit 6 000 à 4 000 ans avec Jésus-Christ.

L'île fut ensuite occupée par les Carthaginois, une ancienne civilisation située dans le bassin méditerranéen et qui est à l'origine de l'une des plus grandes puissances commerciales et militaire dans l'Antiquité.

Puis l'île fut conquise en l'an 123 avant Jésus-Christ par Quintus Caecilius Metellus nommé aussi Balearicus.

Quintus Caecilius Metellus appartenait aux romains et il était très influent. Il fut préteur c'est-à-dire chef militaire en 148 avant J-C, consul en 143 avant J-C, proconsul d'Hispanie citérieure en 142 et enfin censeur en 131. C'était un brillant général.

La période romaine fut favorable à l'île et vit la fondation de Pollentia et Palmaria. L'économie de l'île reposait sur la culture de la vigne, la production de sel et l'olivier.

Les Vandales mirent les îles Baléares à sac en 425 ou 426 et ils les annexèrent à leur royaume en 465.

Les Vandales sont un peuple germanique oriental, ils conquirent la Gaule, la Galice, la Bétique qui est le sud de l'Espagne, l'Afrique du Nord et bien sûr les îles de la méditerranée occidentale lors des grandes invasions au 5è siècle.

Ils fondèrent également le "Royaume Vandale d'Afrique" de 439 à 534.

En 534, à l'occasion de l'effort de reconquête de l'empire romain par Justinien, général Bélisaire. Il regagna l'archipel pour le compte de Byzance.

Durant la période byzantine, le Christianisme fut très florissant sur l'île et c'est ainsi que de nombreuses églises vont être construites.

A partir de 707, il y eut des raids maritimes qui furent menés par les musulmans à partir des côtes de l'Afrique.

Ces attaques se poursuivirent longtemps et finalement, en l'an 903, Majorque tomba sous la coupe de l'émir Omeyyade d'Espagne. (Emirat de Cordoue)

Selon ce que l'on sait de l'époque, le château d'Alaro fut le dernier bastion qui fut tenu par les chrétiens.

Sous la domination musulmane, Palma de Majorque devint " Madina Mayurqa", un centre culturel très important, une civilisations brillante se développa.

L'île connu alors une grande période de prospérité.

En 1015, lors de la décomposition du Califat de Cordoue, l'île de Majorque relevait du royaume de Denia avant de devenir un des nombreux royaumes "Taifas" entre 1087 et 1114.

Taifas est un royaume situé dans la région d'Al-Andalus. Il y eut plusieurs Taïfas.

En 1114, à la suite d'actes de piraterie qui ont été mené à partir de Majorque contre des navires chrétiens qui voyageaient en Méditerranée, une armée coalisée de Catalans et de Pisans débarquèrent à Majorque. L'armée mit le siège devant Palma durant 8 mois et ils saccagèrent la ville après l'avoir prise.

Mais les Pisans s'enfuirent lorsque les secours arrivèrent. Ils étaient envoyés par les Almoravides d'Afrique du Nord.

Les Almoravides gouvernèrent jusqu'en 1203. Et puis, ils furent remplacer par les Almohades jusqu'en 1229.

En 1208, les Almohades vont nommer un gouverneur : Abu Yahya.


Les actes de pirateries vont bon train ce qui détermina les cités commerçantes de Tarragone, Tortosa et Barcelone à solliciter l'aide du roi d'Aragon, Jacques 1er.

En 1228, des vaisseaux furent mis à disposition pour une expédition. Les chevaliers catalans qui étaient les plus nombreux et les aragonais devaient recevoir un paiement de leurs services, les territoires conquis par leurs ennemis et le butin.

L'expédition comprenait 15 000 hommes et 1 500 chevaux qui débarquèrent à Santa Ponsa et qui défièrent l'armée musulmane. La bataille eut lieu à Porto Pi le 13 septembre 1229.

En Décembre de la même année, Palma fut prise et ses habitants furent passés au fil de l'épée.

Il y eut un grand nombre de cadavres ce qui provoqua une épidémie qui décima l'armée des vainqueurs.

L'île fut soumise durant quelques mois mais malgré cela, une toute petite poche de résistance restait jusqu'en 1232 dans la Sierra de Tramuntana.

Le peuple musulman s'était enfouit vers l'Afrique ou était réduit en esclave.

Le missionnaire Majorquin nommé Ramon Llull né à Majorque au 13è siècle devint le précepteur de Jacques, futur roi de Majorque, puis il fut son sénéchal.

Il est à l'origine de l'acceptation du catalan dans la pensée et la littérature.

Ramon Llull était écrivain, alchimiste, théologien et philosophe.

Dans son testament, Jacques le conquérant divisa ses domaines en créant plusieurs "royaumes" de Majorque.

A son décès, son fils Jacques prit le nom de Jacques II de Majorque et il assuma le pouvoir dans le cadre de la chartre nommée " Carta de las Franquicias".

L'existence du royaume fut court car les souverains d'Aragon en reprendront possession en 1349.

La mort de Jacques III de Majorque à la bataille de Lluchmayor contre son cousin Pierre IV marqua la fin du royaume.

Mais sa fille Isabelle, jusqu'à sa mort en 1404, qui s'était réfugiée en France, continua à revendiquer le titre de reine de Majorque.

En 1715, le roi Felipe V interdit par décret l'usage du catalan. La langue dont diverses variantes était utilisée depuis plus de 7 siècles aux îles Baléares.

Depuis la restauration de la démocratie en 1977, en Espagne, la langue fut récupérée.

Et grâce à l'application du Statut d'Autonomie, les Baléares possèdent à nouveau leur gouvernement depuis 1983.

Palma de Majorque, les Baléares, Espagne, son Histoire
Palma de Majorque, les Baléares, Espagne, son HistoirePalma de Majorque, les Baléares, Espagne, son HistoirePalma de Majorque, les Baléares, Espagne, son Histoire
Jacques 1er dit le Conquérant ..... et Ramon Llull Jacques 1er dit le Conquérant ..... et Ramon Llull

Jacques 1er dit le Conquérant ..... et Ramon Llull

Palais de l'AlmudainaPalais de l'Almudaina
Palais de l'AlmudainaPalais de l'Almudaina

Palais de l'Almudaina

Cathédrale de Palma.  Dernière photo de M. Krausse Jean : jean.krausse@free.fr  (Un grand merci à lui de me permettre d'utiliser sa photo)
Cathédrale de Palma.  Dernière photo de M. Krausse Jean : jean.krausse@free.fr  (Un grand merci à lui de me permettre d'utiliser sa photo) Cathédrale de Palma.  Dernière photo de M. Krausse Jean : jean.krausse@free.fr  (Un grand merci à lui de me permettre d'utiliser sa photo)
Cathédrale de Palma.  Dernière photo de M. Krausse Jean : jean.krausse@free.fr  (Un grand merci à lui de me permettre d'utiliser sa photo)

Cathédrale de Palma. Dernière photo de M. Krausse Jean : jean.krausse@free.fr (Un grand merci à lui de me permettre d'utiliser sa photo)

Palma durant la période de Noël

Palma durant la période de Noël